TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e TourMaG.com, 1e

Travel in France





Grève Air France, SNCF : les réceptifs France évitent l'orage

Pour l'instant pas d'impact majeur



Les grèves à la SNCF et chez Air France n'impactent pas de manière majeure les réceptifs installés en France. Sur le marché groupes, ils anticipent et s'adaptent afin d'éviter au mieux les perturbations.


Rédigé par C.E. le Lundi 9 Avril 2018

Les réceptifs français sont relativement passés à travers l'orage  © Syda Productions - Fotolia.com
Les réceptifs français sont relativement passés à travers l'orage © Syda Productions - Fotolia.com
Les mouvements de grève dans les transports se poursuivent.

La SNCF a lancé une grève perlée jusqu'au 28 juin 2018 et Air France lui a emboîté le pas jusqu'au 24 avril 2018.

Si les revendications ne sont pas les mêmes - réforme de la compagnie ferroviaire pour la SNCF et hausse des salaires pour Air France - les professionnels du tourisme doivent s'adapter pour éviter de bloquer leurs clients.

Roland Héguy publiait un communiqué dans lequel il déplorait l'attitude des transporteurs en grève, et estimait les premières conséquences dans l'hôtellerie : "nous constatons déjà un recul de -10% du taux d’occupation pour le mois d’avril.

Nous pouvons dès à présent chiffrer cette baisse à une perte de 150 millions d’euros pour l’hôtellerie, qui présage de mauvais résultats pour les cafés et les restaurants. Pour les mois de mai et juin, les demandes de réservation sont à l’arrêt.
"

Du côté des réceptifs français, les entreprises sont relativement passées à travers l'orage.

Peu d'impact pour l'instant...

Laurent Mosconi, directeur d'Orchidée Tours, n'a pas été directement concerné par les annulations de trains ou de vols.

"Pour l'instant je suis passé au travers. Mais cela arrive régulièrement et nous savons nous adapter en modifiant les itinéraires ou en gardant les autocars. Nous favorisons aussi les départs de Suisse en TGV car les lignes internationales sont moins impactées."

Pour éviter toute surprise, il a pris soin d'informer ses clients TO, essentiellement situés en Asie du Sud, des jours de grève : "nos clients ont conscience des grèves et ils font de plus en plus les itinéraires en fonction des pays.

Il y a quelques années, 60% de mon activité était réalisée en France et 40% en Europe. Désormais, le Vieux Continent représente 80% de l'activité. Il y a encore les traces des attentats, mais nous savons aussi qu'en France on est coutumier des grèves"
.

Les équipes de Nacara, DMC France, restent aussi vigilantes. "Pour l'instant, nous ne passons pas encore nos journées à modifier les itinéraires, nous verrons d'ici juin ce que cela va donner", explique Pascal Roulland, le directeur. "La plupart de nos clients sont au courant, nous travaillons avec des agences et notre objectif commun lorsqu'il y a un problème, c'est de trouver des solutions. Pour l'instant, la situation n'est pas encore trop problématique".

Même son de cloche chez France Connection. "Nous effectuons des transferts en autocars privés, nos groupes ne sont pas impactés. La haute saison débute en mai, nous aurons beaucoup de groupes, je pourrai vous en dire plus dans quelques semaines", explique Nathalie Souche, chef de projet.

Réorganisation en fonction des jours de grève

Les réceptifs situés en province ont dû faire face à quelques perturbations.

Pierre Creuzé, directeur de 3BVoyages à Bordeaux a dû gérer quelques modifications "Sur les premiers jours de grève, cela a été compliqué. Nos clients arrivent souvent à Paris, puis prennent la nouvelle ligne grande vitesse. Désormais, nous avons réorganisé les séjours en fonction des jours de grève. Nous avons su contourner le problème".

Sabine Affre, reponsable de l'agence Guidesud à Colombiers (34), a enregistré de son côté 4 annulations sur des individuels. "Pour les groupes, je suis passée au travers. Mais quoi qu'on en dise, ces grèves freinent les prises de commandes, les clients sont attentistes," affirme-t-elle.

Un constat partagé par les Entreprises du Voyage qui annoncent une baisse de 20% des réservations par rapport à la même période en 2017. Et les ponts de mai devraient être eux aussi impactés, estiment-elles...

Affaire à suivre.

Lu 931 fois

Notez

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.


PUBLICITÉ
Scheherazade KACIMI Scheherazade KACIMI
commercial@tourmag.com
+33 4 91 58 58 27
+33 6 76 50 55 75








Dernière heure







TourMaG Travel Media Group Légal Utiles
Emploi
Groupes / CE
La Travel Tech
Travel in France
Businesstrips
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
TourMaGEVENTS.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
RGPD
Contact
Publicité
La presse en parle

Tourmag Travel Media Group
Le groupe TourMaG Travel Media Group publie également :
Businesstrips, application mobile pour les voyageurs d'affaires; Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages; DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies et Hôtel&Lodge PRO, Le Hub des pros de l'hébergement.

TourMaG.com DMCmag.com Hôtel&Lodge PRO La Travel Tech Brochuresenligne.com BusinessTrips