TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone

Départements confinés ou pas : faut-il fournir un motif impérieux pour partir à l'étranger ?

Il est tout à fait possible de se rendre dans un aéroport pour voyager à travers l'Europe



Olivier Véran, Ministre de la santé, a pris une énième fois la parole, pour allonger la liste des départements qui devront faire face au confinement hybride. Pour ces territoires, ainsi que pour l'ensemble de la France, est-il toujours possible de partir ? Les voyageurs doivent-ils justifier d'un motif impérieux pour voyager ? Nous nous sommes renseignés auprès du ministère des Affaires étrangères et des Entreprises du Voyage.


Rédigé par le Jeudi 25 Mars 2021

Il est tout à fait possible de se rendre dans un aéroport pour voyager à travers l'Europe - Crédit photo : Depositphotos
Il est tout à fait possible de se rendre dans un aéroport pour voyager à travers l'Europe - Crédit photo : Depositphotos
Malheureusement malgré le semi-confinement, dans 16 départements, et le couvre-feu, la situation sanitaire ne cesse de se dégrader en France.

Ce constat a conduit le gouvernement à prendre une énième fois la parole, afin d'annoncer la sentence aux mauvais élèves d'un pays qui vire dangereusement et inexorablement dans le rouge, semaine après semaine.

D'ailleurs jeudi 25 mars 2021, Anne Sénéquier, médecin, chercheuse et co-directrice de l’Observatoire de la santé mondiale de l'IRIS, a appelé le gouvernement à prendre de véritables mesures de restriction.

"Rien n'est clair, il faut toujours lire entre les lignes, c'est pénible. Les Français ne doivent pas se poser de questions, sinon ils auront toujours une bonne raison de ne pas suivre les consignes.

Aujourd'hui, nous avons besoin de mesures pour faire diminuer les flux de population, donc la circulation du virus, car c’est par notre circulation que le virus circule.
"

C'est d'ailleurs pour éclaircir un questionnement que se posent légitimement les Français que nous avons tapé, masqués bien évidemment, à la porte du Ministère de l'Europe des Affaires étrangères et des Entreprises du Voyage.

Est-il possible pour les personens confinés de partir en Europe ?

Ainsi, alors qu'une partie des Français ne peuvent plus quitter leur département, afin de limiter la propagation de l'épidémie, est-il possible pour eux de pouvoir se rendre à l'étranger ?

Dans le nouveau décret publié au Journal officiel le 19 mars 2021, il est bien stipulé que les restrictions de déplacements ne s'appliquent pas pour les déplacements de longue durée.

Accéder au texte du Décret n° 2021-296 du 19 mars 2021 en cliquant ici.

D'ailleurs la dernière mise à jour de l'attestation de déplacement prévoit bien un motif "déplacement de transit et longue distance" (motif n°7).

"Les habitants des zones confinées peuvent prendre l'avion afin de se déplacer à l'étranger," nous confirme le Ministère des Affaires étrangères.

C'est toute l'ambiguïté des décisions gouvernementales, empêchant d'un côté la population concernée à faire plus de 10km autour de sa maison, mais lui offrant la possibilité d'aller en Italie ou en Grèce.

Le "et en même temps" présidentiel est toujours de vigueur.

Toutefois les personnes doivent prouver, par un billet d'avion, qu'ils se rendent bien à l'aéroport. La preuve du voyage sera demandée par les autorités, en cas de contrôle.

Du côté des Entreprises du Voyage, les consignes suivantes ont été données à leurs adhérents.

Dans tous les cas, entre 19 heures et 6 heures, ces déplacements doivent être justifiés par une attestation de déplacement dérogatoire "couvre-feu".

Pour les déplacements entre 6 heures et 19 heures dans les départements confinés, ils doivent être justifiés par une attestation dérogatoire spécifique.

Attestation de déplacement à télécharger et remplir en ligne :


Europe et en dehors : y a-t-il des motifs impérieux ?

Si partir à l'étranger ne semble pas poser de problème, reste encore à savoir, les destinations ouvertes et les contraintes imposées par le gouvernement.

A ce sujet, l'exécutif français impose des motifs impérieux pour les personnes souhaitant voyager en dehors de l'Union européenne et aussi dans les DOM-TOM. Les autorités invoquant, le risque d'importer les variants brésiliens et sud-africains.

Ces derniers pourraient résister aux vaccins européens. Mais qu'en est-il en Europe ?

"Il n'y a pas de motifs impérieux à fournir lors d'un déplacement en Europe," nous explique un membre du Ministère de l'Europe et des Affaires étrangères.

D'ailleurs les Entreprises du Voyage ont bien indiqué à leurs adhérents que les voyages sont toujours possibles en Europe et quelques exceptions en dehors de l'UE !

Vers les Pays de l’Union européenne et vers Andorre, l'Australie, la Corée du Sud, l'Islande, Israël, le Japon, le Liechtenstein, Monaco, la Norvège, la Nouvelle-Zélande, le Royaume-Uni, Saint-Marin, le Saint-Siège, Singapour ou la Suisse peuvent se réaliser dans le respect des conditions administratives et sanitaires exigées par la France et le pays d’accueil.

Par contre, il est nécessaire, voire même indispensable, de consulter régulièrement les Conseils aux voyageurs de France Diplomatie, car les restrictions sont pléthores et les destinations librement ouvertes relativement rares.

Il est quasiment impossible de se rendre en Italie, en Grèce une septaine est obligatoire, en Allemagne les nuitées touristiques sont interdites jusqu'au 28 mars. La liste est longue.

Ainsi, partir à l'étranger, même confiné, est possible, même sans motif impérieux, mais pas sans contrainte ni interdiction.

Romain Pommier Publié par Romain Pommier Journaliste - TourMaG.com
Voir tous les articles de Romain Pommier
  • picto Facebook
  • picto Linkedin
  • picto email

Lu 34731 fois

Notez

Commentaires

1.Posté par Pierre le 26/03/2021 08:43 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Je ne pense pas qu ´Anne Senequier ait les compétences de diriger un Pays même si elle a de grandes compétences en tant que scientifique. Il est sûr que pour arrêter le virus il faut arrêter de vivre , mais arrêter de vivre c’est mourrir donc on essaie de trouver des moyens de ne pas tous mourrir si on nous demandait à tous d’arrêter de vivre . Encore une fois il n’y a pas que le virus qui tue . D’autre part il est logique de pouvoir se rendre dans un pays si ce dernier accepte les visiteurs . Il ne s’agit plus d’un déplacement au sein d’une zone confinée .

2.Posté par FRANCOISE BUKHARI le 26/03/2021 10:47 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Bonjour,
Pour savoir ce qui se passe réellement en France, je vous conseille de lire tous les matins Russia Today et vous serez déjà mieux informés et moins perdus. La situation s'aggrave sur nos territoires et les grands médias franco-français restent bien silencieux ...
Toujours est-il que cet article est malheureusement déjà à revoir car il est possible que l'Allemagne et le Royaume-Uni replacent la France en zone rouge !
Ce qui se passe en France avec les ordres et les contre-ordres est une aberration totale et si Russia Today peut vous aider à y voir plus clair, n'hésitez pas une seconde à lire ce quotidien. La France aura malheureusement peut-être besoin un jour d'écouter Radio Londres également ... Il faut tout faire pour ne pas en arriver là mais quand allons-nous sortir le pays de ses ornières ?
A mon avis, le confinement ne sert strictement à rien du tout, laissons ce virus faire son job malheureusement tout en prenant toutes vos précautions pour ne pas le "choper" et tout ira mieux d'ici la fin de cette année !
Bon courage à tout le monde !
Françoise Bukhari

3.Posté par FRANCOISE BUKHARI le 26/03/2021 11:17 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Merci Tourmag de m'avoir publiée, vous faites bien partie de la presse internationale avec des vraies valeurs, universelle, objective, neutre et qui laisse la parole à tout le monde même si d'autres personnes ont le droit de ne pas être d'accord avec mes propos ...
Très cordialement,
Françoise Bukhari

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.
Signaler un abus












































TourMaG.com
  • Snapchat
  • Instagram
  • Twitter
  • Facebook
  • YouTube
  • LinkedIn
  • GooglePlay
  • appstore
  • Nos Médias
  • DMCmag
  • Brochures en ligne
  •  La Travel Tech
  • Welcome To The Travel
  • AirMaG
  • Futuroscopie
  • CruiseMaG
  • Voyages Responsables
  • #PartezEnOutreMer
  • Partez en France
  • TravelManagerMaG
 
Site certifié ACPM, le tiers de confiance - la valeur des médias