TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e TourMaG.com, 1e

Travel in France





Provence : Lourmarin, "capitale" touristique du sud Luberon

TourMaG.com fait son tour de France



C'est parti pour le Tour de France 2018 ! Durant 3 semaines, TourMaG.com vous propose de partir à la découverte des régions françaises, en suivant plus ou moins le tracé officiel de la Grande Boucle. Aujourd'hui, nous restons au Sud, alors que les cyclistes sont toujours dans les Alpes (entre Albertville et La Rosière). Cap sur Lourmarin ! Sous ses allures de village traditionnel, il affiche un élan artistique dont l’aura dépasse largement la Provence. « Capitale » touristique du versant sud du Luberon, sa patine dorée, son château et le souvenir d’Albert Camus en font un lieu intemporel, aussi lumineux l’hiver que vibrionnant l’été.


Rédigé par Jean-François RUST le Mardi 17 Juillet 2018

Lourmarin, un village pas vraiment perché mais suffisamment élevé pour imposer sa grâce délicate et pastel - DR : Alain Hocquel - Vaucluse Tourisme
Lourmarin, un village pas vraiment perché mais suffisamment élevé pour imposer sa grâce délicate et pastel - DR : Alain Hocquel - Vaucluse Tourisme
Le versant sud du Luberon a toujours été considéré plus intimiste et préservé que le côté nord, avec ses bourgs emblématiques (Bonnieux, Gordes, Roussillon).

Au nord, donc, les people, l’affluence touristique.

Au sud, les chemins de traverse, une relative discrétion. Sauf, sauf… Lourmarin.

L’exception qui confirme la règle. C’est un peu de sa faute, aussi. Imaginez un agglomérat de maisons de pierre dorées harmonieusement blotties sur une petite colline, des tuiles patinées dominées par les clochers de l’église et du beffroi-mur.

Ajoutez-y des ruelles tordues et pentues, un château 15e s. et Renaissance, une ambiance boutiquière et quelques adresses chics. Enrobez-le tout de vignes et projetez l’ensemble sur fond de montagnes douces, lambrissées de vert méditerranéen.

Ainsi est Lourmarin, un village pas vraiment perché mais suffisamment élevé pour imposer sa grâce délicate et pastel.

Entre Apt et Marseille

Comme tous les bourgs de France, son origine est géographique. Pas n’importe quel emplacement, s’il vous plait.

Le village est précisément situé au débouché du seul corridor naturel tracé au travers du Luberon, la bien-nommée combe de Lourmarin. Elle relie les insolences touristiques du nord aux trésors confidentiels du sud.

Oppidum préhistorique, nécropole néolithique, implantation romaine, puissantes familles moyenâgeuses… à personne n’échappe l’importance stratégique de cette éminence, placée sur la route du commerce entre Apt et Marseille.

A personne et surtout pas à Foulque d’Agoult, qui élève à la fin du 15e s. le Château Vieux.

Moins de cinquante ans plus tard, Blanche de Lévis fait bâtir pour son fils, page de François Ier, le Château Neuf Renaissance. L’édifice hybride s’élève aujourd’hui à l’orée du village, comme un gage d’assurance pour les habitants.

Culture protestante

Après avoir été relevé de ses ruines par un mécène lyonnais au début du 20e s., ce dernier le légua à l’Académie d’Aix-en-Provence. Elle accueille depuis écrivains, artistes et musiciens en résidence.

Il faut peut-être chercher ici la raison de l’air noble dont s’entoure le village, quand des visiteurs so british ou very parisiens s’aventurent dans ses ruelles.

Albert Camus, lui, n’appartenait pas à ce monde mais fréquentait assidûment Lourmarin, où il possédait une maison.

La description historique serait incomplète si l’on omettait de parler des Vaudois. Installés en Luberon après avoir quitté le Piémont italien, leur dureté à la tâche n’eut d’égal que la violence avec laquelle ils furent persécutés pour « hérésie », notamment par le terrible baron d’Oppède, au 16e s.

Il en reste un fond de culture protestante, illustrée par la présence d’un temple réformé.

Apéro-pergola ou café-terrasse

C’est en sachant cela que l’on peut enfin errer en connaissance de cause dans les entrailles du village. Il n’en coûtera guère de temps, le cadastre n’est pas si grand !

Au hasard des ruelles, on croisera la fontaine aux Trois Têtes et celle de la Place, on grimpera entre les maisons mitoyennes à escaliers jusqu’au beffroi-mur abritant l’horloge publique, on s’attardera au marché du vendredi matin pour le bonheur d’échanges de terroir.

Lourmarin est un des rares villages du sud Luberon où le « shopping » a droit de cité : des emplettes culinaires, fougasse de boulanger par là, recettes de bistrotiers provençaux par ci ; des achats artisanaux, déco, brocante, habillement, accessoires…

Sans oublier l’art de ne rien faire, au cœur brûlant d’un été à cigales, autour d’un café-terrasse ou d’un apéro-pergola. Lourmarin, mieux qu’un accessit en Provence…

Retrouvez tous les articles du Tour de France de TourMaG.com en cliquant sur ce lien.

Lu 966 fois

Notez

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.

Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 7 Décembre 2018 - 13:53 Winter is coming à Bayeux



PUBLICITÉ
Scheherazade KACIMI Scheherazade KACIMI
commercial@tourmag.com
+33 4 91 58 58 27
+33 6 76 50 55 75








Dernière heure







TourMaG Travel Media Group Légal Utiles
Emploi
Groupes / CE
La Travel Tech
Travel in France
Businesstrips
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
TourMaGEVENTS.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
RGPD
Contact
Publicité
La presse en parle

Tourmag Travel Media Group
Le groupe TourMaG Travel Media Group publie également :
Businesstrips, application mobile pour les voyageurs d'affaires; Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages; DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies et Hôtel&Lodge PRO, Le Hub des pros de l'hébergement.

TourMaG.com DMCmag.com Hôtel&Lodge PRO La Travel Tech Brochuresenligne.com BusinessTrips