TourMaG.com, le média spécialiste du tourisme francophone


EXCLUSIF - ITA Airways : Air France en pôle position pour décrocher la timbale ? 🔑

Air France ou Luthsansa, la décision prise au printemps



Dans le cadre d'un partenariat industriel d'ampleur et d'une entrée au capital de la jeune compagnie italienne, le dossier Air France serait à l'heure actuelle sur le haut de la pile au ministère italien de l'économie.


Rédigé par le Mardi 18 Janvier 2022

ITA Airways a lancé ses opérations en octobre 2021 © ITA Instagram
ITA Airways a lancé ses opérations en octobre 2021 © ITA Instagram
Après l’interminable feuilleton politico-financier de l’ex-compagnie nationale italienne Alitalia, la chance pourrait-elle sourire à Air France dans le cadre d’une entrée au capital de la nouvelle ITA Airways ?

C’est en tous cas ce qu’affirment à TourMaG des sources proches du dossier, en Italie comme chez Air France.

D’après ces dernières, la compagnie tricolore serait en meilleure place que sa concurrente Lufthansa dans les petits papiers du gouvernement italien.

En jeu : une alliance industrielle majeure avec le nouveau transporteur national transalpin lancé en octobre 2021, et une entrée dans son capital.

Pour accélérer les choses, ITA s’apprête à ouvrir une « data room » en ligne dans les prochains jours, permettant aux éventuelles futurs partenaires d’obtenir toutes les données nécessaires, avions, slots, contrats, performances économiques… Ceci en préambule aux négociations officielles qui s’ouvriront en mars et ont pour échéance le 30 juin 2022.

Départ de Pieter Elbers : la « suppression d’un obstacle »

D’après nos confrères du Corriere della Serra, seuls les candidatures d’Air France et de Lufthansa sont pour l’instant considérées comme sérieuses. Toutes les autres, à l’image des intérêts émis par Delta ou IAG, sont qualifiées à ce stade de « rumeurs », ou de « bruits de fond ».

L’annonce récente du départ programmé en mai 2023 de Pieter Elbers de la tête de KLM pourrait en outre peser dans la balance en faveur d’Air France. Ce dernier s’étant longtemps opposé à un rôle de premier plan d’Air France-KLM dans Alitalia puis dans ITA. Un départ prévu qui est vu en Italie comme « la suppression d’un obstacle ».

S’adressant ces derniers jours à l’agence Reuters, le directeur général de Delta Airlines, Ed Bastian, a affirmé que le géant américain n’avait de son côté plus l’intention d’investir dans la nouvelle compagnie italienne. En tous cas, pas directement. Un moyen de soutenir la piste Air France ? On s’en souvient, Delta était avant le Covid prêt à poser 100 millions de dollars sur la table pour acquérir 10% d’Alitalia.

Contactée, la direction d’Air France assure n’avoir rien de plus à déclarer sur le sujet que le fait d’étendre sa coopération avec les italiens. « Air France-KLM, Delta et Virgin Atlantic souhaitent renforcer leurs liens avec la nouvelle compagnie italienne ITA Airways », nous a-t-on sobrement fait savoir, précisant que le souhait était aussi d’intégrer ITA à la joint-ventre atlantique étendue lancée en 2020.

SkyTeam, ou Star Alliance ?

Même son de cloche du côté de Lufthansa. « Notre position vis-à-vis d’ITA reste inchangée : une coopération commerciale peut être raisonnable, une participation par contre n’est pas envisagée », fait savoir à TourMaG un porte-parole de la compagnie allemande. « Si ITA veut coopérer avec nous, nous pourrons également imaginer qu’ITA deviendrait membre de la Star Alliance », ajoute-t-il.

Une question d’alliance qui sera en effet cruciale et fait pression sur le calendrier de décision d’ITA Airways. Alors qu’elle est entrée dans l’alliance Skyteam à l’automne 2021, la jeune compagnie y a signé jusqu’au 31 décembre 2022. Mais dans l’hypothèse où elle trouve un accord avec Lufthansa et donc Star Alliance, elle doit confirmer son départ de SkyTeam avant le 30 juin 2022, sous peine d’importantes pénalités financières. Le compte à rebours est donc lancé.

Lire
Delta, Air France-KLM, Lufthansa… Vers qui vole Ita Airways ? 🔑

Air France remboursera son PGE jusqu’en 2025

Pierre Georges Publié par Pierre Georges Journaliste - TourMaG.com
Voir tous les articles de Pierre Georges
  • picto Instagram
  • picto Twitter
  • picto email

Lu 10872 fois

Notez

Commentaires

1.Posté par marc le 19/01/2022 08:17 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
scandaleux avec l'argent du contribuable français d'autant plus que nous devrons encore dans les mois a venir
mettre "un pognon fou" dans Air France

2.Posté par jean le 19/01/2022 10:13 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
pourquoi pas cette entrée au capital de la nouvelle compagnie italienne,celà est déjà le cas pour british airways qui est rentré dans le capital d'iberia/vueling et de lufthansa qui est au capital de la cie belge : l'union fait la force

3.Posté par Gavalda Linda le 19/01/2022 13:45 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Une personne disait dans son commentaire d une manière violente le pognon que l on met dans AirFrance etc...je veux répondre chère Madame ou Monsieur vous en avez pas marre de renflouer depuis des années en milliards argent du contribuable la SNCF éternellement en déficit ??? En ce qui concerne AF c est la première fois à cause du covid comme toutes les cies aériennes en Europe donc calmez vous af génère des milliards à la France dans le monde la SNCF rien du tout.

4.Posté par marc le 19/01/2022 17:10 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
non madame en 1993 l'état à déjà du renflouer largement Air France et la sncf est utile au plus grand nombre

5.Posté par jean le 19/01/2022 17:18 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
la sncf va se faire tailler des croupières par la concurrence dont actuellement l'Italie et après certainement d'autres compagnies étrangères,car la sncf est la vache à lait du contribuable français

6.Posté par Jean Claude le 22/01/2022 11:43 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Marc vous êtes certainement un économiste hors pair ... visiblement ... mais vous oubliez de mentionner qu'Air France c'est 1.7 milliards d'impôts direct, au moins autant indirectement dans les caisses de l'état chaque année (en quelques années même sans rembourser directement AF aura rentabilisé l'investissement du "contribuable" mais ça vous ne le voyez pas car vous ne le savez pas ...) . 55000 emplois directs, 350000 indirects (qui rapportent aussi à l'état hein ...). La continuité territoriale (eh oui sans elle qui va nous emmener dans nos DOM TOM ? une compagnie étrangère ? Bref renseignez vous avant de sortir une phrase perdue au milieu de nul part.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.
Signaler un abus














































TourMaG.com
  • Snapchat
  • Instagram
  • Twitter
  • Facebook
  • YouTube
  • LinkedIn
  • GooglePlay
  • appstore
  • Google News
  • Nos Médias
  • DMCmag
  • Brochures en ligne
  •  La Travel Tech
  • Welcome To The Travel
  • AirMaG
  • Futuroscopie
  • CruiseMaG
  • Voyages Responsables
  • #PartezEnOutreMer
  • Partez en France
  • TravelManagerMaG
 
Site certifié ACPM, le tiers de confiance - la valeur des médias