TourMaG.com, le média spécialiste du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e TourMaG.com, 1e

logo TourMaG  



Franchises Havas Voyages : "rénover, piloter... pas un coût mais un investissement" 🔑

convention des franchisés Havas Voyages du 21 au 23 avril 2023


La convention des franchisés Havas Voyages se tiendra du 21 au 23 avril 2023, à bord du Commandant Charcot de Ponant. Au total 150 participants seront présents autour du board du groupe Marietton Developpement et de Havas Voyages. Pour Arnaud Abitbol, Vice-président exécutif de Marietton Développement, ce rendez-vous est l'occasion de faire passer des messages et d'inciter les franchisés à garder le cap sur le stratégie déployée par Havas Voyages. Interview.


Rédigé par le Jeudi 20 Avril 2023

TourMaG - La convention des franchisés Havas Voyages va avoir lieu du 21 au 23 avril 2023 sur le Commandant Charcot, navire de Ponant. Comment se présente cet évènement ?

Arnaud Abitbol : Nous devions initialement partir du Havre, mais la grève des Dockers a perturbé l'organisation. Heureusement nous avons pu trouver un plan B. Nous partirons de Zeebruges en Belgique.

C'est toujours compliqué d'organiser une convention, d'autant plus une convention aussi exclusive que celle ci sur le Commandant Charcot de Ponant.

Mais tout est en ordre, tout est prêt et je suis vraiment ravi d'accueillir les 150 participants.

Lire aussi : Pilotage, marque et harmonisation du réseau : les 3 priorités des franchisés Havas Voyages

Pour cette convention, près de 95% des patrons du réseau de franchisés - du mono point de vente au mini-réseau - seront présents.

Il y aura également le board du groupe Marietton Développement avec mes frères Laurent et Stéphane Abitbol, Christophe Jacquet le directeur général d'Havas Voyages ainsi que tous les directeurs généraux de chacun de nos tour-opérateurs maison.

Arnaud Fontanille Directeur Général Délégué Havas Voyages et Directeur Général de la holding Marietton Développement ainsi qu'Aurore Balabanian, Directrice Marketing de Havas Voyages seront aussi à bord.

Nous aurons une belle représentation des équipes Havas Voyages.


TourMaG - Havas Voyages a lancé le chantier de la "Premiumisation", c'est aussi dans cette optique que vous avez choisi le Commandant Charcot comme lieu de cette convention ?

Arnaud Abitbol :
Avec Ponant nous partageons des valeurs communes. Nous avons un plan très ambitieux pour les prochains mois et les prochaines années avec la compagnie.

L'idée est de développer les ventes Ponant dans les agences Havas Voyages.

Effectivement depuis 5 ans, nous travaillons à "premiumiser" la marque Havas Voyages et cette convention sur le Commandant Charcot, a du sens.

Ponant nous a permis de privatiser le navire, c'est assez unique ! C'est le bateau d'exploration polaire le plus exclusif de la compagnie, c'est un bijou. La convention va être très exclusive et très intense, rythmée par la plénière, le workshop et la visite du navire... avec aussi quelques surprises.

"Refaire son agence, piloter les ventes, ce n'est pas un coût, c'est un investissement"

TourMaG - Quels messages souhaitez-vous faire passer aux franchisés ?

Arnaud Abitbol :
Nous avons lancé une nouvelle campagne de publicité, dont la signature est "Vous emmener plus loin".

Ces opérations sont de gros investissements pour Havas Voyages. C'est un nouveau positionnement pour la marque : nous allons plus loin dans la spécialisation et l'élévation de la marque.

Le thème de cette convention, c'est d'emmener les franchisés avec nous, de leur expliquer là où nous voulons aller. C'est aussi le moyen de leur rappeler notre mission de franchiseur, ainsi que tout ce que Havas Voyages mais aussi le GIE ASHA font pour eux, c'est très important.

Dans les coulisses, nous réalisons un tas de choses : au niveau politique, dans les instances représentatives de la profession... Nous défendons les intérêts de nos métiers.

L'idée c'est de dire : vous êtes avec nous, vous faites partie de la famille Marietton, vous êtes dans le bon wagon, et nous allons essayer de vous dire ce qui peut être encore mieux.

Et puis plus concrètement, nous allons aborder le respect de la politique commerciale et l'harmonisation du réseau. Plusieurs nouveautés seront annoncées à la convention pour aider les agences à piloter et pour les encourager à rénover leurs agences.

Alors évidemment, nous ne sommes pas une coopérative nous ne pourrons pas faire des choses que d'autres font. Ce qui faut bien comprendre c'est que refaire son agence, piloter les ventes, ce n'est pas un coût, c'est un investissement.

Havas Voyages : "Nous sommes à +40% du volume de 2019"

TourMaG - Comment se passe la reprise de l'activité chez les franchisés Havas Voyages ?

Arnaud Abitbol :
Les agences qui ont joué le jeu, celles qui ont ouvert aussi tôt que nous, et qui se sont remises au travail rapidement, elles s'y retrouvent aujourd'hui.

Sur le loisir, le réseau Havas Voyages surperforme par rapport au marché. Nous nous sommes remis très vite en selle, nous nous sommes organisés et il y a eu un retour des clients avec le "revenge travel". Il y a eu aussi des nouveaux clients, des déçus d'Internet qui se sont tournés vers les agences.

Sur toutes les branches d'activités, nous sommes supers heureux de l'année 2022 et 2023 démarre en fanfare. Nous sommes à +40% du volume de 2019. Il y a aussi un effet inflation sur les prix et il faut rester vigilant.

Les prix ont augmenté de 15% et il faut bien sûr "retraiter" ce +40%.


TourMaG - Les Entreprises du Voyages font part d'une hausse des paniers moyens mais d'une baisse du nombre de clients. Avez-vous perdu des clients ?

Arnaud Abitbol :
Nous avons autant de clients qu'avant avec des paniers moyens plus importants. C'est vraiment un indicateur que nous regardons très attentivement. Nous sommes attentifs à notre base business.

Pour l'instant j'ai vraiment l'impression que Havas Voyages s'en sort plutôt bien.

Business travel : "nous sommes à 92% de 2019"

TourMaG - Sur la partie du Business travel comment se présente l'activité ? Et avez-vous des franchisés qui ont un profil plus voyages d'affaires ?

Arnaud Abitbol :
Nous avons quelques franchisés qui font du business travel, notamment le réseau Sainte Claire en Guyane et Guadeloupe. Nous avons aussi des partenaires en Nouvelle-Calédonie et quelques agences parisiennes.

Toutefois, le réseau franchisés travaille essentiellement en loisir. Plus largement sur le voyage d'affaires, l'activité chez Havas Voyages reprend des couleurs. Nous sommes à 92% du niveau de 2019, ce qui est très bien par rapport au marché.

Sur notre segment mid market, nous souffrons moins que les grosses TMC qui ont des grands comptes. Dans les très grandes boîtes, les déplacements ont été fortement réduits.

Par contre, toutes les PME françaises ont besoin de se déplacer. Il y a eu moins de long-courrier mais c'est en train de repartir. Les entreprises ont besoin de voir leurs clients. Je ne vois pas comment on peut réduire les déplacements professionnels à zéro voire même à 50%.

Nous sommes présents sur un segment de marché qui est très porteur et nous continuons à acquérir des clients.

260 agences franchisées au total

TourMaG - Quel est le périmètre du réseau de franchises ?

Arnaud Abitbol :
Nous avons enregistré quelques sorties de franchises. Certains ont disparu, nous en avons suspendu d'autres car ils n'amenaient pas les garanties nécessaires. Nous en avons perdu une dizaine.

Aujourd'hui nous avons 260 agences franchisées au total, franchises de marque et de moyen confondues. En 2019, nous avions 110 agences de marque aujourd'hui il en reste 93.


TourMaG - Cherchez-vous à élargir le réseau de franchisés ?

Arnaurd Abitbol :
J'ai des candidats pour le passager en franchise de marque mais nous avons des exigences plus importantes qu'avant. Tout le monde ne peut pas y accéder. Dans certains cas, nous sommes limités par le développement car nous possédons déjà une enseigne sur la zone de chalandise.

Avec les investissements que nous faisons sur la marque, nous ne pouvons pas nous permettre d'avoir une expérience différenciée. Nous ne pouvons pas nous permettre d'avoir une décoration qui ne correspond pas à nos critères.

Aujourd'hui pour passer sous franchise de marque, il faut vraiment une agence au concept. Avec nos 220 agences intégrées, nous sommes bien représentés sur le plan national. Nous ne cherchons pas tellement de nouveaux franchisés.

Depuis fin 2015, nous avons refait toutes les agences Havas intégrées, et celles qui ne le sont pas encore -peut être une dizaine - c'est parce que nous allons très certainement les déménager dans de meilleurs endroits.

Ce sont des dizaines de millions qui ont été investis en 4 ans et nous continuons à rénover, restaurer et entretenir. C'est notre fonds de commerce, l'agence. C'est le nerf de la guerre. Nous avons les paniers moyens du luxe, nous ne pouvons pas nous permettre d'accueillir les clients dans des agences qui ne correspondent à notre marque.


TourMaG - Lors de la précédente convention vous aviez insisté sur la rénovation des points de ventes. Où en êtes vous aujourd'hui ?

Arnaud Abitbol :
Effectivement comme je l'avais expliqué à AlULa, lors de notre précédente convention, nous sommes de plus en plus exigeants sur l'image que revoie l'agence. Notre marque est nationale. Les agences sont mises en avant sur le site Internet.

Cela fait 3 ans que j'explique que les agences doivent être rénovées. A AlULa, j'avais donné un an et demi pour que les gérants d'agences franchisées m'envoient leurs projets d'agence.

Résultat, j'ai eu plusieurs agences qui ont été rénovées de manière extraordinaire avec l'application des critères Havas Voyages comme l'agence de Christian Carniel à Sanary-sur-Mer, Patou Baruteau à la Grande Motte, Ouest Voyages (Groupe Richou) à Paris et au Mans ou encore le réseau Faure Tourisme qui a refait ses 6 agences Havas Voyages.

Ces projets ont abouti en 2022 et 2023. Ceux qui sont passés à l'action, me font tous les mêmes retours : leur personnel est heureux de travailler dans un environnement plus lumineux, plus propre et ils attirent de nouveaux clients.

Certains gérants qui ont une franchise de marque et qui ne souhaitent pas rénover leurs agences souhaitent passer en franchise de moyen pour garder l'accès aux outils, à la centrale de paiement, et à nos accords.

Céline Eymery Publié par Céline Eymery Rédactrice en Chef - TourMaG.com
Voir tous les articles de Céline Eymery
  • picto Facebook
  • picto Twitter
  • picto Linkedin
  • picto email

Lu 2506 fois

Notez

Nouveau commentaire :

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.
Signaler un abus








































TourMaG.com
  • Instagram
  • Twitter
  • Facebook
  • YouTube
  • LinkedIn
  • GooglePlay
  • appstore
  • Google News
  • Bing Actus
  • Actus sur WhatsApp
 
Site certifié ACPM, le tiers de confiance - la valeur des médias