TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e




Emploi : Evasion Spirit va doubler ses effectifs d'ici à 2020

Une dizaine de postes actuellement à pourvoir



Une dizaine de postes sont à pourvoir actuellement au sein du groupe Evasion Spirit. Une nouvelle vague d’embauches sera lancée dans le courant de l’année 2018 en raison de l’ouverture de deux nouvelles marques : Latina Spirit et Scandi Spirit. TourMaG.com fait le point avec Marie Bander, directrice générale d’Evasion Spirit.


Rédigé par le Mercredi 2 Mai 2018

Evasion Spirit Le groupe compte aujourd’hui entre 50 et 60 collaborateurs. Nous sommes en sous-effectif par rapport à notre potentiel. Notre objectif est de doubler l’effectif d’ici 24 à 36 mois - DR
Evasion Spirit Le groupe compte aujourd’hui entre 50 et 60 collaborateurs. Nous sommes en sous-effectif par rapport à notre potentiel. Notre objectif est de doubler l’effectif d’ici 24 à 36 mois - DR
TourMaG.com – Le groupe Evasion Spirit est spécialisé dans le haut de gamme et le sur-mesure. Quelle est votre spécificité ?

Marie Bander :
Créé en 2011, Evasion Spirit est un groupe d’agences de voyages auto-producteur, dont les marques sont expertes par destination.

Le groupe compte neuf marques dont la petite dernière est Safran Spirit, ouverte il y a un mois et demi. Elle est spécialisée sur le Moyen-Orient, avec des experts de Dubaï, Oman, Abu Dhabi, la Jordanie et l'Egypte.

Nous sommes spécialisés dans le voyage haut de gamme, à la carte et personnalisé, uniquement sur le long-courrier avec un panier moyen de 8 200€.

Nous travaillons de manière occasionnelle en B2B. Ce n’est pas quelque chose que l’on souhaite développer à outrance, mais ça répond à une demande.

TourMaG.com - Le groupe en quelques chiffres ?

Marie Bander :
Depuis sa création en 2011, le groupe a fait voyager entre 20 000 et 25 000 passagers. Un chiffre en constante croissance. Pour l’année 2017, le nombre de dossiers se situe entre 5 000 et 7 000.

Notre volume d’affaires en 2016 était de 23 millions d'euros. Notre objectif pour 2018 est d’atteindre entre 27 et 28 millions d’euros et de se rapprocher des 30 millions en 2019, en suivant cette même progression.

Aujourd'hui, le groupe compte entre 50 et 60 collaborateurs, ce qui est trop peu par rapport à notre potentiel économique, notre objectif étant de doubler l’effectif d’ici 24 à 36 mois.

. Marie Bander, directrice générale d'Evasion Spirit - photo TourMaG C.L
. Marie Bander, directrice générale d'Evasion Spirit - photo TourMaG C.L
TourMaG.com - Vous recrutez, combien de postes sont à pourvoir ? Pour quelles raisons ?

Marie Bander :
Nous avons actuellement une dizaine de postes à pourvoir assez rapidement : des assistants de production back-office, des conseillers voyages, des chefs de produit et des responsables d’équipe.

Nous avons des équipes à compléter car elles évoluent. Il y a aussi un turn-over important dans notre métier.

Tous nos postes sont à pourvoir en CDI. L’idée est de former des gens pour les garder.

De plus, nous allons lancer deux marques complémentaires en 2018 : Latina Spirit, spécialisée sur l’Amérique du Sud et Scandi Spirit pour les pays scandinaves. A partir de ce moment-là, nous allons recruter encore plus.

Pour 2018, je pense qu’on va arriver à une vingtaine de recrutements.

TourMaG.com - Quels profils recherchez-vous ? Quelles compétences attendez-vous ?

Marie Bander:
Nous avons beaucoup de gens issus des réceptifs, effectivement c’est un bon filon. Maintenant, ce n’est pas suffisant. Nous recherchons une expertise.

Je suis membre du conseil d’administration des Entreprises du Voyage, de manière générale dans la profession, ce qui apparaît comme indispensable, c’est la pratique courante d’une langue étrangère, et dans le bassin français de l’emploi ce n’est pas une évidence.

Il manque également un certain niveau de culture générale, c’est pour cela qu’on recrute au niveau bac+2. Quand on parle voyage, il y a un minimum de culture géographique à avoir.

Il y a évidemment des connaissances du back office, c’est-à-dire au moins Word et Excel. Et maintenant des compétences dans le domaine du digital marketing, pour savoir communiquer sur les réseaux sociaux. Et puis une bonne expression écrite française.

Chez Evasion Spirit, notre porte est ouverte à tous, aux juniors également.

TourMaG.com - Est-ce difficile de trouver le bon profil ?

Marie Bander :
Oui, nous ne sommes pas épargnés par les difficultés à recruter. Il y a une concurrence accrue depuis deux ans. Et une surenchère des salaires.

Il nous manque un juste milieu, on va trouver des juniors à qui il faut tout apprendre, qui vont commencer au SMIC. Ou des gens qui correspondent exactement à nos critères, mais qui ont des prétentions salariales incohérentes par rapport au milieu du tourisme.

Il faut remotiver les gens qui ont envie de travailler dans le milieu du tourisme. Ce n’est pas le secteur le plus rémunérateur, mais il offre la possibilité de voyager, de rencontrer des gens. Il y a aussi de réelles possibilités d’évolution horizontale ou verticale.

TourMaG.com – Quelle rémunération proposez-vous ?

Marie Bander :
Pour les conseillers de voyage, notre rémunération est composée d’une partie fixe et d’une variable, qui peut presque doubler leur fixe, il n’y a pas de limite.

Pour un emploi de conseiller voyages en CDI, à 35 heures hebdomadaires, le fixe brut est compris entre 1 700€ brut pour un junior à 2 300€ ou 2 400€ brut mensuel hors variable. Nous sommes au-dessus de la grille tarifaire, mais nous sommes exigeants sur les compétences recherchées.

TourMaG.com - Vous avez dû vous aligner sur la concurrence ?

Marie Bander :
Depuis octobre, notre rémunération a augmenté, mais pas de façon directe. Auparavant, nous étions sur une rémunération calculée sur 39 heures hebdomadaires, on a lissé l’ensemble sur 35 heures. Nous avons donc retiré quatre heures de travail hebdomadaire, sans diminuer les rémunérations fixes.

TourMaG.com – C’est un moyen de vous différencier de la concurrence ?

Marie Bander :
Je pense que c’est plus un moyen de fidéliser nos collaborateurs. Il y a toujours la volonté de voir si l’herbe est plus verte ailleurs.

Et puis, je pense que ça fait son effet lors d’un entretien d’embauche. J’ai le sentiment, aujourd’hui qu’il y a un vrai travail pour convaincre le candidat, on a besoin d’argumenter, de présenter les missions, etc. parce que le candidat a beaucoup d’offres.

TourMaG.com - Quelle est votre stratégie de recrutement ?

Marie Bander :
On se sert beaucoup des réseaux sociaux : Instagram, Facebook et LinkedIN, qui est un créneau dont les jeunes se servent beaucoup. On drague le futur collaborateur au même titre que le client.

Ensuite, je pense qu’il faut du temps dans les entretiens de recrutement, pour échanger avec le candidat, lui faire passer des tests, le revoir pour connaître sa rigueur et sa motivation.

Nous organisons des journées d’intégration. Pendant deux ou trois jours, les candidats reçoivent une formation commune avant d’intégrer leur équipe, où ils auront une formation plus spécifique.

C’est aussi une manière d’être plus corporate.

Lu 3215 fois

Notez

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.

Dans la même rubrique :
< >


PETITES ANNONCES
Valérie DUFOUR
valerie.annonces@tourmag.com
+33 6 99 07 16 66


CV DU MOIS
Faites parvenir votre CV texte ou vidéo
à valerie.annonces@tourmag.com.
Le CV le plus original sera mis en avant dans notre newsletter emploi du mois.













 

Le groupe TourMaG.com publie également Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages; DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies et TourMaGEVENTS, l'agenda des événements du tourisme.

TourMaG.com Légal Utiles
Emploi
Groupes / CE
La Travel Tech
Travel in France
Brochuresenligne.com
DMCmag.com TourMaGEVENTS.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
Contact
Publicité
La presse en parle