TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone

Les parcs de loisirs jugent "injustifiée" l'utilisation du pass sanitaire au-delà de 1000 visiteurs

la cible de visiteurs ne serait pas vaccinée d'ici l'été



Le syndicat patronal de la branche des Espaces de Loisirs, d’Attractions et Culturels s'inquiète de la mise en place du pass sanitaire pour les jauges au-delà de 1000 personnes. Les exploitants de parcs dénoncent une mesure, qui si elle était mise en œuvre, serait "injustifiée et inapplicable".


Rédigé par La Rédaction le Jeudi 6 Mai 2021

Les parcs de loisirs jugent "injustifiée" l'utilisation du pass sanitaire au-delà de 1000 visiteurs
Selon le calendrier présenté lors du dernier comité de filière tourisme vendredi 30 avril, les parcs de loisirs vont pouvoir rouvrir progressivement à partir du 19 mai. Les attractions, elles ne rouvriront que le 9 juin 2021.

La jauge est fixée à 5000 personnes par Etablissement Recevant du Public (ERP) et un pass sanitaire sera exigé au-delà de 1000 personnes.

Ce dernier point qui inquiète le syndicat patronal de la branche des Espaces de Loisirs, d’Attractions et Culturels (SNELAC). Dans un communiqué il juge "injustifiée et inapplicable", l'exigence du pass sanitaire.

"Les sites de loisirs ne peuvent et ne doivent pas être assimilés aux grands "événements" ponctuels (matchs, tournois, festivals, concerts, etc.). La gestion des flux des visiteurs profite de très grands espaces extérieurs (accès, déplacement sur le site, sortie), et est donc très différente de celle qui caractérise les grands événements.

Par ailleurs, la majorité de nos visiteurs ne réservent pas leur entrée à nos sites, contrairement à un grand événement dont l’accès est réservé longtemps à l’avance."


Enfin, les visiteurs des parcs sont majoritairement composés de familles, de jeunes et d’enfants et ne font partie des cibles prioritaires pour être exigible à la vaccination.

Pour les exploitants, l'exigence de la mise en place du pass sanitaire cet été, alors même que la campagne de vaccination sera encore en cours, pourrait entraîner la non réouverture de certains sites "en raison du ratio chiffre d’affaires/charges de fonctionnement ne permettant pas à ces entreprises de survivre. Cela risque d’avoir un impact majeur direct sur l’emploi et l’économie locale" prévient le syndicat.

Pour les parcs de loisirs, le protocole sanitaire mis en place en 2020 a fait ses preuves et "aucun cluster n'a été déploré".

Le SNELAC représente près de 500 entreprises (parcs d’attractions, parcs aquatiques, parcs à thème ou à vocation scientifique, parcs animaliers, sites culturels, musées, châteaux et sites naturels) accueillant plus de 63 millions de visites par an pour 3 milliards d’euros de chiffre d’affaires générés.

Lu 1817 fois

Notez

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.
Signaler un abus







QUARTIER LIBRE
vous offre







































TourMaG.com
  • Snapchat
  • Instagram
  • Twitter
  • Facebook
  • YouTube
  • LinkedIn
  • GooglePlay
  • appstore
  • TourMaG Travel Media Group
  • DMCmag
  • Brochures en ligne
  •  La Travel Tech
  • Welcome To The Travel
  • AirMaG
  • Futuroscopie
  • CruiseMaG
  • Voyages Responsables
  • #PartezEnOutreMer
  • Partez en France
  • MontagneMaG
  • TravelManagerMaG
  • Ditex
 
Site certifié ACPM, le tiers de confiance - la valeur des médias