TourMaG.com, le média spécialiste du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e TourMaG.com, 1e

logo TourMaG  



La conciergerie de luxe retrouve sa bonne dynamique 🔑

La conciergerie devient plus durable


De la conciergerie de luxe pour clients fortunés aux services occasionnels pour CSP+, la tendance est en pleine expansion. L’essor des plateformes de location entre particuliers ou encore la recherche de fidélisation y participent.


Rédigé par le Mardi 22 Novembre 2022

L’activité « voyage » de Premium Conciergerie représente 60 à 65% de son chiffre d’affaires en 2022. - DR
L’activité « voyage » de Premium Conciergerie représente 60 à 65% de son chiffre d’affaires en 2022. - DR
« Nos clients nous demandent ce qu’ils veulent, n’importe quand, n’importe où dans le monde, à n’importe quel prix, dans le respect de la légalité du pays où il se trouve. On va le trouver et le payer pour eux. » Telle est la définition de la conciergerie de luxe de Jérémy Vosse, fondateur et PDG de Premium Conciergerie.

Après deux ans de balbutiement, l’activité voyage a « explosé » en 2022. « Frustrés de ne pas pouvoir partir, les uns et les autres, ont profité de l’été. Notre chiffre d’affaires est en hausse de 20 à 25% », affirme Jérémy Vosse.

Ses clients ? Des footballeurs et plus récemment d’autres sportifs de haut niveau. Le fichier de clientèle fortunée compte aussi des peoples, des capitaines d’industrie, des délégations de pays africains et des clients de marques de haute couture et joaillerie.

Et pour en faire partie, il faut au préalable se soumettre à un entretien avec le fondateur et PDG de l’entreprise, Jérémy Vosse.

La conciergerie de luxe fonctionne sur abonnement. Comptez 4 800 euros par an pour un porteur de carte et la personne qu’il va désigner. « Elle leur octroie le droit de faire des demandes », précise Jérémy Vosse.

Chaque client est ensuite invité à rejoindre un groupe WhatsApp composé des 8 à 10 concierges qui accuseront réception de toutes ses demandes dans les 5 minutes, 24h/24 et 7/7.

Si historiquement l’activité de Premium Conciergerie est la conciergerie. Au fil des ans, elle a développé en parallèle d’autres activités : le voyage et la création d’événements.

« En créant l’entreprise, j’imaginais bien que les clients feraient parfois des demandes de billets d’avions ou de voyages. Je n’imaginais pas que ça représenterait 60 à 65% de notre chiffre d’affaires. »

C’est pour cela que Premium Conciergerie s’est mis en quête d’un graal : Virtuoso. « Nous sommes la seule conciergerie française à en être membre », tient à préciser Jérémy Vosse.

Le très sélect réseau Virtuoso a un avantage double pour l’entreprises et ses membres. « Pour tous les hôtels et palaces du monde, c’est l’assurance d’être quasi systématiquement surclassé, de bénéficier d’early check-in et late check-out, d’avoir des petits déjeuners offerts, des amenities en chambre, des voucher au sein de l’hôtel, un pick-up aller et retour partout dans le monde… Pour les collaborateurs, c’est un gain de temps considérable », énumère Jérémy Vosse.


Le boom de la conciergerie

«  Depuis la fin de la pandémie, le phénomène de revenge living et revange travelling sont très fort. Nos chiffres sont non seulement au-dessus de ceux de la période Covid mais également 15% à 20% supérieurs à ceux de 2019 », expose Olivier Larigaldie, CEO de John Paul. - DR
« Depuis la fin de la pandémie, le phénomène de revenge living et revange travelling sont très fort. Nos chiffres sont non seulement au-dessus de ceux de la période Covid mais également 15% à 20% supérieurs à ceux de 2019 », expose Olivier Larigaldie, CEO de John Paul. - DR
S’adjoindre un chauffeur privé pour les transferts en gares et aéroports, obtenir les bonnes adresses de restaurants ou l’accès privilégié aux excursions personnalisées, l’accueil et la remise de clés de votre location de vacances ou encore faire appel à un chef à domicile…

La conciergerie privée n’est plus aujourd’hui un marché de niche, de plus en plus de cadres supérieurs et seniors aisés s’offrent les services d’une conciergerie. Ils sont de plus en plus nombreux à rechercher une expérience 5 étoiles pendant leurs séjours et ce luxe devient de plus en plus accessible.

D’ailleurs, le marché de la conciergerie progressera de 7,5% par an en moyenne d’ici 2023, selon les estimations de l’institut d’études privé Xerfi.

Chez Welkeys, agence de location saisonnière haut de gamme avec service de conciergerie luxe, 2022 s’annonce comme étant une année record avec 60 000 voyageurs et plus de 100 000 nuitées dans son portefeuille de 1 200 biens répartis au cœur de 30 destinations, comme Paris, Bordeaux, Megève, Chamonix, Hossegor, Deauville, Cannes, Biarritz ou encore l'Île de Ré....

« Nos clients, des CSP+ à la recherche de biens très qualitatifs et de belles prestations avec piscine, jardin et des expériences locales : chef à domicile, cours de yoga, prestation de petit déjeuner via des partenariats avec des entreprises locales », précise Pauline Bougeard, directrice communication et marketing de Welkeys.

« Notre bilan 2022 est extrêmement positif. Depuis la fin de la pandémie, le phénomène de revenge living et revange travelling sont très fort. Nos chiffres sont non seulement au-dessus de ceux de la période Covid mais également 15% à 20% supérieurs à ceux de 2019 », expose Olivier Larigaldie, CEO de John Paul, spécialiste de la conciergerie en marque blanche, du groupe Accor, qui emploie 800 personnes sur 5 continents, dont 700 concierges disponibles 24h sur 24 et 7 jours sur 7 pour traiter plus d'un million de requêtes par an.

Fort de ces bons résultats, John Paul recrute 30 personnes dont des profils de concierges. « Nous avons la chance d’être porté par la bonne dynamique du marché, et nous avons récemment gagné de très beaux nouveaux contrats », se réjouit-il.

Lire aussi : John Paul accélère sur le voyage et recrute une dizaine d'experts

L’écologie s’invite dans les pratiques

Si les clients ultra-élitistes de Premium Conciergerie sont toujours aussi exigeants, le chef d’entreprise observe une hausse de la demande et une dimension nouvelle : celle de l’écologie.

« Certains manifestent l’envie de passer des vacances plus respectueuses de l’environnement. Ce sont des demandes que nous n’avions pas il y a 3 ans. C’est l’un des effets du covid », affirme Jérémy Vosse.

Un constat partagé par les autres acteurs de la conciergerie. « Les clients sont à la recherche de déconnexion, allongent leurs séjours et souhaitent consommer de manière plus durable en faisant appel à des entreprises locales », précise Pauline Bougeard, de Welkeys, qui cherche à étoffer son catalogue d’expériences à travers la France avec : des offres de petits déjeuner sur place, de baby-sitting, des visites avec guides privés dans les grandes villes, la location de bateaux ou encore de VTC avec chauffeur au départ des gares et des aéroports et de la bagagerie.

Olivier Larigaldie de John Paul, dresse le bilan : trois tendances majeures ont émergé au lendemain de la crise sanitaire. : « Une forte attention portée aux voyages locaux. Une volonté écologique qui devient une réalité chez nos Membres dans leur choix de déplacement (train plutôt qu’avion) et d’hôtel (respectueux de l’environnement) et enfin une tendance de l’ordre expérientiel avec non plus la requête simple avion + hôtel mais l’envie de vivre une immersion complète. »

La conciergerie du groupe Accor note également que « la segmentation budgétaire est beaucoup plus marquée. Les budgets intermédiaires sont en recul alors qu’un même membre va alternativement dédier un très gros budget pour découvrir le monde et se faire plaisir, puis opter pour un budget très contrôlé pour privilégier le temps passé avec sa famille étendue ou son groupe d’amis, quitte à aller moins loin et dans des lieux moins onéreux ».

Le secteur des services à la personne affiche une santé de fer. La conciergerie a encore de beaux jours devant elle. « Malgré les prévisions de nuages sur le contexte économique en 2023, l’envie de voyager est plus forte que jamais, ce qui augure de belles missions pour nos équipes « voyage » ! » », conclut le CEO de John Paul.

Caroline Lelievre Publié par Caroline Lelievre Journaliste - TourMaG.com
Voir tous les articles de Caroline Lelievre
  • picto Twitter
  • picto Linkedin
  • picto email

Lu 3236 fois

Notez

Nouveau commentaire :

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.
Signaler un abus








































TourMaG.com
  • Instagram
  • Twitter
  • Facebook
  • YouTube
  • LinkedIn
  • GooglePlay
  • appstore
  • Google News
  • Bing Actus
  • Actus sur WhatsApp
 
Site certifié ACPM, le tiers de confiance - la valeur des médias