TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone

Tourisme : vers une nouvelle fermeture des frontières européennes ?

Le ministère néerlandais des Affaires étrangères n'autorise pas les déplacements inutiles en France



Malheureusement l'Europe n'aura pas tenu longtemps ses promesses. Alors qu'un protocole européen se dégageait pour faciliter la circulation au sein des frontières de l'UE, les Pays-Bas et l'Estonie viennent d'y mettre fin. Ces deux nations imposent une quarantaine obligatoire pour les voyageurs ayant séjourné dans toute la France.


Rédigé par La Rédaction le Jeudi 5 Novembre 2020

Le ministère des Affaires étrangères hollandais n'autorise pas les déplacements inutiles en France - Crédit photo : Depositphotos
Le ministère des Affaires étrangères hollandais n'autorise pas les déplacements inutiles en France - Crédit photo : Depositphotos
Le tourisme et l'Eurpe auront fait mauvais ménage tout au long de l'année.

Tout au long de la crise sanitaire, jamais les pays de l'Union n'auront réussi à s'entendre sur un protocole commun et auront fermé leurs frontières au gré des pics épidémiques.

Une nouvelle fois, nous nous acheminons vers une fermeture qui ne dit pas son nom, même si nous pouvons nous interroger sur l'intérêt de venir en France et le crédit apporter aux tests PCR, tant réclamés.

En effet, le ministère néerlandais des Affaires étrangères indique sur son site que "les déplacements inutiles en France ne sont pas autorisés. Cela s'applique également aux voyages dans une deuxième maison (de vacances). Après un séjour en France, vous serez mis en quarantaine à domicile pendant 10 jours à votre retour aux Pays-Bas."

Si auparavant la quarantaine s'imposait pour les voyageurs ayant séjourné dans certaines régions françaises, elle est désormais obligatoire pour toutes personnes revenant de France.

Ce n'est pas tout, car l'Estonie vient d'instaurer pareille mesure.

Estonie même décision

"La France ayant dépassé le seuil du taux de personnes nouvellement infectées par le coronavirus, les voyageurs en provenance de France arrivant en Estonie ont l’obligation de respecter les dispositions énoncées," explique le site de France Diplomatie.

Ainsi, les voyageurs étant passés par la France doivent se mettre en quarantaine pour 10 jours, sur leur lieu de résidence ou leur lieu de séjour permanent, sous peine d’amende, puis se soumettre à deux tests.

Ces deux exemples que les tests ne feront pas tout.

Malgré tout, pour les ressortissants français il n'est pas possible de voyager en dehors de nos frontières.

Comme le rappelle Valérie Boned, la secrétaire générale des Entreprises du Voyage (EDV) la situation est claire : "Il n'est pas possible de voyager pour loisirs en Europe ou ailleurs, nous avons eu les différents ministères qui nous l'ont confirmé."

La seconde vague de l'épidémie va une nouvelle fois montrer toutes les contradictions de l'Europe : son incapacité à s'entendre sur un protocole sanitaire permettant de respecter l'un des droits premiers des Européens, à savoir la liberté de déplacement.

Lu 52969 fois

Notez

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.













QUARTIER LIBRE
vous offre






























  • Snapchat
  • Instagram
  • Twitter
  • Facebook
  • GooglePlay
  • appstore
  • DMCmag
  • Brochures en ligne
  •  La Travel Tech
  • Welcome To The Travel
  • AirMaG
  • Futuroscopie
  • CruiseMaG
  • Voyages Responsables
  • #PartezEnOutreMer
  • Partez en France
  • MontagneMaG
  • TravelManagerMaG
  • Ditex
 
Site certifié ACPM l'Alliance