TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone


Observation des cétacés : Tenerife obtient la certification "Responsible Watching"

attribuée par la World Cetacean Alliance



Tenerife obteint la certification « Responsible Watching » attribuée par la World Cetacean Alliance qui récompense l'île des Canaries pour sa préservation des cétacés.


Rédigé par La Rédaction le Lundi 8 Mars 2021

Tenerife, la plus grande îles des Canaries, vient d’obtenir la certification « Responsible Watching », un pas de plus marquant l’engagement des Canaries en faveur du tourisme responsable - DR
Tenerife, la plus grande îles des Canaries, vient d’obtenir la certification « Responsible Watching », un pas de plus marquant l’engagement des Canaries en faveur du tourisme responsable - DR
Tenerife a récemment été déclarée zone n°1 en Europe pour la préservation des cétacés, avec la certification Responsible Watching, attribuée par la World Cetacean Alliance. Cela concerne la bande côtière située entre Tenerife et La Gomera.

Il s'agit d'un bras de mer de 22km – séparant le phare de Rasca et Punta de Teno – que vivent toute l'année plus de 500 globicéphales.

26 espèces de cétacés – dauphins, orques ou baleines bleues – traversent les îles Canaries chaque année.

Sur ce périmètre, l'observation est réglementée. Pour Mercedes Reyes, biologiste et co-présidente de l'Association des Entrepreneurs pour l'Observation et la Conservation des Cétacés de Tenerife (ACEST), il était fondamental d'avoir une législation pionnière en faveur de la protection et de l'observation des cétacés.

Le Cabildo de Tenerife a ainsi créé une Charte de Bonnes Pratiques pour cette activité nautique : « bien sûr en Espagne, les cétacés sont protégés par la loi, mais nous avons en plus, à Tenerife, un code de conduite – pionnier au niveau national – pour leur observation. Pour la pratique de cette activité, les bateaux doivent obtenir un permis du Ministère de la Transition Écologique ».

Observations : bonnes pratiques

Le code oblige les professionnels à respecter les virages d'observation, les cétacés bénéficiant d’une zone de protection de 500 mètres, à l'intérieur de laquelle seuls 3 bateaux peuvent se trouver, et en aucun cas ils ne peuvent s'approcher à moins de 60 mètres, soit l'espace mobile nécessaire à la protection des cétacés.

Il est obligatoire de ralentir lors de l'observation et le bateau doit rester parallèle à l'endroit où les cétacés nagent, il est inderdit de manœuvrer brusquement ou couper leur chemin « et bien sûr, on ne doit pas les toucher ou se baigner là où ils se situent », remarque Mercedes Reyes, dont la société a investi dans la durabilité et le respect de l'environnement avec un bateau écologique dans lequel le plastique est inexistant.

« Les personnes qui viennent observer les cétacés veulent en savoir plus, sont informés et respectueux ils se soucient de l'environnement ».

Lu 1223 fois

Notez

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.
Signaler un abus

Dans la même rubrique :
< >









































TourMaG.com
  • Snapchat
  • Instagram
  • Twitter
  • Facebook
  • YouTube
  • LinkedIn
  • GooglePlay
  • appstore
  • Nos Médias
  • DMCmag
  • Brochures en ligne
  •  La Travel Tech
  • Welcome To The Travel
  • AirMaG
  • Futuroscopie
  • CruiseMaG
  • Voyages Responsables
  • #PartezEnOutreMer
  • Partez en France
  • TravelManagerMaG
 
Site certifié ACPM, le tiers de confiance - la valeur des médias