TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone


Côte d'Azur : les Préalpes d’Azur veulent séduire les touristes



Le syndicat mixte du futur parc naturel a commandé une étude sur les "Perspectives du tourisme durable" dans les Préalpes d’Azur présentée à Sophia Antipolis il y a quelques jours.


Rédigé par Michel Bovas à Nice le Jeudi 9 Décembre 2010

Entre Verdon et Mercantour, le futur parc naturel des Préalpes d’Azur est bordé au Sud par le pays de Grasse, Vence ou la vallée de l’Esteron et au Nord par les sommets des Alpes.

Il couvre 1000 km2 d’une nature quasi vierge. Très enclavées, les Préalpes ont sauvegardé leur intégrité.

L’étude commandé à Skema Groupa été réalisée par David Ward Perkins, fondateur de JDD Consulting, un bureau d’études spécialisé dans la revitalisation des zones rurales. La vocation première du parc sera donc un tourisme « nature et sport ».

Pour mieux sédentariser les touristes, les villages doivent créer gîtes ou auberges communales voire boutiques de produits locaux.

De nouvelles formes d’hébergement montrent l’exemple comme Terre d’Arômes à Séranon (12 yourtes, camping à la ferme et 4 chambres d’hôtes) ou le Domaine du Haut Thorenc (20 chambres en architecture bioclimatique et écolodges).

La mise en valeur du patrimoine pastoral (cabanes en pierre sèche, bergeries ou restanques) et des sites naturels remarquables (Clue de Saint Auban, Esteron) est la clé du succès du parc.

Potentiel de 900 000 visites à l’année

L’étude préconise aussi la re-qualification des petites stations de sports d’hiver (Gréolières, Andon-Audibergue) pour en faire des stations vertes.

Le parc doit devenir le site privilégié des activités de pleine nature (randonnées, canyoning, vélos, escalades...) Cette étude préconise un tourisme axé sur les activités de pleine nature et la découverte du patrimoine naturel, historique et culturel à l’opposé du tourisme de masse à infrastructure lourde.

Elle met en avant un potentiel de 900 000 visites à l’année pour une population touristique de 112 500. habitants

La création du parc naturel régional va donc renforcer la destination Côte d’Azur en complétant l’attrait de la bande littorale par cette zone du moyen pays de montagne à la charnière du parc national du Mercantour et des Alpes d’altitude.

Lu 1559 fois

Notez

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.
Signaler un abus

Dans la même rubrique :
< >

Mardi 19 Octobre 2021 - 16:23 Get your Group débarque sur DMCMag











































TourMaG.com
  • Snapchat
  • Instagram
  • Twitter
  • Facebook
  • YouTube
  • LinkedIn
  • GooglePlay
  • appstore
  • Nos Médias
  • DMCmag
  • Brochures en ligne
  •  La Travel Tech
  • Welcome To The Travel
  • AirMaG
  • Futuroscopie
  • CruiseMaG
  • Voyages Responsables
  • #PartezEnOutreMer
  • Partez en France
  • TravelManagerMaG
 
Site certifié ACPM, le tiers de confiance - la valeur des médias