TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone


Aéroports français : objectif 0 émission nette de CO2 en 2050

Congrès 2019 de l’UAF



Lors du second congrès de l’Union des aéroports français (UAF) qui s’est tenu le 7 novembre 2019, l’impact écologique du secteur aérien mondial a logiquement pris une place centrale. Les tables-rondes ont ainsi permis de revenir sur la récente résolution de l’Airports Council International Europe (ACI Europe) qui prévoit 0 émission nette d’ici à 2050, et la neutralité carbone pour 2030. 15 des principaux aéroports de l’hexagone comptent parmi les signataires.


Rédigé par le Mercredi 20 Novembre 2019

Nice-Côte d'Azur, premier aéroport non-parisien en France fait partie des signataires du  NetZeroCarbon2050 © Nice-Côte d'Azur
Nice-Côte d'Azur, premier aéroport non-parisien en France fait partie des signataires du NetZeroCarbon2050 © Nice-Côte d'Azur
Objectif 0 CO2.

Lors du congrès annuel de l’Airports Council International Europe (ACI Europe), 194 aéroports du continent se sont engagés à ne plus émettre de carbone d’ici à 2050, mais aussi à atteindre, via la compensation et le captage, la neutralité carbone d’ici à 2030.

L’ensemble des gestionnaires signataires de ce projet baptisé NetZeroCarbon2050 représente 62,5% du trafic aérien européen en 2018.

Parmi ces derniers : le groupe ADP (Roissy et Orly), Vinci Airports (gestionnaire de Lyon, Chambéry, Clermont-Ferrand, Dinard, Grenoble, Nantes, Poitiers, Rennes et Toulon), les aéroports de la Côte d’Azur (Nice, Cannes, Saint-Tropez) et Brest-Bretagne.

Réduire les émissions, capter le reste

« Nous nous sommes basés sur le rapport du Giec de 2018 », explique Marina Bylinsky, chef du service développement durable ACI Europe, lors du congrès de l’Union des aéroports français (UAF), institution s’engageant pleinement dans cette résolution, jeudi 7 novembre.

Pour parvenir à cet objectif, le congrès de l’UAF a été une bonne occasion pour les gestionnaires d’aéroports de lister leurs leviers d’actions, côté piste comme côté terminal : bâtiments, équipements, utilisation de sources d’énergies renouvelables, électricité verte, biocarburants pour les véhicules aux sols…

« Les trois mots d’ordre sont, dans l’ordre : éviter, réduire, et compenser », résume Jérémie Almosni, au service transport et mobilité de l’Ademe (Agence de l'environnement et de la maîtrise de l'énergie).

« Après avoir tenter d’éliminer entièrement leurs émissions, les aéroports peuvent ensuite retirer le CO2 restant de l’atmosphère grâce à des technologies de captage », ajoute Marina Bylinsky.

Une « petite partie du problème »

Si cet engagement zéro carbone net doit permettre de faire disparaître 3,46 millions de tonnes de CO2 par an, les responsables aéroportuaires restent néanmoins conscients de ne contribuer que peu à l’impact environnemental de l’aérien.

« Avec 2 à 5% de l’empreinte carbone totale de l’aviation, nous ne sommes qu’une petite partie du problème de l’aérien », lance Marina Bylinsky.

Mais, alors qu’en 2019 « s’est installé un climat hostile au transport aérien », de l’avis de Thomas Juin, président de l’UAF, le projet NetZeroCarbon2050 veut aussi contribuer à faire évoluer l’image du secteur auprès du grand public. « Il est crucial de permettre la décarbonisation du secteur dans son ensemble », conclut Gilles Leblanc, président de l’Acnusa (Autorité de contrôle des nuisances aéroportuaires).

A noter que quelques aéroports européens ont déjà atteint le niveau zéro d’émission de CO2. Parmi ceux-ci : Lulea, Ronneby et Visby, tous trois en Suède. En 2009, l’ACI avait déjà lancé son Airport Carbon Accréditation. 127 aéroports y participent, et 43 ont déjà atteint la neutralité carbone.

Pierre Georges Publié par Pierre Georges Journaliste - TourMaG.com
Voir tous les articles de Pierre Georges
  • picto Instagram
  • picto Twitter
  • picto email

Lu 2032 fois

Tags : ACI, ACI Europe, UAF
Notez


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.


Dernière heure















TourMaG Travel Media Group Légal Utiles
Emploi
La Travel Tech
Businesstrips
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
MyEventStory.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
RGPD
Contact
Publicité
La presse en parle

Tourmag Travel Media Group
Le groupe TourMaG Travel Media Group publie également :
Businesstrips, application mobile pour les voyageurs d'affaires; Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages; DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies et MyEventStory.com, créateur d'émotions.

TourMaG.com DMCmag.com La Travel Tech Brochuresenligne.com BusinessTrips