TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone

Ouverture frontières des USA : "nous sommes disposés à le faire très rapidement" selon Antony Blinken

Jean-Yves le Drian recevait ce vendredi Antony Blinken, le secrétaire d'Etat des USA



C'est LA décision qu'attend toute l'industrie touristique : les USA vont-ils accorder la réciprocité des conditions d'entrée des voyageurs français ? Ce vendredi 25 juin 2021, le ministre des Affaires étrangères recevait le francophone Antony Blinken, secrétaire d'Etat des USA. Si l'entretien avait pour but de relancer une diplomatie grandement chahutée par son prédécesseur, entre les deux pays, l'enjeu était aussi bien touristique. Les deux responsables politiques ont abordé la question de la réciprocité pour permettre à terme aux voyageurs français de se rendre dès cet été aux USA.


Rédigé par le Vendredi 25 Juin 2021

Jean-Yves Le Drian et Antony  Blinken, secrétaire d'Etat des USA ont notamment évoqué l'ouverture des frontières entre la France et les USA - DR Capture écran
Jean-Yves Le Drian et Antony Blinken, secrétaire d'Etat des USA ont notamment évoqué l'ouverture des frontières entre la France et les USA - DR Capture écran
Depuis juin 2021, les barrières aux voyages tombent les unes après les autres, mais il reste un mur pour l'industrie touristique : les USA.

Jusqu'au vendredi 25 juin 2021, les voyageurs français ne peuvent se rendre dans le pays de l'Oncle Sam, en raison du maintien d'un arrêté présidentiel interdisant toutes les arrivées touristiques en provenance de l'Union européenne.

Alors que la France fait des pieds et des mains pour accueillir les voyageurs américains, les USA se montrent inflexibles et s'en remettent aux scientifiques pour juger qu'un pays est sécurisé d'un point de vue sanitaire.

Si la rencontre entre Jean-Yves le Drian, le ministre des Affaires étrangères et Antony Blinken, le secrétaire d'Etat des USA n'était pas uniquement centrée sur la réciprocité des mesures, la question a été abordée.

La conférence prévue à 11h50 pour révéler la teneur des échanges et des décisions prises a été décalée, puisque les ministres poursuivaient encore leur entretien bilatéral à 12h passé.

"Je me réjouis de vous accueillir à Paris, nous avons eu des échanges très substantiels. Antony Welcom back c'est une excellente nouvelle que les Etats-Unis soient de retour," introduit Jean-Yves le Drian.

Si nous sommes plus forts avec les USA ensemble face à la menace terroriste, nous serons aussi plus forts face à la pandémie. Pour ce faire des mesures doivent être adoptées pour sécuriser les relations entre les deux pays.

USA : "Les déplacements et les voyages, nous sommes disposés à le faire très rapidement"

"Nous avons décidé d'agir ensemble pour faire pression sur les responsables du blocage au Liban, nous les connaissons. Nous allons mener ensemble de concerts des initiatives communes pour lever le blocus."

L'OTAN était aussi au coeur des discussions, alors que Donald Trump avait grandement remis en cause l'utilité de l'institution, avant de dévoiler une initiative française aux Etats-Unis.

"J'ai le plaisir de vous mentionner un très beau projet que je dévoilerai dans quelques jours, avec un réseau de résidences et de penseurs qui verra le jour à partir de l'automne prochain et sur tout le territoire américain," a confié Jean-Yves le Drian.

Le nom de ce projet baptisé "Villa Albertine" se rapprochera de ce que fait la France à Rome avec la Villa Médicis.

De plus un prochain rendez-vous est fixé à la mi-juillet pour la reprise des échanges cette fois-ci avec un déplacement du ministre français des Affaires étrangères aux Etats-Unis.


"La France est notre plus vieil allié, une alliance qui doit être revitalisée davantage pour faire face aux défis," a expliqué Antony Blinken, le secrétaire d'Etat américain.

"Je suis en France, mais je viens d'Allemagne et je vais aller en Italie, trois pays européens faisant partie de l'OTAN. En amont des sommets nous devons réaliser un suivi des étapes 11"

Le secrétaire d'Etat des USA a rappelé les enjeux communs ente les deux pays, dont la lutte contre Daech et la crise en Syrie.

"En ce qui concerne les déplacements et les voyages, nous sommes disposés à le faire très rapidement, mais nous sommes orientés par les faits scientifiques et nos experts médicaux.

C'est le principe fondateur de cette décision. Nous avons un groupe de travail mis en place avec l'Union européenne sur ce point. La seule chose que je peux vous dire, c'est que nous n'avons pas de date, mais nous travaillons de manière très active là-dessus.


Tout comme la France et nos partenaires européens, nous sommes anxieux et nous nous réjouissons de pouvoir voyager"
a expliqué Antony Blinken, le secrétaire d'Etat des USA.

A noter, que le responsable américain est attendu à l'Elysée, dans la journée pour échanger avec le président de la République.

Pour l'heure, le Conseil d'Etat des Etats-Unis a abaissé les avertissements contre les voyages dans 85 pays, dont la France.

Alors que la rumeur d'une réouverture des frontières circule depuis de nombreux jours dans la presse américaine, pour l'heure le gouvernement américain laisse planer le doute, même si une décision sera prise rapidement.

A noter que la propagation du variant indien en Europe est une source d'inquiétudes grandissante de l'autre côté de l'Atlantique.

Découvrez la carte interactive des pays verts, orange et rouges :


Lu 54200 fois

Notez

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.
Signaler un abus

Dans la même rubrique :
< >








































TourMaG.com
  • Snapchat
  • Instagram
  • Twitter
  • Facebook
  • YouTube
  • LinkedIn
  • GooglePlay
  • appstore
  • Nos Médias
  • DMCmag
  • Brochures en ligne
  •  La Travel Tech
  • Welcome To The Travel
  • AirMaG
  • Futuroscopie
  • CruiseMaG
  • Voyages Responsables
  • #PartezEnOutreMer
  • Partez en France
  • TravelManagerMaG
 
Site certifié ACPM, le tiers de confiance - la valeur des médias