TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e TourMaG.com, 1e



Pas de taxe de séjour pour les croisiéristes à Marseille

Amendement rejeté par le Conseil municipal



Marseille reçoit de plus en plus de croisiéristes. Le socialiste Benoît Payan avait déposé un amendement pour une taxe sur les bateaux de croisière comme elle existe dans l'hôtellerie. Amendement rejeté lundi 24 juin 2018.


Rédigé par La Rédaction le Mercredi 27 Juin 2018

Pas de taxe de séjours pour les croisiéristes à Marseille, qui devraient être 1.75 millions en 2018 - Photo : RomainQuéré-Fotolia.com
Pas de taxe de séjours pour les croisiéristes à Marseille, qui devraient être 1.75 millions en 2018 - Photo : RomainQuéré-Fotolia.com
En 2017, Marseille a accueilli 1,5 millions de croisiéristes. Un chiffre qui se porter cette année à 1,75 million.

La Ville mise sur la croisière : elle ambitionne d'en accueillir 2 millions en 2020 et pour cela, elle s'est dotée de la plus grande cale sèche de Méditerranée - la forme 10.

Une possible manne financière sur laquelle a voulu s'appuyer le groupe socialiste du Conseil municipal de Marseille, à la tête duquel Benôt Payan proposait un amendement pour demander une taxe de séjour sur les croisiéristes, comme c'est le cas pour l'hôtellerie.

Une taxe qui selon lui aurait rapporté 2 millions €
, une somme qu'il aurait souhaité engager dans la lutte contre la pollution générée par les croisiéristes.

En effet selon lui "les Marseillais paient la taxe d’habitation la plus chère de France (…). Dans le moindre dortoir ou palace, on paie une taxe de séjour et une fois de plus on a l’impression que les croisiéristes sont complètement exemptés de ça", ajoutant que les Marseillais avait payé pour les infrastructure d'accostage des bateaux de croisière.

Pour l’adjoint aux finances LR Roland Blum "Il est faux" de dire que les croisiéristes ne paient pas de taxe, arguant que ces infrastructures avaient été financées notamment par les taxes payées par les armateurs, et que le Club de la croisière Marseille-Provence percevait "5 euros par croisiériste"... Un argument que conteste Benoît Payan, pour qui le club de la Croisière collecte cet argent "en lieu et place des Marseillais et de la Ville de Marseille".



Lu 785 fois

Tags : marseille
Notez


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.

Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 13 Décembre 2018 - 16:12 Costa Croisières ouvre les ventes 2020-2021



PUBLICITÉ
Scheherazade KACIMI Scheherazade KACIMI
commercial@tourmag.com
+33 4 91 58 58 27
+33 6 76 50 55 75

Dernière heure
















TourMaG Travel Media Group Légal Utiles
Emploi
Groupes / CE
La Travel Tech
Travel in France
Businesstrips
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
TourMaGEVENTS.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
RGPD
Contact
Publicité
La presse en parle

Tourmag Travel Media Group
Le groupe TourMaG Travel Media Group publie également :
Businesstrips, application mobile pour les voyageurs d'affaires; Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages; DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies et Hôtel&Lodge PRO, Le Hub des pros de l'hébergement.

TourMaG.com DMCmag.com Hôtel&Lodge PRO La Travel Tech Brochuresenligne.com BusinessTrips