TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e TourMaG.com, 1e


La DGAC interdit le Boeing 737 Max dans le ciel français

Le Royaume-Uni et Norwegian suspendent aussi leurs vols



A la suite du crash d'Ethiopian Airlines, dimanche 10 mars, les autorités de l’aviation annoncent interdire le Boeing 737 Max dans l'espace aérien français. Son premier opérateur en Europe, Norwegian, annonce elle aussi clouer au sol ses 18 Boeing 737 nouvelle génération.


Rédigé par le Mardi 12 Mars 2019

Norwegian suspend aussi les vols de ses Boeing 737 Max - crédit photo : Boeing
Norwegian suspend aussi les vols de ses Boeing 737 Max - crédit photo : Boeing
A la suite du crash d'un appareil en Ethiopie, dimanche 10 mars, les suspicions atteignent l'Europe. Dans un communiqué, la Direction générale de l'aviation civile (DGAC) annonce l'interdiction des Boeing 737 Max dans l'espace aérien français.

"La France suit attentivement le déroulement de l'enquête suite à l'accident d'un Boeing 737 Max en Ethiopie, dont la cause n'est pas connue à ce stade", annonce la DGAC, précisant qu'aucune compagnie aérienne française ne dispose de cet appareil dans sa flotte.

"Néanmoins, compte tenu des circonstances de l'accident en Ethiopie, les autorités françaises ont pris la décision, à titre conservatoire, d'interdire tout vol commercial effectué sur un Boeing 737 Max à destination, au départ, ou survolant le territoire français", est-il précisé.

Lire aussi : Crash Ethiopian Airlines : 4 questions sur le 737 Max

Plus de vol de Norwegian avec cet appareil jusqu'à nouvel ordre

Quelques heures plus tôt, Norwegian a suspendu à son tour les vols de ses Boeing 737 Max. Conformément « aux recommandations des autorités aéronautiques européennes », et alors que le Royaume-Uni vient d’interdire les vols de 737 Max sur son territoire, le principal opérateur européen de cette nouvelle génération des 737 de Boeing annonce, mardi 12 mars 2019, la suspension temporaire de l’exploitation de l’appareil.

« Norwegian n’effectuera aucun vol avec ce type d’avion jusqu’à nouvel ordre. Nous maintenons un dialogue étroit avec les autorités de l’aviation et Boeing et suivons leurs instructions et recommandations », précise la grande compagnie low-cost long-courrier norvégienne, qui possède 18 appareils de ce type.

« Nous souhaitons présenter nos excuses aux clients pour les inconvénients causés, mais la sécurité restera toujours notre priorité absolue », précise Tomas Hesthammer, directeur général adjoint.

Les investigations se poursuivent

L’EASA, l’agence européenne de la sécurité de l’aviation civile, indique de son côté poursuivre ses investigations après le crash de l’Ethiopian Airlines, en coordination avec son homologue américain et Boeing.

Cette décision fait aussi suite à la décision des autorités britannique de l’aviation civile de suspendre tous les vols de Boeing 737 Max atterrissant, décollant ou survolant la Grande-Bretagne. « Parce que les informations des enregistreurs de vol sont encore insuffisantes, nous avons émis cette instruction par mesure de précaution, visant à interdire tous les vols de passagers commerciaux de toutes compagnies arrivant, partant ou volant dans l’espace aérien britannique », précise l’autorité aéronautique britannique.

Alors que de nombreux pays, dont la Chine, l’Indonésie et Singapour, ont annoncé l’immobilisation des 737 Max 8, les Etats-Unis, via leur agence fédérale de l’aviation, ont demandé à Boeing d’effectuer des changements sur les logiciels et les systèmes de contrôle MCAS (conçus pour éviter les décrochages) des appareils.

Après un premier crash en octobre 2018 à Jakarta, faisant 189 morts, un Boeing 737 Max de l’Ethiopian Airlines s’est abimé au décollage, dimanche 10 mars, tuant 157 personnes.

Pierre Georges Publié par Pierre Georges Journaliste - TourMaG.com
Voir tous les articles de Pierre Georges
  • picto Instagram
  • picto Twitter
  • picto email

Lu 4747 fois

Notez


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.


PUBLICITÉ
Scheherazade KACIMI Scheherazade KACIMI
commercial@tourmag.com
+33 4 91 58 58 27
+33 6 76 50 55 75

Dernière heure
















TourMaG Travel Media Group Légal Utiles
Emploi
Groupes / CE
La Travel Tech
Travel in France
Businesstrips
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
Hotel&LodgePRO.biz
TourMaGEVENTS.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
RGPD
Contact
Publicité
La presse en parle

Tourmag Travel Media Group
Le groupe TourMaG Travel Media Group publie également :
Businesstrips, application mobile pour les voyageurs d'affaires; Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages; DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies et Hotel&LodgePRO, Le trait d'union entre hôtelier et fournisseurs.

TourMaG.com DMCmag.com Hotel&LodgePRO La Travel Tech Brochuresenligne.com BusinessTrips