TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone


Corse : Bonifacio, un belvédère sur la Méditerranée

L'ultime vigie



A l’extrême sud de la Corse, Bonifacio livre un florilège de maisons en équilibre au-dessus de splendides falaises de craie blanche. Un site exceptionnel, face à la mer et aux îles Lavezzi.


Rédigé par Jean-François RUST le Samedi 10 Août 2019

La géographie du site est assez incroyable. Les falaises de craie blanches supportent une ligne de maisons en surplomb, posées en équilibre au ras de l’à-pic - DR : DepositPhotos, photodesign
La géographie du site est assez incroyable. Les falaises de craie blanches supportent une ligne de maisons en surplomb, posées en équilibre au ras de l’à-pic - DR : DepositPhotos, photodesign
L’arrivée au pied de la ville haute de Bonifacio fait toujours sensation.

Au-dessus de vous, la cité dresse ses murailles de forteresse inviolable.

Les montées Rastello et Saint-Roch donnent accès à la porte de Gênes.

Derrière le pont-levis, une myriade de ruelles, passages sous voûtes et maisons étroites vous attendent. Vous voilà désormais - presque - corse !

Dans cette ville haute percluse de boutiques et de touristes - moins nombreux toutefois hors saison - il ne faut pas manquer la visite d’une poignée de monuments majeurs : le bastion de l'Etendard (15e s.) et le jardin des Vestiges, témoins de l’emprise des Génois, présents dès le 13e s., sur la cité ; les églises Sainte-Marie Majeure, Saint-Jean-Baptiste et Saint-Dominique.

Belvédère sur Méditerranée

La géographie du site est assez incroyable. Les falaises de craie blanches supportent une ligne de maisons en surplomb, posées en équilibre au ras de l’à-pic.

Pour observer cette scénographie unique, cap sur la place du Marché, fantastique balcon sur la Méditerranée.

La vue est tout aussi belle depuis le cimetière marin et en descendant les marches du vertigineux escalier du Roi d’Aragon, qui dévale au pied des parois jusqu’à la mer.

A la ville haute répond… la ville basse. Les bateaux sont réfugiés dans une échancrure profonde, c’est l’un des ports naturels les mieux protégés de Méditerranée.

Depuis l’embarcadère, des excursions en bateau permettent de découvrir le littoral, les falaises, les grottes marines… et la vue exceptionnelle sur les maisons du village, quasi suspendues dans le vide.

… jusqu’aux îles et en Sardaigne

Au large de Bonifacio, les îles Lavezzi constituent une réserve naturelle protégée à l’écosystème fragile.

Au printemps, il est possible d’apercevoir des dauphins dans le détroit.

Plus loin, voici la Sardaigne (des ferries depuis Bonifacio rejoignent l’île italienne, en 1h de traversée) et Santa-Teresa-Gallura, avec son beau marché du jeudi et son ambiance toute transalpine.

Les amateurs de festivités devront cocher le mois de septembre sur leur calendrier.

Chaque année le 8, lors de la Fête de la Nativité de la Vierge, les pèlerins se réunissent à l’ermitage de la Trinité.

Lors du déjeuner, selon la tradition, des « aubergines farcies à la bonifacienne » sont offertes aux convives. Concours de boules et feu d’artifice sur la citadelle clôturent la journée dans cette ville hors du commun.

Lu 6498 fois

Tags : Bonifacio, Corse
Notez

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.
Signaler un abus















































TourMaG.com
  • Snapchat
  • Instagram
  • Twitter
  • Facebook
  • YouTube
  • LinkedIn
  • GooglePlay
  • appstore
  • Nos Médias
  • DMCmag
  • Brochures en ligne
  •  La Travel Tech
  • Welcome To The Travel
  • AirMaG
  • Futuroscopie
  • CruiseMaG
  • Voyages Responsables
  • #PartezEnOutreMer
  • Partez en France
  • TravelManagerMaG
 
Site certifié ACPM, le tiers de confiance - la valeur des médias