TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone

Boeing : une cinquantaine de B 737 supplémentaires cloués au sol

Des fissures détectées



Le géant américain a annoncé, jeudi 31 octobre 2019, la mise hors service d’une cinquantaine de B 737 NG, suite à la découverte de fissures structurelles. Dans le même temps, 700 B 737Max restent immobilisés.


Rédigé par le Jeudi 31 Octobre 2019

Après les 737Max, Boeing cloue au sol des 737NG © DR
Après les 737Max, Boeing cloue au sol des 737NG © DR
Les ennuis se suivent et se ressemblent pour Boeing.

Alors que le feuilleton 737Max se poursuit, l’avionneur de Seattle a annoncé, jeudi 31 octobre 2019, que des fissures avaient été découvertes sur une cinquantaine de 737NG (pour New Generation), nom donné aux versions 600, 700, 800 et 900 de l’appareil.

Une inspection mondiale des appareils vient d’intervenir après que Qantas ou encore Korean Air aient immobilisés des 737NG, le prédécesseur du 737Max.

D’après les déclarations d’un porte-parole du groupe à l’AFP, un millier d’appareils a à ce jour été inspecté et 5% environ, soit 50 avions, présentent des fissures et doivent être cloués au sol pour réparations.

D’après le constructeur, les fissures apparaissent sur le « pickle fork », la partie reliant ailes et fuselage.

« Ces aéronefs devraient rester en sécurité au sol jusqu’à la fin des inspections urgentes », rapporte Steve Purvinas, le représentant des ingénieurs de Boeing, dans un communiqué.

737Max : vers un retour en Europe début 2020 ?

Un nouveau coup dur pour Boeing, en pleine crise de défiance, alors que tous les 737Max du monde sont cloués au sol depuis mars 2019.

Au total, ce sont près de 700 appareils que les compagnies aériennes du monde entier doivent stocker et entretenir.

D’après de récentes déclaration de Patrick Ky, directeur exécutif de l’Agence européenne de la sécurité aérienne (AESA), le B737Max pourrait être ré-autorisé à voler en Europe au plus tôt en janvier 2020. Tout dépendra des essais en vol qui sont prévus pour le mois de décembre.

Le 737Max avait été interdit de vol le 10 mars 2019 après deux accidents d’exemplaires d’Ethiopian Airlines et de Lion Air ayant causé 346 morts au total. Le système anti-décrochage avait été mis en cause.

Airbus : les A220 forcés de ralentir

Autre nouvelle tombée cette semaine, cette fois du côté de chez Airbus : le petit dernier de la collection, l’A220, sera « bridé » à partir d’une certaine altitude.

La décision émane des agences de sécurité canadienne et européenne, à la suite de plusieurs cas d’arrêt du moteur en vol survenus chez Swiss, la compagnie de lancement de l’appareil.

La directive interdit aux A220 de voler plein gaz au-delà de 29 900 pieds, par mesure de précaution.

Pierre Georges Publié par Pierre Georges Journaliste - TourMaG.com
Voir tous les articles de Pierre Georges
  • picto Instagram
  • picto Twitter
  • picto email

Lu 2168 fois

Notez


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.




Dernière heure
















TourMaG Travel Media Group Légal Utiles
Emploi
AirMaG
La Travel Tech
Voyages Responsables
Businesstrips
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
MyEventStory.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
RGPD
Contact
Publicité
La presse en parle

Tourmag Travel Media Group
Le groupe TourMaG Travel Media Group publie également :
Businesstrips, application mobile pour les voyageurs d'affaires; Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages; DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies et MyEventStory.com, créateur d'émotions.

TourMaG.com DMCmag.com La Travel Tech Brochuresenligne.com BusinessTrips

Crise climatique