TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone

OpenFly : Air Affaires change de nom et se veut "plus durable"

Air Affaires, le Booking de l’aviation à la demande, devient OpenFly



Après une levée de fonds de 2 millions d'euros pour accélérer son développement en 2019, Air Affaires prend un nouveau virage en devenant "OpenFly", en souhaitant devenir le 1er portail de location d’avions à la demande en France et en Europe, mais durable.


Rédigé par La Rédaction le Jeudi 18 Juin 2020

Air Affaires, le Booking de l’aviation à la demande, devient OpenFly - DR
Air Affaires, le Booking de l’aviation à la demande, devient OpenFly - DR
L'histoire a commencé en 2016, s'est accélérée en 2019, via une levée de fonds de 2 millions d'euros, puis elle a pris un tournant en 2020.

Tout d'abord AIr Affaires, change de nom pour devenir OpenFly, avec l'ambition d'être le 1er portail de location d’avions à la demande en France et en Europe.

"Partant du constat, que bien des lignes ferroviaires passent par Paris et que malgré les outils digitaux les entreprises continuent à se déplacer, Air Affaires voyait alors le jour, il y a maintenant 4 ans," nous confiait Olivier Bécot, le directeur général d'Air Affaires, en décembre 2018.

A lire : Air Affaires tente d'embarquer l'aviation d'affaires dans l'ère numérique

Deux ans plus tard, la crise u covid-19 a bouleversé les règles, non seulement du voyage d'affaires, mais aussi de la façon de travailler des Français. Le télétravail s'est imposé, les visioconférences ont remplacé les entrevues physiques, les mouvements sont bien moindres, les entreprises s'adaptent tout comme la start-up bretonne.

Fort de ce constat, d'un monde qui change, et des voyages qui seront moins nombreux à l'avenir.

Vers un duel OpenFly vs Wingly ?

"Réduire le nombre déplacements pour ne permettre que ceux qui sont vraiment indispensables, en laissant la visioconférence remplacer les autres, apparaît comme nécessaire, tant d’un point de vue sanitaire qu’écologique" explique le patron d'OpenFly.

Voici la nouvelle philosophie de l'entreprise : l’aérien doit se remettre en cause et devenir plus responsable avec des déplacements ponctuels à valeur ajoutée.

Offrant plus de flexibilité et permettant de désenclaver des territoires, peu ou mal desservis OpenFly propose une flexibilité qui n'existait pour l'heure pas ou peu dans l'aérien.

Avec son application mobile, les utilisateurs peuvent organiser un voyage depuis les 450 aérodromes recensés et avec les plus de 250 avions ou encore 500 pilotes professionnels et compagnies aériennes.

Pour permettre au plus grand nombre d’avoir accès au service et à l’offre d’avions présente sur l’application, OpenFly a développé un modèle
« freemium », permettant à tout un chacun de réserver des avions d’affaires de compagnies aériennes. La location auprès de propriétaires
d’avions privés est soumise à une adhésion au Club Premium OpenFly.

Le duel entre OpenFly et Wingly est lancé, puisque cette dernière propose depuis le mois de juin, une offre voyage d'affaires.

Lu 1883 fois

Notez

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.

































  • Snapchat
  • Instagram
  • Twitter
  • Facebook
  • GooglePlay
  • appstore
  • DMCmag
  • Brochures en ligne
  •  La Travel Tech
  • Welcome To The Travel
  • AirMaG
  • Futuroscopie
  • CruiseMaG
  • Voyages Responsables
  • CampingMag
  • Partez en France
  • MontagneMaG
  • Ditex
 
Site certifié ACPM l'Alliance