TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e TourMaG.com, 1e


La "prime Macron" reconduite après signature d’un accord d’intéressement

Des aides pour aider les entreprises à mettre en place l’accord



L'Assemblée nationale a validé, le 23 octobre 2019, dans le projet de budget 2020 de la Sécurité sociale, la reconduction de la prime exceptionnelle dite "prime Macron". Elle pourra être versée aux salariés, mais sous certaines conditions de signature d'un accord d'intéressement.


Rédigé par le Mercredi 30 Octobre 2019

Si la prime exceptionnelle de pouvoir d'achat exonérée d'impôt, dite prime "Macron", sera bien renouvelée en 2020, son versement sera conditionné à la mise en place d'un accord d'intéressement dans les entreprises - DR : Depositphotos
Si la prime exceptionnelle de pouvoir d'achat exonérée d'impôt, dite prime "Macron", sera bien renouvelée en 2020, son versement sera conditionné à la mise en place d'un accord d'intéressement dans les entreprises - DR : Depositphotos
La "prime Macron", exonérée de cotisations sociales et de prélèvements fiscaux, avait été décidée en décembre 2018 pour répondre à la crise sociale.

Quelque 5,5 millions de salariés l'avaient reçue de leur employeur l'an dernier pour un montant moyen de 400 euros, selon un bilan communiqué en mai 2019 par Matignon.

L’assemblée nationale a validé sa reconduction, mercredi 23 octobre 2019, lors du vote du budget 2020 de la Sécurité sociale.

Mais, cette année, le versement de la prime se complique. L'exonération est désormais conditionnée à la signature d’un accord d’intéressement.

Du côté des salariés, la seule condition pour en profiter est de percevoir une rémunération mensuelle brute inférieure à 3 SMIC, soit 3 600 euros nets par mois. La prime devra être versée entre le 1er janvier et le 30 juin 2020.

Qu’est-ce que l’intéressement ?

L'intéressement est un dispositif facultatif d’épargne salariale, qui permet d’associer tous les salariés de l’entreprise à ses résultats et/ou ses performances.

Concrètement, l’intéressement est un complément de rémunération perçu en fonction de l’atteinte des résultats par l’entreprise.

Toutes les entreprises peuvent le mettre en place, quelle que soit leur forme juridique, leur nombre de salariés ou leur domaine d’activité.

Pour pouvoir en bénéficier, le salarié doit parfois justifier d’une ancienneté de plus de 3 mois dans l’entreprise.

Depuis le 1er janvier 2019, les primes versées à ce titre sont exemptées du « forfait social », une contribution patronale basée sur des rémunérations directes ou indirectes non soumises aux cotisations sociales, mais qui sont imposées à la CSG, pour les entreprises de moins de 250 salariés.

Comment mettre en place l’intéressement dans votre entreprise ?

L’intéressement est mis en place par voie d’accord collectif entre l’employeur et les salariés.

L’accord d’intéressement peut être conclu soit par :

- accord entre l’employeur et les représentants d’organisations syndicales représentatives

- accord au sein du comité social et économique (CSE) si existant

- ratification à la majorité des deux tiers du personnel d’un projet d’accord proposé par l’employeur.

Quel est le contenu obligatoire d’un accord d’intéressement ?

L'accord d'intéressement prévoit obligatoirement un système d'information du personnel et de vérification des modalités d'exécution de l'accord, ainsi qu’un préambule indiquant les motifs de l'accord, les raisons du choix des modalités de calcul de l'intéressement et des critères de répartition de ses produits.

Par ailleurs il précise obligatoirement :

- la période pour laquelle il est conclu

- les établissements concernés

- les modalités d'intéressement retenues

- les modalités de calcul de l'intéressement et les critères de répartition de ses produits (dans le respect des articles L. 3314-1 à L. 3314-7 du code du travail)

- les dates de versement

- les conditions dans lesquelles le comité d'entreprise ou une commission spécialisée, ou à défaut, les délégués du personnel disposent des moyens d'information nécessaires sur les conditions d'application des clauses du contrat

- les procédures prévues pour régler les éventuels différends dans l'application de l'accord ou lors de sa révision.

Une aide mise en place par le gouvernement

Et si après lecture de cet article, cela vous semble toujours aussi compliqué de mettre en place un accord d’intéressement, sachez que pour vous aider à négocier et mettre en place un accord d’intéressement, notamment pour les entreprises qui ne disposent pas d’un conseil juridique, le ministère du travail met à disposition des entrepreneurs un imprimé-type qui reprend point par point les clauses obligatoires devant figurer dans un accord d’intéressement.

Caroline Lelievre Publié par Caroline Lelievre Journaliste - TourMaG.com
Voir tous les articles de Caroline Lelievre
  • picto Twitter
  • picto Linkedin
  • picto email

Lu 21188 fois

Notez


1.Posté par BERNARD LEGER-PLUMET le 28/11/2019 03:16 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Bonjour
La lecture de votre article est passionnante.Les modalités de mise en place d'un intéressement au sein d'une petite entreprise familiale afin de donner la prime Macron à ses deux salariés sont constenantes!!!
En réalité il semblerait que tout soit fait afin
Qu'il soit impossible de donner cette prime.
Il serait grand temps que les politiques s'intéressent aux tres petites entreprises.
HELP !!!

2.Posté par Bonnet le 13/12/2019 15:25 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Autre cas ,
Notre accord d'intéressement c'est terminé en 2018.
Mon patron ne l'a pas renouvelé et avance le fait qu'il n y a pas d'accord pour ne pas nous la donner.
Merci les politiques...

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.

Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 13 Décembre 2019 - 00:35 Entretien annuel d’évaluation : pour quoi faire ?



PETITES ANNONCES
Valérie DUFOUR
direction@welcometothetravel.com
+33 6 99 07 16 66





CV DU MOIS
Faites parvenir votre CV texte ou vidéo
à valerie.annonces@tourmag.com.
Le CV le plus original sera mis en avant dans notre newsletter emploi du mois.












TourMaG Travel Media Group Légal Utiles
Emploi
La Travel Tech
Businesstrips
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
MyEventStory.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
RGPD
Contact
Publicité
La presse en parle

Tourmag Travel Media Group
Le groupe TourMaG Travel Media Group publie également :
Businesstrips, application mobile pour les voyageurs d'affaires; Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages; DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies et MyEventStory.com, créateur d'émotions.

TourMaG.com DMCmag.com La Travel Tech Brochuresenligne.com BusinessTrips