TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone

Pass sanitaire : j'ai testé pour vous un week-end au Parc Astérix

Des visiteurs moins nombreux malgré le dispositif mis en place



Le week-end dernier, la rédaction de TourMaG.com était invitée à découvrir le dernier hôtel 4* du Parc Astérix, les Quais de Lutèce et à participer à un véritable banquet gaulois. Deux jours à peine après la mise en place du pass sanitaire pour les lieux de loisirs, cette invitation était également l'occasion de faire un point sur les mesures mises en place par le Parc Astérix pour éviter que les nouvelles contraintes sanitaires ne viennent freiner les visiteurs. Reportage.


Rédigé par le Mercredi 28 Juillet 2021

Le Banquet Gaulois, au cœur du Village Gaulois, peut accueillir 200 personnes en plein air, autour d'une assiette de sanglier et d'une bonne cervoise ! - DR : A.B.
Le Banquet Gaulois, au cœur du Village Gaulois, peut accueillir 200 personnes en plein air, autour d'une assiette de sanglier et d'une bonne cervoise ! - DR : A.B.
En 1976, nous découvrions sur les écrans Les Douze Travaux d'Astérix, film d'animation dans lequel Astérix et Obélix, mis au défi par César, devaient, tel Hercule, réaliser une série d'épreuves que seuls des Dieux pouvaient réussir.

Lors de la huitième épreuve, les deux célèbres Gaulois doivent entrer dans la "maison qui rend fou" afin d'obtenir le "laissez-passer A 38" (voir vidéo ci-dessous pour ceux qui ne connaitraient pas la scène).

45 ans plus tard, avec le pass sanitaire mis en place pour freiner la propagation de la Covid-19, serions-nous sur le point de vivre la même expérience que les personnages d'Uderzo et Goscinny ?


Un centre de dépistage sur le parking du Parc Astérix

En effet, depuis le 21 juillet dernier, ce pass sanitaire a été étendu à tous les lieux de loisirs et de culture rassemblant plus de 50 personnes, dont les parcs d’attractions.

Pour qu'il soit valide, son détenteur doit disposer d'un schéma vaccinal complet OU présenter la preuve d'un test négatif (PCR ou antigénique) de moins de 48h OU le résultat d'un test RT-PCR positif attestant de son rétablissement de la Covid-19, datant d'au moins 11 jours et de moins de 6 mois.

Trois options qui ne sont pourtant pas claires dans l'esprit de nombreux Français... qui assimilent assez largement le pass sanitaire uniquement au vaccin !

Le week-end dernier, la rédaction de TourMaG.com était invitée au Parc Astérix. Pour y entrer, il nous fallait disposer de ce pass sanitaire.

Premier constat : même sur la page d'accueil du Parc Astérix, il est mentionné que pour y entrer il faut "un Pass Sanitaire ou la preuve d'un test négatif de moins de 48h (test antigénique ou PCR) est exigé à l’entrée du Parc à partir de 18 ans".

Alors répétons-le : le test négatif fait aussi partie du pass, à bon entendeur !

Sans schéma vaccinal complet, nous avons dû anticiper notre droit d'entrée en réalisant un test antigénique la veille (le jeudi) qui nous a permis d'accéder au Parc le vendredi et le samedi.

Manque de chance, ce jour-là, une panne du système d'édition des QR codes pour les dépistages Covid nous a empêchés d'obtenir tout de suite le fameux QR Code à entrer dans l'application TousAntiCovid, la pharmacie ne pouvant pas l'éditer.

Il nous a fallu donc attendre plusieurs heures pour recevoir afin le SMS et le mail du SI-DEP (Système d'information national de dépistage populationnel de la Covid-19) nous permettant d'être en règle....

Pour éviter ce genre de couacs, le Parc Astérix a installé, au niveau des parkings, près de l'entrée du parc, un centre de dépistage qui réalise des tests antigéniques, en partenariat avec le laboratoire Loxamed, et permet un résultat en 15 minutes.

Seule différence avec le centre de dépistage (pharmacie, labo, etc.) de votre ville ou village : le test est payant, à hauteur de 20€ mais vous évite d'avoir à rebrousser chemin...

Les visiteurs peuvent gagner du temps dans leur prise en charge en s'enregistrant sur le site : montestrapide.com.

Peu de visiteurs en semaine

Le samedi, les visiteurs sont venus plus nombreux et les files d'attente se sont allongées... - DR : A.B.
Le samedi, les visiteurs sont venus plus nombreux et les files d'attente se sont allongées... - DR : A.B.
Une fois le précieux pass en poche, il vous suffit donc de vous présenter à l'entrée du Parc (avant le contrôle des sacs) ou des hôtels pour les personnes y séjournant, où un contrôle sera effectué (vérification du pass sur l'application ou sur une feuille papier + pièce d'identité).

Arrivés le vendredi 23 juillet dans l'après-midi sur site, soit deux jours après la mise en place du pass sanitaire, la première chose qui frappe est le peu de visiteurs présents, malgré une météo très clémente.

Nous n'avons même pas eu besoin d'utiliser nos pass coupe-file !

Le lendemain en revanche (samedi 24 juillet), la foule s'est fait plus nombreuse et les attractions à sensations étaient davantage prises d'assaut.

Nous avons donc pu profiter du système de coupe-file - Filotomatix (ex-Pass Rapidus) - qui a été revu.

Il propose désormais une gamme élargie d'options : temps d'attente divisé par deux à 10 attractions (Filotomatix Argent), accès unique sans attente à 10 attractions (Filotomatix Or), accès illimité à 10 attractions (Filotomatix Illimité).

Les visiteurs peuvent aussi payer pour un accès coupe-file à l’unité (6€ ou 8€ selon les attractions).

Hors attractions à sensations, nous n'avons que très peu attendu, qu'il s'agisse des attractions destinées aux tout-petits ou celles pour la famille - y compris pour la séance vidéo en 4D Attention Menhir ! (à faire absolument !).

Pas non plus d'attente excessive dans les espaces de restauration du Parc, qui proposent également un système de Clic and Collecte.

D'une manière générale, le Parc Astérix a mis en place un système bien rôdé afin de respecter scrupuleusement les normes sanitaires.

Le port du masque est obligatoire à partir de 11 ans sur l’ensemble du Parc et des hôtels, et visiteurs comme employés respectent cette consigne.

900 points de distribution de gel hydro alcoolique sont disponibles sur l’ensemble du Parc et dans les hôtels, à l'entrée des attractions, dans les WC, etc.

La distanciation sociale est appliquée entre chaque groupe de personnes (amis, familles venus ensemble sur le Parc) dans les files d’attente des attractions, grâce notamment à un marquage au sol.

Une véritable immersion au pays des Gaulois

Aux Quais de Lutèce, hôtel 4 étoiles, Le visiteur se retrouve plongé 50 ans avant J.C. au cœur du Lutèce, autour d’une reconstitution de la Seine - DR : A.B.
Aux Quais de Lutèce, hôtel 4 étoiles, Le visiteur se retrouve plongé 50 ans avant J.C. au cœur du Lutèce, autour d’une reconstitution de la Seine - DR : A.B.
Le soir, nous avons pu dîner en compagnie de tous les célèbres personnages (Astérix, Obélix, Panoramix, Abraracourcix et Bonemine, Assurancetourix, Falbala et même un sanglier !) lors du Banquet Gaulois, au cœur du Village Gaulois.

Lancé en 2019 (mais fermé en 2020), il peut accueillir 200 personnes en plein air, autour d'une assiette de sanglier et d'une cervoise servie dans une corne (les enfants ont droit à de la potion magique !).

L'ambiance y est festive malgré le contexte sanitaire et les tout petits deviennent pour quelques heures de joyeux Gaulois, entourés par une équipe de restauration et d'animation bienveillante.

Un véritable plongeon dans la dernière scène de toutes les aventures d'Astérix et Obélix, où le barde n'est toujours pas autorisé à pousser la chansonnette. Un moment privilégié à vivre, alors que le Parc, qui devait proposer des nocturnes jusqu'à 22h, ferme finalement ses portes à 19h.

Jusqu'au 27 août 2021, le Banquet Gaulois propose un service (1h30) à 19h00. Formule Adulte (12 ans et plus) : 49€ ; Formule Enfant (3 à 11 ans inclus) : 19€.

Une nuit à l'hôtel permet de prolonger la magie. Accessible en 5 minutes à pied depuis le Parc, l'offre hôtelière s'est élargie ces dernières années, passant de 150 à 450 chambres.

Le dernier établissement ouvert, les Quais de Lutèce, a permis au Parc de monter en gamme en proposant un hôtel 4 étoiles.

Le visiteur se retrouve plongé 50 ans avant J.C. au cœur du Lutèce, autour d’une reconstitution de la Seine.

Les chambres ont été spécialement conçues pour les familles (superficie supérieure à 25m²), avec un espace enfants séparé de la chambre des parents.

Le petit-déjeuner (buffet) est très varié, le personnel efficace et très accueillant.

Vous avez la possibilité de faire transférer vos bagages de la réception de l'hôtel jusqu'à l'entrée du parc (accueil) une fois la chambre rendue (avant 10h), pour profiter encore une journée du Parc...

Avec très peu d'attente dans les attractions et un personnel au top, la magie gauloise opérera très vite !

Entretien avec Delphine Pons, la directrice générale du Parc Astérix

Delphine Pons : "A date, nous n'avons pas vraiment de recul sur la mise en place du pass sanitaire, mais il y a un impact sur la fréquentation grand public très clairement" - DR : A.B.
Delphine Pons : "A date, nous n'avons pas vraiment de recul sur la mise en place du pass sanitaire, mais il y a un impact sur la fréquentation grand public très clairement" - DR : A.B.
TourMaG.com - L'instauration du pass sanitaire a-t-il joué sur la fréquentation du Parc Astérix ? Comment se porte la fréquentation globale du parc depuis sa réouverture le 9 juin ?

Delphine Pons
: Nous avions instauré dans les premiers temps, jusqu'au 30 juin dernier, une jauge établie à 60% de notre capacité maximale, à savoir 20 000 visiteurs.

Ce n'était pas une jauge très contraignante, puisque nous atteignons rarement plus de 20 000 visiteurs sur le mois de juin.

Néanmoins, nous avions mis en place un système de réservations de date obligatoire sur le site web, de manière à pouvoir connaitre le nombre de visiteurs quotidiens - ceux qui avaient déjà acheté leurs billets et ceux qui disposaient de billets non datés.

Sur ces premiers jours, la fréquentation a été crescendo : de 5 000 à 6 000 visiteurs par jour les 3 premiers jours en semaine, à plus de 10 000.

Au 30 juin, au moment où nous avons levé la jauge et arrêté ce système de réservation de date obligatoire sur le site web, nous avons vu un vrai redémarrage de la fréquentation, à la faveur aussi des vacances scolaires et du beau temps.

Sur les trois premières semaines de juillet, nous étions vraiment très positifs, puisque nous avions constaté des niveaux de fréquentation quotidiens qui étaient au niveau de ceux que nous avions en 2019, avant la crise Covid, à la même période.

Depuis le 10 juillet, tout a rouvert, nous proposons une offre complète sur les attractions, les spectacles, les animations de rue, etc.

Et puis, comme tout le monde, nous avons appris la nouvelle de l'instauration du pass sanitaire à l'entrée du Parc Astérix à partir du 21 juillet.

Il est vrai que cette nouvelle nous a inquiétés, le pass sanitaire est une contrainte, tous nos visiteurs ne sont pas vaccinés et a fortiori les visiteurs jeunes, âgés de 18 à 25 ans, et nous avons eu peur que cela constitue un frein à la visite et génère un déficit de fréquentation sur le Parc.

D'autant plus que nous recevons 60% de familles avec enfants ; le reste étant plutôt des jeunes adultes et des adolescents qui viennent en groupes.

A date, nous n'avons pas vraiment de recul (23 juillet, ndlr), mais il y a un impact sur la fréquentation grand public très clairement.

Il y a un effet à la baisse mais on ne sait pas encore complètement le mesurer, étant donné que sur les premiers jours, nous avons reçu beaucoup de groupes d'enfants.

Mais nous espérons progressivement nous réorienter vers des fréquentations plus cohérentes avec celles enregistrées d'habitude au mois d'août, sachant que la dynamique dans laquelle nous étions depuis le mois de juin nous donnait beaucoup d'espoir sur notre capacité à renouer avec une fréquentation, un chiffre d'affaires, des résultats qui soient satisfaisants après sept mois de fermeture.

En un temps record, nous avons donc dû mettre en place toute une série de mesures pour nos clients : contrôle du pass sanitaire en sortie de parking avant le contrôle des sacs, centre de dépistage Covid sur le parking pour éviter à ceux qui ne sont pas en règle de rebrousser chemin.

Dans l'ensemble, sur les premiers jours, les contrôles ont été relativement fluides.

Nous avons également mis en place in situ un centre de vaccination pour nos salariés, avec un système d'inscriptions. Car le Parc Astérix, ce sont 300 permanents et jusqu'à 1200 saisonniers, très majoritairement jeunes et qui ont eu accès à la vaccination récemment.

Cela devrait nous permettre de proposer à l'ensemble des collaborateurs qui le souhaitent de se faire vacciner avant le 30 août. Pour cela, nous avons été très bien accompagnés par l'Agence régionale de santé (ARS) et la Préfecture.

TourMaG.com - Quelques nouveautés sont apparues en 2021, comme les ajustements sur les coupe-file, avec le passage du Pass Rapidus au Filotomatix ou encore avec l'ouverture de l'hôtel Les Quais de Lutèce...

Delphine Pons :
Les files d'attente aux attractions sont un vrai sujet de réflexion pour l'ensemble des parcs d'attractions.

Cette année, nous avons mis en place un système de coupe-file virtuel qui reprend le principe du Pass Rapidus et nous permet d'élargie notre gamme : Filotomatix argent, Or, illimité et à l'unité.

Cette dernière option peut se télécharger ou être obtenue sur le parc via l'application mobile, et permet d'avoir accès pour 6 ou 8€ au coupe-file de l'attraction de son choix.

Ce système nous permet de satisfaire davantage de visiteurs, d'élargir la gamme de prestations et de prix et de tester ce système de file d'attente virtuelle que l'on voudrait élargir à la période de "Peur sur le Parc" ou de Noël.

Nous sommes vraiment en test du système, nous aurons un bon retour d'expérience fin août et il est tout à fait possible que l'on décide de modifier la gamme, les prix.

Quant aux Quais de Lutèce, l'hôtel avait ouvert en 2020, au moment de notre réouverture, le 15 juin. Il a fermé ses portes au moment du second confinement, le 29 octobre.

Sur la première saison, nous avons eu de très bons retours, à la fois en termes de taux d'occupation, comme de satisfaction clients.

Et nous en sommes très fiers, car notre objectif était vraiment que nos visiteurs soient logés dans un environnement extrêmement immersif, proche de la BD et de l'univers d'Astérix et Obélix.

Avec cet hôtel, vous êtes vraiment à Lutèce en 50 avant J.-C., avec tout l'humour et tout le style de la BD et de l'univers imaginés par Albert Uderzo et René Goscinny. Il y a beaucoup de clins d'œil, beaucoup de recoins et une vraie histoire que l'on raconte aux visiteurs. Nous avons beaucoup misé sur la scénographie et les décors.

Depuis la réouverture le 9 juin, les taux d'occupation dans les hôtels sont très bons, nous avons fait le plein sur les week-ends. En juillet/août, nous sommes sur des taux d'occupation à plus de 90%.

TourMaG.com - Avez-vous rencontré des difficultés à recruter après 7 mois de fermeture ?

Delphine Pons :
Nous avons commencé notre campagne de recrutement des saisonniers en décembre, nous avons gardé le contact avec nos "irréductibles" - les saisonniers qui reviennent chaque année - mais aussi avec les permanents en activité partielle ou en télétravail.

Et quand nous avons su que nous allions pouvoir rouvrir le 9 juin, nous avons lancé une campagne de recrutement en mai qui s'est bien passée, sauf sur la partie restauration, où il y a eu un peu de tension, comme c'est le cas partout en France.

Néanmoins, le 9 juin, nous étions parfaitement en place, nous avons recruté suffisamment tôt pour pouvoir assurer la formation des salariés.

Quant aux permanents, il y a une vraie fierté d'appartenance au Parc Astérix et nous avons eu à cœur de maintenir le lien avec eux durant tous ces mois de fermeture. Et nous avons pu constater que le retour dans les bureaux et à l'activité du Parc Astérix était une très bonne nouvelle pour l'ensemble des salariés.

TourMaG.com - Quelles nouveautés prévoyez-vous de lancer dans les prochaines années ?

Delphine Pons :
En 2022, nous proposerons à nos visiteurs une nouvelle version de Tonnerre de Zeus : "Tonnerre 2 Zeus", avec un nouveau train, dont les deux derniers sièges seront en sens inverse, un nouveau parcours, de nouveaux airtimes, de nouvelles inclinaisons et un tunnel avec des effets.

Nous proposerons également un défilé gaulois avec trois chars : celui de Cléopâtre, celui de César et le char des Gaulois avec tous les personnages emblématiques du village, avec des chants, des danses... Le défilé sera complété sur les années suivantes avec d'autres chars.

2023 sera l'année de la nouveauté majeure, avec l'ouverture d'une nouvelle zone dans l'univers gaulois : Toutatis.

Elle abritera une attraction à sensations, un launch coaster qui pourra passer de 0 à 110km/h en quelques secondes, avec un parcours inédit, beaucoup d'airtimes, des effets.

La zone abritera également un nouveau restaurant, une boutique et une aire de jeux. Elle sera extrêmement scénographiée, en cohérence avec l'ADN d'Astérix et Obélix, avec des clins d'œil, de l'humour sur le festival Toutatis, en l'honneur du Dieu celte Toutatis.

Nous avons aussi d'autres projets dans les cartons : un 4e hôtel est à l'étude pour pouvoir accueillir encore plus de visiteurs venant de loin (le Parc compte 10% de clientèle internationale, ndlr), et un parc aquatique, qui est un sujet encore en réflexion afin de développer notre capacité de divertissement.

Dans ce cadre là, il y a cette idée éventuelle d'une "second gate", c'est-à-dire un autre parc à côté du Parc Astérix, qui pourrait être un parc aquatique. Mais à ce stade, nous en sommes à l'état de réflexion.

Les cinq dernières années ont été très encourageantes, nous avons fait beaucoup de développements, ouvert des hôtels, de nouveaux divertissements sur le parc et nos visiteurs ont été au rendez-vous en termes de fréquentation et de satisfaction, donc nous pensons être sur une bonne dynamique, et nous avons l'intention de la poursuivre.

Anaïs Borios Publié par Anaïs Borios Journaliste - TourMaG.com
Voir tous les articles de Anaïs Borios
  • picto Facebook
  • picto Linkedin
  • picto email

Lu 36131 fois

Notez

Commentaires

1.Posté par May le 30/07/2021 00:57 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
C'est sincèrement un article en faveur du parc. Si vous y avez été le samedi 24 juillet où j'y étais aussi, vous ne pouvez pas affirmer que les distanciations ont été respecté ! Certes des marquages au sol sont indiqués mais personne ne les respectent et aucun membre de la sécurité ne fait respecter cette consigne. Les distributeurs de gel hydro alcoolique étaient vides le lendemain et non remplies ! 1h30 d'attente pour osiris ou tonnerre de zeus alors que soit disant il y avait moins de monde et fermeture à 19h au lieu de 22h pour éviter de payer du personnel, c'est bien beau de profiter des clients mais les clients comme moi ne reviendront pas !

2.Posté par REGINE DHOYE le 21/08/2021 10:37 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Pass sanitaire contrôlé mais pas de contrôle de l'identité, donc totalement inefficace.
Et par conséquent beaucoup trop de monde dans les files d'attente et non respect total des distances....

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.
Signaler un abus













































TourMaG.com
  • Snapchat
  • Instagram
  • Twitter
  • Facebook
  • YouTube
  • LinkedIn
  • GooglePlay
  • appstore
  • Nos Médias
  • DMCmag
  • Brochures en ligne
  •  La Travel Tech
  • Welcome To The Travel
  • AirMaG
  • Futuroscopie
  • CruiseMaG
  • Voyages Responsables
  • #PartezEnOutreMer
  • Partez en France
  • TravelManagerMaG
 
Site certifié ACPM, le tiers de confiance - la valeur des médias