TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e





MSC veut faire de la Côte d’Azur son port d’escale

Interview d'Antonio Donsanti PDG de MSC France


Rédigé par Louis Salvaret le Mardi 18 Septembre 2007

En déplacement à Nice, Antonio Donsanti, président de MSC France, quatrième compagnie de croisière au mode demande aux autorités de faciliter l’accueil à quai dans les ports de la Côte d’azur ses unités de croisières qui souhaitent bénéficier à la fois de la destination et de la proximité de l’aéroport international de Nice pour le préachemiment de la clientèle.



TourMaG.com - Pourquoi cet intérêt pour Nice ?

Antonio Donsanti -
La Méditerranée, notamment dans sa partie occidentale, reste la destination numéro un au monde pour l’activité croisière avec 31 compagnies et près de 2 millions de passagers en 2006.

Le rythme de croissance est à deux chiffres. A l’image d’une activité mondiale en fort développement. Entre 2007 et 2010, près de 37 nouvelles unités de croisières seront mises en service. Cela représente un investissement de 3,6 milliard de dollars. Mais les compagnies pourraient faire l’impasse sur la Côte d’Azur.

La raison en est une augmentation régulière de la taille des navires. Ils ne peuvent plus accoster dans les ports de Nice ou de Cannes.

Faute d’accueil, et si ce n’est d’aller en rade de Villefranche ou de Cannes avec les difficultés que cela représente pour acheminer de plusieurs milliers de passagers par navettes maritimes du navire au port, seul Monaco nous permet de faire accoster une unité.

Il a sû anticipé avec sa digue flottante. Mais la Principauté ne peut accueillir tout au plus que deux unités géantes à la fois. C’est un problème pour le développement de cette activité. Le Symphonie (2000 passagers) et le Melody ( (1250 passagers) feront escale régulièrement à Monaco en 2008.

Si une infrastructure pour accueil de nos grandes unités existait sur la Côte d’Azur non seulement on investirait dans une gare maritime mais on y baserait en tête de ligne une ou deux de nos plus beaux navires.

MSC veut faire de la Côte d’Azur son port d’escale
TourMaG.com - Qui est MSC Croisière ?

Antonio Donsanti -
MSC est la quatrième plus importante compagnie croisière au monde derrière les américaines Carnival, Royal Caribbean et Star Cruises. Elle est une filiale du groupe familial MSC qui s’affiche second transporteur de containers mondial (352 porte containers et 28.000 salariés).

Sa flotte est composée de 8 navires de croisières dont la dernière unité a été mis en service en avril dernier. Il s’agit du MSC Orchestra (3.000 passagers).


TourMaG.com - Quel est le programme de livraison des nouveaux navires ?

Antonio Donsanti -
Deux autres navires (Poesia et Fantasia) sont en constructions aux Chantiers de l’Atlantique. Ils seront livrés en avril et décembre 2008. Le MSC Fantasia avec 333 m de long (3900 passagers) est seulement inférieur de 10 m au Queen Mary 2. C’est l’un des plus gros navires jamais construits pour une compagnie italienne pour un investissement d’un milliard d’euros.

Il proposera 1637 cabines dont 1286 extérieures avec balcon et une surface moyenne de 20 m2. Il sera suivi en 2009 de son « sister ship » le MSC Splendida portant la flotte de MSC à 11 navires. Pour plus d’un million de passagers prévus à cette date soit le double par rapport à 2006 (454.877 passagers)


TourMaG.com - Pourquoi alors insistez-vous à venir sur la Côte d’Azur ?

Antonio Donsanti -
C’est l’endroit idéal en Méditerranée pour le développement de cette activité avec une destination que l’on ne vante plus et un aéroport international. J’observe ainsi que le nombre de passagers qui embarquent sur nos unités à Gênes ou Savone transitent par l’aéroport niçois.

Le port de Marseille a compris l’intérêt de développer la croisière. Nous avons investi dans une gare maritime. Et deux fois par semaine un bateau part en tête de ligne depuis le port phocéen.


TourMaG.com - Quels sont les moyens de commercialisation de MSC ?

Antonio Donsanti -
Nos produits sont vendus en agences de voyages (Afat, Selectour…) Nous offrons une commission de 10 à 15 %. C’est appréciable. Nous sommes également bien revendus par les agences Web.

Au total 3500 agences dans le monde revendent MSC. Nous avons également mis en place un site (msconline.com) de renseignements et de réservations. La croisière est très rentable pour un port d’accueil. Un passager dépense en moyenne de 60 à 80 euros à terre. Et quand une unité de 3000 passagers fait escale on imagine les retombées.


TourMaG.com - Qu’attendez-vous des autorités de la Côte d’Azur ?

Antonio Donsanti
- Le développement de la croisière nous oblige à une recherche permanente de nouveaux ports d’escales et de destinations. Cette région à d’énormes atouts mais nos bateaux ne peuvent y accoster. Il faut une gare maritime digne de ce nom pour effectuer les formalités notamment douanières. Je le répète l’aéroport international est un joker pour le pré-acheminement des clients venus d’Europe, des États-Unis ou d’Asie pour des croisières en Méditerranée occidentale

Nous sommes conscient que la création d’une infrastructure portuaire ne peut se faire aussi vite. MSC est prêt à affecter au port de Nice sa plus petite unité le Rapsodie (850 passagers) pour un départ toutes les semaines.

Nous ferons également des essais d’accostage avec le Melody qui un peu plus gros en 2009. Comme nous l’avons fait à Marseille en nous associant au Club de la Croisière on souhaite participer au nouveau club de la Côte le Riviera French Cruise. Dès que la Côte d’Azur sera prêt à nous accueillir, nous seront là.

Les ports de Cannes et Nice Villefranche ont accueilli 420. 844 passagers en croisière depuis le début de l’année soit une progression de 4 %. Toutefois l’activité tête de ligne, la plus rentable en termes de retombées économiques a chuté de 20 % faute d’accueil à quai nécessaire

Lu 2459 fois

Notez

Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 14 Décembre 2017 - 10:51 Hurtigruten ouvre ses résas pour 2019 - 2020

Mercredi 13 Décembre 2017 - 12:51 DFDS lance un Webinar pour découvrir l'Ecosse


PUBLICITÉ
Fabien DA LUZ
fabien@tourmag.com
+33 4 91 58 61 97
+33 6 43 65 15 92


Dernière heure

















Le groupe TourMaG.com publie également Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages
et DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies.

TourMaG.com Légal Utiles
Emploi
I-tourisme
Groupes / CE
Travel in France
Brochuresenligne.com
DMCmag.com TourMaGEVENTS.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
Contact
Publicité
La presse en parle

cookieassistant.com