TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e TourMaG.com, 1e


Rétrospective 2018 : une année exceptionnelle pour le tourisme spatial

Michel Messager revient sur les grands moments de l'année écoulée



L’année 2018 pourra être caractérisée comme une année essentielle, voire exceptionnelle, dans le long cheminement du tourisme spatial. Avec les avancées de Virgin, Space X et Blue Origin dans leurs programmes respectifs, on peut raisonnablement penser que le prochain départ de touristes spatiaux, tant attendu, est dans le domaine de l’imminent.


Rédigé par Michel MESSAGER le Dimanche 6 Janvier 2019

Février

Avec les avancées de Virgin, Space X et Blue Origin dans leurs programmes respectifs, l’année 2018 pourra être caractérisée comme une année essentielle, voire exceptionnelle, dans le long cheminement du tourisme spatial - DR : DepositPhotos, Antartis
Avec les avancées de Virgin, Space X et Blue Origin dans leurs programmes respectifs, l’année 2018 pourra être caractérisée comme une année essentielle, voire exceptionnelle, dans le long cheminement du tourisme spatial - DR : DepositPhotos, Antartis
En février 2018, la fusée Falcon Heavy de SpaceX décolle avec succès depuis Cap Canaveral, devenant le lanceur le plus puissant du monde depuis le dernier vol, il y a vingt-neuf ans d’Energia, développé par l’Union soviétique.

Falcon Heavy emporte dans sa coiffe la voiture personnelle du P-DG de SpaceX, Elon Musk : une Tesla rouge, conduite par un mannequin en combinaison spatiale, baptisé Starman.

De son côté, l’agence aérospatiale russe dévoile ses plans pour la construction par RKK Energia d’un hôtel en orbite.

Accroché à la Station spatiale internationale (ISS), ce petit hôtel de luxe, naviguant à 400 kilomètres d’altitude, pèsera 20 tonnes pour une longueur de 15,5 mètres et 92 mètres carrés de confort.

Pour le moment, le lancement du NEM-1, module exclusivement scientifique, est prévu pour 2021, et le module hôtelier NEM-2 en 2022/2023.

Enfin, Robert Bigelow annonce le lancement d’une nouvelle entreprise spatiale baptisée Bigelow Space Operations dont l’un des objets est la mise en service de deux habitats gonflables pour 2021 : le B330-1 et le B330-2, conçus pour évoluer en orbite terrestre basse, et capables de loger jusqu’à six personnes à l’intérieur des 330 mètres cubes d’espace extensible.

Mars

La société américaine SpaceX lance une fusée déjà utilisée, ouvrant ainsi la voie à une possible troisième utilisation.

SpaceX a donc réalisé ce qu'aucun gouvernement, ni entreprise pilotant un programme spatial, n'a réussi à faire : lancer dans l'espace une fusée dont un étage a déjà servi lors d'une mission précédente.

Quand on sait que les deux facteurs qui freinent le développement du tourisme spatial, et plus précisément l’envoi de touristes spatiaux, sont le coût et la sécurité, on voit donc l’importance de ce lancement qui fait dire à Elon Musk : « c'est un jour incroyable pour l'espace et l'industrie spatiale.

Il a fallu 15 ans pour en arriver là. Désormais, on peut faire voler et revoler le premier étage d'un lanceur, qui est la partie la plus chère, et cela finira par aboutir à une énorme révolution du vol spatial
».

Avril

Blue Origin réussi son premier vol surborbital de l'année en envoyant la fusée New Shepard, coiffée d'une capsule capable d'emporter cinq passagers.

Pour ce vol, un seul passager non humain à bord : Skywalker. Il s’agit d’un mannequin doté d'une série d'instruments pour mesurer les paramètres exacts du vol.

Le plus important dans ce huitième vol d'essai, c’est que la firme de Jeff Bezos prouve qu'elle est en mesure de mettre le lanceur sur le pas de tir, de le lancer, de le récupérer et de le remettre sur le pas de tir, en vue d'un nouveau lancement en 14 heures avec une équipe de seulement 30 personnes.

Par ailleurs, le premier hôtel de luxe en apesanteur est présenté par la société Orion Span, à l'occasion du sommet Space 2.0 de San José, en Californie.

La station Aurora gravitera en orbite terrestre basse à plus de 320 km d'altitude, et accueillera dès 2022 ses premiers passagers (six personnes, dont deux membres d'équipage, pourront se déplacer à bord).

Juillet

Après un premier test réussi en avril dernier, suivi d’un nouveau triomphe en mai, l’entreprise spatiale Virgin Galactic, fondée par Richard Branson, réalise fin juillet son troisième essai de l'année avec son vaisseau spatial le SpaceShipTwo VSS Unity.

Celui-ci dépasse ses records de vitesse et d'altitude.

Ainsi, Mike Masucci et Dave Mackay, les deux pilotes en charge du test réussissent à pousser les réacteurs du SpaceShipTwo VSS Unity pendant 42 secondes (contre 31 secondes la fois précédente), l’appareil atteignant une vitesse maximale de Mach 2,47 (contre Mach 1,9) et s’élevant à une altitude de 52,3 kilomètres au-dessus de la Terre.

Suite à ce vol, Richard Branson déclare : « nous faisons d’excellents progrès, mais nous avons encore de nombreux tests de prévus sur notre programme de vol ».

De son côté, la UK Space Agency annonce avoir retenu la région du Sutherland dans le nord de l’Écosse, pour accueillir le premier spaceport du Royaume-Uni.

Pour son directeur Graham Turnock, ce spaceport « permettra de donner le coup d’envoi d’une nouvelle ère passionnante pour l’industrie spatiale britannique ».

Un tel projet pourrait en effet permettre de rapporter 3,8 milliards de livres sterling à l’économie du pays. Le spaceport devrait être fonctionnel dès l’année 2020, si le projet ne prend pas de retard…

Depuis le Brexit, la participation du Royaume-Uni aux projets spatiaux au niveau européen est sur la sellette, d’où l’importance d’une telle annonce.

Enfin, Virgin Orbit, la société de Dan Hart, révèle la signature d’un partenariat avec Cornwall Airport Newquay, permettant ainsi à cette dernière de se lancer réellement dans la course à l’espace.

Virgin Orbit devrait être en capacité de procéder à de premiers lancements dès l’année 2021 en utilisant un Boeing 747-400 pour transporter sa fusée baptisée LauncherOne.

Septembre

SpaceX annonce avoir signé son premier vol commercial vers la Lune avec un particulier.

Ce tout premier voyageur, homme d'affaires japonais et collectionneur d’art de 42 ans, a pour nom Yusaku Maezawa.

Il survolera la Lune dans la Big Falcon Rocket de Space X.

Bien qu’ayant déjà son billet en poche, il devra patienter encore un peu… La fusée à bord de laquelle il embarquera pour ce voyage lunaire, la fameuse "BFR" (pour Big Falcon Rocket), ne sera pas opérationnelle avant 2023.

Octobre

La fusée Soyouz connait une défaillance d'un de ses moteurs au bout de 119 secondes de vol (alors que la fusée était lancée à plus de 7 500 km/h), obligeant l'astronaute américain Nick Hague et le cosmonaute russe Alexeï Ovtchinine à retourner en urgence sur Terre au lieu de poursuivre leur voyage vers la Station spatiale internationale (ISS).

Cet incident marque pour certains, un ralentissement inévitable dans la course au tourisme spatial.

Décembre

Le VSS Unity parvient, vendredi 13 décembre, à atteindre une altitude de 82,7 km, après avoir été largué en vol par son avion porteur.

Le moteur-fusée du vaisseau a pu être allumé durant 60 secondes, le temps de permettre de prendre de l'altitude avec une vitesse de Mach 2.9.

Les deux pilotes Mark Stucky et Frederick Sturckow ont pu faire ainsi l’expérience de l’apesanteur lors du vol, tout comme le matériel d’expérimentation embarqué de la NASA.

Virgin Galactic est donc la première entreprise spatiale à faire un vol habité dans l’espace depuis 2011, date à laquelle la NASA a mis fin à son programme de navettes spatiales.

Il s’agit donc, sans conteste, d’une importante avancée pour l’industrie touristique spatiale et d’un succès personnel pour Richard Branson ainsi qu’une reconnaissance de sa ténacité ; celui-ci ne cachait d’ailleurs pas sa joie après cet exploit, déclarant : « c'est un jour mémorable et je ne pourrais pas être plus fier de nos équipes qui, ensemble, ont ouvert un nouveau chapitre de l'exploration spatiale ».

Rétrospective 2018 : une année exceptionnelle pour le tourisme spatial
Michel MESSAGER est directeur associé de Consul Tours, société de conseil travaillant pour une clientèle privée et institutionnelle dans les secteurs du tourisme.

Après avoir occupé les postes de Secrétaire Général du Tourisme Français, puis de Directeur Commercial de Touropa et Directeur du pôle tourisme du Groupe Verney , il rejoint en 1997 l’APST (Association Professionnelle de Solidarité du Tourisme) en qualité de Secrétaire Général jusqu’à fin 2007, période à laquelle, encore jeune retraité, il décide de réactiver sa société de Conseils créée au début des années 90.

Nommé par le Ministre chargé du tourisme en 2005, puis en 2012, il siège au Conseil National du Tourisme en qualité de Président Délégué de la section économie touristique et fonde avec plusieurs personnalités du tourisme l’AFST (Association Française des Seniors du Tourisme) dont il assure la Présidence.

Il est l’auteur d’un livre sur le Tourisme Spatial publié à la documentation française et de plusieurs articles sur le sujet.

Il est considéré actuellement comme un des spécialistes en la matière. Il intervient fréquemment sur ce sujet à la radio et à la télévision, ainsi qu’au travers de conférences dans de nombreux pays, notamment au Canada où il réside quelques mois par an.

Lu 1209 fois

Notez


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.

Dans la même rubrique :
< >


PUBLICITÉ
Scheherazade KACIMI Scheherazade KACIMI
commercial@tourmag.com
+33 4 91 58 58 27
+33 6 76 50 55 75

Dernière heure
















TourMaG Travel Media Group Légal Utiles
Emploi
Groupes / CE
La Travel Tech
Travel in France
Businesstrips
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
Hotel&LodgePRO.biz
TourMaGEVENTS.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
RGPD
Contact
Publicité
La presse en parle

Tourmag Travel Media Group
Le groupe TourMaG Travel Media Group publie également :
Businesstrips, application mobile pour les voyageurs d'affaires; Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages; DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies et Hotel&LodgePRO, Le trait d'union entre hôtelier et fournisseurs.

TourMaG.com DMCmag.com Hotel&LodgePRO La Travel Tech Brochuresenligne.com BusinessTrips