TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e TourMaG.com, 1e


70 ans FRAM : passé un certain âge, on ne compte plus les bougies, non ?

Étonnant, non ?



FRAM fête ses 70 ans en 2019. Depuis sa reprise il y a trois ans et demi, le TO toulousain tente de redorer son image, quelque peu vieillissante ces dernières années. Si côté communication, les équipes mettent le paquet, quand on parle de chiffres ou de stratégie, c'est silence radio... Circulez, y'a rien à voir !


Rédigé par le Mercredi 17 Juillet 2019

Fram souffle ses 70 bougies cette année. Les souvenirs, c'est bien, mais quid de l'avenir ? - DR : FRAM
Fram souffle ses 70 bougies cette année. Les souvenirs, c'est bien, mais quid de l'avenir ? - DR : FRAM
FRAM, cette vieille dame de 70 ans en 2019, continue tant bien que mal de traverser les âges.

La dernière décennie a bien failli lui être fatale, mais la reprise de ses activités par LBO France (Karavel-Promovacances) en novembre 2015 a permis au TO toulousain d'entamer une seconde vie.

Au grand soulagement de toute la profession. On pense notamment à l'APST, qui n'a pas eu « d'ardoise » à régler, mais plus généralement à tous ces professionnels du tourisme très attachés à la marque.

Aujourd'hui encore, poser des questions sur FRAM reste un sujet sensible. On pourrait même parler de véritable « omerta » autour de sa reprise.

A commencer par ses repreneurs. Depuis 2015, pas un chiffre n'a été dévoilé sur la santé financière du TO. Et ce n'est pas faute d'avoir demandé !

LIRE A CE SUJET : Alain de Mendonça (FRAM) : "Je ne cherche pas à être aimé... mais à assurer la pérennité de l’entreprise"

Pourtant, on a failli y croire quand on a reçu de la part du service presse un communiqué nous annonçant que : « Après un exercice 2018 marqué par le retour à la rentabilité, Plein Vent affiche une croissance supérieure à +35% pour les ventes réalisées depuis le 1er janvier ». Ok mais sur quelle base ? On ne le sait toujours pas...

Pourquoi un tel silence vis-à-vis de ces deux marques ? Les repreneurs n'ont-ils pas eu le temps de faire leurs preuves ?

Et que dire du tribunal de commerce de Toulouse qui, dans un jugement du 04 avril 2018, autorise le versement d'un acompte de 4 M€ au profit de Fram SAS alors que 15 jours plus tard, le groupe est repris par le fonds Equistone...

LIRE AUSSI : Fram : Un accord juridique et des questions

Faut-il être nostalgique ?

Faut-il pour autant être nostalgique de « l'ancien Fram », quand on sait qu'il n'a pas fait que des heureux ?

En effet, une quinzaine d'ex-salariés ont engagé des actions aux Prud'hommes dans l'espoir de faire valoir correctement leurs droits à la retraite. Les premières audiences ont eu lieu fin juin pour un jugement attendu à la rentrée.

Idem du côté des filiales à l'étranger, dont certaines sont encore sous liquidation judiciaire. Quid de ces ex-salariés qui attendent toujours de récupérer tout ou partie de leurs indemnités de licenciement ?

Quand on leur demande où en est la procédure, voilà le genre de réponses que l'on reçoit : « aucun suivi, aucune information, depuis ces trois dernières années » ou encore « pas grand chose, un grand vide… ».

Sans parler des 7M€ toujours bloqués au Maroc, depuis la liquidation de la filiale, et qui doivent servir à éponger une partie des dettes.

LIRE AUSSI : La case de l’Oncle Dom : Fram... il reste des zones d'ombre et du flou artistique !

Une drôle d'image

En attendant, nous avons reçu fin juin, le clip du 70e anniversaire de Fram, réalisé par les animateurs de leurs différents clubs (voir ci-dessus).

On y voit de jeunes gens très motivés vanter les mérites de Fram.

De belles intentions, un beau travail d'équipe, mais quelques phrases nous laissent perplexes. En effet, faut-il aller jusqu’à déclarer, la main sur le cœur, que : « l'animation, on l'aime à en mourir, pour le meilleur ou pour le pire » ? Ou encore que « On veut faire des saisons à en perdre la raison », « signe donc ton contrat, rejoins nous c'est la joie » ou « j'ai le cocotier en cathéter », pour montrer la beauté de la marque ?

Étonnant, non ?

Le clip est une reprise de la chanson A nos souvenirs, du groupe Trois Cafés Gourmands. Les souvenirs, c'est bien, mais quid de l'avenir ?

Anaïs Borios Publié par Anaïs Borios Journaliste - TourMaG.com
Voir tous les articles de Anaïs Borios
  • picto Facebook
  • picto Linkedin
  • picto email

Lu 2324 fois

Tags : Fram, Plein Vent
Notez



1.Posté par agvfan le 18/07/2019 12:33 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Fram ,Tati , même combat ??? : il y a des marques qui résistent au temps et évoluent en fonction des évolutions des comportements des consommateurs ... et les autres ; d'ailleurs se balader dans la rue avec un sac Fram c'est aussi ringard qu'avec un sac Tati , non ???

2.Posté par Agri..dulce le 18/07/2019 12:39 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Merci de nous avoir cités une fois encore dans vos articles.....

"Idem du côté des filiales à l'étranger, dont certaines sont encore sous liquidation judiciaire. Quid de ces ex-salariés qui attendent toujours de récupérer tout ou partie de leurs indemnités de licenciement ?"

Nous en sommes toujours au même point.....!

Ce gâteau d'anniversaire est vraiment agri-dulce ...une vraie galère pour les uns .....70 bougies pour les autres

A chacun son cadeau !

Et le plus beau ? c'est toujours le nôtre : cette épitaphe mémorable reçue il y a 3ans déjà... je cite : "vous ne faîtes pas partie de notre périmètre social"

Mais alors que faisions-nous -pendant des années- photographiés arborant sourires, badges, uniformes, carpettes... dans tous ces catalogues publiés et distribués dans leur périmètre social ?!?

Zone d'ombre - très certainement ! zone Sombre ..encore plus !

Chic@s : Fuerza, llegaremos al final ! Claro que SÍ !

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.

Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 4 Décembre 2019 - 23:45 French bee : de l’Essonne aux prisons égyptiennes



Dernière heure















TourMaG Travel Media Group Légal Utiles
Emploi
La Travel Tech
Businesstrips
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
MyEventStory.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
RGPD
Contact
Publicité
La presse en parle

Tourmag Travel Media Group
Le groupe TourMaG Travel Media Group publie également :
Businesstrips, application mobile pour les voyageurs d'affaires; Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages; DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies et MyEventStory.com, créateur d'émotions.

TourMaG.com DMCmag.com La Travel Tech Brochuresenligne.com BusinessTrips