TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e TourMaG.com, 1e





UE : Google condamné à 1,49 milliard d'euros pour "pratiques anticoncurrentielles"

Plus de 8 milliards d'amendes cumulés en deux ans



Les années se suivent et se ressemblent pour Google, sur le continent européen. La Commission européenne continue de chercher des puces sur le dos du moteur de recherche, malheureusement avec des amendes si faibles au regard des bénéfices engrangés, c'est un peu David contre Goliath.


Rédigé par La Rédaction le Jeudi 21 Mars 2019

UE : Google condamné à 1,49 milliard d'euros pour "pratiques anticoncurrentielles" - Crédit photo : Depositphotos @yingko
UE : Google condamné à 1,49 milliard d'euros pour "pratiques anticoncurrentielles" - Crédit photo : Depositphotos @yingko
L'Europe, via la Commission européenne et surtout Margrethe Vestager, commissaire en charge de la politique de la concurrence, mène une véritable chasse aux sorcières contre les GAFAM.

Depuis deux ans, Google a déjà écopé de 6,72 milliards d'euros d'amende, contre ses positions de dominations dans ses secteurs d'activité, et pour clore le tout le géant de Mountain View va devoir refaire un chèque à la Commission d'un montant équivalant à 1,49 milliard d'euros.

Pour justifier, cette nouvelle amende astronomique l'instance en charge de l'exécution des politiques européennes argue d'une position de quasi-monopole de Google sur le marché de l'intermédiation publicitaire liée aux recherches en ligne, mais aussi de pratiques anticoncurrentielles.

A lire : Google propose "Réserver sur Google" dans l'hôtellerie et se transforme en OTA

Concernant ce dernier point, la Commission dévoile que depuis 2009 Google a inclus des clauses dans ses contrats, obligeant les éditeurs à réserver les emplacements les plus rentables sur leurs pages de résultats de recherche aux publicités de Google. De plus, suite à cela des options ont été rajoutées permettant à la firme de Mountain View de contrôler "le degré d'attractivité, et donc le taux de visite, des publicités contextuelles concurrentes."

Pour la Commission européenne, ces pratiques ont permis au moteur de recherche de profiter d'une situation de domination sur le marché de l'intermédiation publicitaire, tout en empêchant tout concurrent de pouvoir l'affronter.

Il en résulte, qu'après toutes ces années de pratiques anticoncurrentielles, Google a pu s'accaparer une part de marché atteignant 85% de l'intermédiation publicitaire dans toute l'Europe.

1,49 milliard contre plus de 23,3 milliards d'euros de bénéfice...

Margrethe Vestager, commissaire en charge de la politique de la concurrence, a déclaré: «Aujourd'hui, la Commission a infligé une amende de 1,49 milliard d'euros à Google pour abus illégal de position dominante sur le marché du courtage publicitaire lié aux recherches en ligne.

Google a consolidé sa position dominante dans le domaine des publicités contextuelles en ligne et s'est prémuni contre la pression concurrentielle en imposant des restrictions contractuelles anticoncurrentielles aux sites web tiers.

Ces pratiques sont illégales au regard des règles de l'Union européenne en matière de pratiques anticoncurrentielles. Du fait de ce comportement qui a perduré pendant plus de 10 ans, les autres sociétés se sont vu refuser la possibilité d'affronter la concurrence sur la base de leurs mérites et d'innover et les consommateurs ont été privés des avantages de la concurrence.
»

Cette amende a été calculée en appliquant le taux de 1,29 % du chiffre d'affaires de Google en 2018, un grain de sable dans la botte de la firme de Mountain View qui réalisait en 2017 un bénéfice de 23 milliards d'euros.

D'ailleurs jeudi 21 mars 2019 à 18h00, l'action d'Alphabet, sa maison mère, gagnait +0,52%.

Une amende qui ne fait pas trembler Google, l'Europe va devoir s'attaquer au problème réel du business du moteur de recherche, si elle veut apporter une concurrence saine.

Lu 1229 fois

Notez

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.

Dans la même rubrique :
< >

Lundi 20 Mai 2019 - 11:49 Paiement : bookingkit s'allie à SumUp










Dernière heure











TourMaG Travel Media Group Légal Utiles
Emploi
Groupes / CE
La Travel Tech
Travel in France
Businesstrips
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
Hotel&LodgePRO.biz
TourMaGEVENTS.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
RGPD
Contact
Publicité
La presse en parle

Tourmag Travel Media Group
Le groupe TourMaG Travel Media Group publie également :
Businesstrips, application mobile pour les voyageurs d'affaires; Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages; DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies et Hotel&LodgePRO, Le trait d'union entre hôtelier et fournisseurs.

TourMaG.com DMCmag.com Hotel&LodgePRO La Travel Tech Brochuresenligne.com BusinessTrips