TourMaG.com, le média spécialiste du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e TourMaG.com, 1e

logo CruiseMaG  




Icon of the Seas, le paquebot de tous les records

Un bateau unique en son genre


Partez à la découverte du nouveau monument des mers, le navire Icon of the Seas. Le bateau de tous les records attire l'attention autant qu'il suscite le doute d'un point de vue écologique. Retour sur le géant des mers.


Rédigé par le Lundi 17 Juillet 2023

Icon of the Seas - Photo : royalcaribbeanpresscenter.com
Icon of the Seas - Photo : royalcaribbeanpresscenter.com
Le paquebot Icon of the Seas est un projet de navire de croisière dont la construction a débuté en 2021.

Le projet a énormément fait parler de lui dès ses débuts, en raison de son immensité, mais également de ses objectifs.

Le navire en construction effectuera dans quelques mois ses premiers voyages remplis de touristes.

Partons ensemble à la découverte de ce géant des mers.

Icon of the Seas, le plus grand paquebot du monde

Avec ses 365 mètres de long (encore plus long que la tour Eiffel couchée), le bateau de croisière Icon of the Seas est le bateau de tous les records. Le navire de la compagnie Royal Caribbean Cruise Line s’impose comme le plus grand paquebot jamais construit, et a pour ambition de proposer les meilleures vacances en famille au monde.

En effet, les passagers et leurs enfants pourront bénéficier à bord d’un véritable parc aquatique en mer. Le navire comporte pas moins de sept piscines dont la Royal Bay, la plus grande piscine sur un navire qui ait jamais été construite. De nombreux toboggans, parcours et jeux d’eau feront le bonheur de petits et grands. Des espaces détente sont également à la disposition des personnes souhaitant simplement se prélasser au soleil pour profiter des meilleurs moments de détente à bord d’un navire exceptionnel.

Avec un capacité maximale de 7600 passagers, l’Icon of the Seas dispose de 2350 membres d’équipage qui permettent le parfait fonctionnement du navire et la réalisation des nombreuses prestations proposées.

L’objectif du navire est d'en mettre plein les yeux, et les passagers ne sauront plus où donner de la tête face aux dizaines d’activités et prestations proposées. Si le parc aquatique des mers est une véritable révolution technologique, les prestations à l’intérieur du navire n’en sont pas moins surprenantes, et cela commence par la restauration. Du petit déjeuner au dîner, 40 options révolutionnaires de restauration s’offrent à vous sur le paquebot de croisières. Au cours de la journée, votre repas pourra être accompagné d’animations, de concerts et de spectacles en tous genres. Plongez dans un monde coloré, unique en son genre.

Le premier essai en mer de l’Icon of the Seas a eu lieu en juin 2023, et s’est avéré très prometteur. Le paquebot de croisière est programmé pour réaliser sa croisière d’inauguration en 2024. Cependant, le monstre des mers et ses 250.800 tonnes soulève de nombreuses questions.

Un projet qui suscite l’interrogation

Les nombreuses promesses et objectifs de cet immense navire amènent certaines personnes à questionner l’impact environnemental de ce genre de construction. Dans un monde où la protection de l’environnement est une priorité, l’impact environnemental d’un géant des mers de cette envergure est forcément à l’ordre du jour.

Le paquebot sera propulsé au GNL (Gaz Naturel Liquéfié), un carburant réputé pour être une alternative moins polluante que les carburants fossiles traditionnels. Inodore, incolore et non toxique, le GNL se développe de plus en plus dans le secteur maritime et vise à être utilisé dans 25% de la flotte mondiale d’ici 2035.

Cependant, ce gaz naturel liquéfié reste une source d’énergie polluante. La compagnie maritime Royal Caribbean a par le passé été accusée de greenwashing, et l’histoire pourrait se répéter. Composé à plus de 90% de méthane (l’un des principaux gaz à effet de serre), le GNL devra faire fonctionner une véritable usine sur mer en permanence. L’empreinte carbone de l’Icon of the Seas sera dès lors l’une des plus élevées au monde. Le collectif écologiste Yacht CO2 Tracker a estimé que les moteurs rejetteront aux alentours de 33 tonnes de CO2 par heure.

Malgré les efforts, le chemin vers la neutralité carbone est encore long.

A lire également
Quel est le plus gros paquebot du monde en 2023 ?
Bateaux de croisière, à la découverte de ces géants des mers

Manon Morelli Publié par Manon Morelli Rédactrice web - TourMaG.com
Voir tous les articles de Manon Morelli
  • picto Twitter
  • picto Linkedin
  • picto email

Lu 13455 fois

Notez

Nouveau commentaire :

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.
Signaler un abus

Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 19 Juillet 2024 - 14:01 Hurtigruten dévoile sa brochure 2025/2026





































TourMaG.com
  • Instagram
  • Twitter
  • Facebook
  • YouTube
  • LinkedIn
  • GooglePlay
  • appstore
  • Google News
  • Bing Actus
  • Actus sur WhatsApp
 
Site certifié ACPM, le tiers de confiance - la valeur des médias