TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone

Portugal : le personnel au sol de Portway (Vinci) en grève pour 3 jours

vols en retard, babages non livrés et fret en souffrance



Les travailleurs de Portway ont démarré ce vendredi 27 décembre 2019, une grève de trois jours dans les aéroports de Lisbonne, Porto, Faro et Funchal. La protestation vient des travailleurs qui assurent la manutention au sol des passagers. Il y a des retards sur plusieurs vols et à Lisbonne, le fret ne monte pas dans les avions exploités par Portway.


Rédigé par La Rédaction le Vendredi 27 Décembre 2019

Portugal : le personnel au sol de Portway (Vinci) en grève pour 3 jours
Une grève du personnel au sol a débuté ce vendredi 27 initiée par le Syndicat national des travailleurs de l'aviation civile (SINTAC). Les travailleurs considèrent que Portway n'a pas dégelé les progressions de carrière comme elle s'y était engagée dans l'accord d'entreprise signé en 2016.

Le syndicat, dans une déclaration, accuse également l'entreprise de réduire les allocations sociales et les droits acquis afin de "ne pas baisser ses bénéfices pour pouvoir remplir encore plus les caisses du Groupe Vinci".

La grève pourrait entraîner des goulets d'étranglement dans les aéroports, et en particulier des retards dans l'enregistrement, l'embarquement et le débarquement, la livraison des bagages et des retards dans les départs des avions.

Selon le syndicat, le taux de participation à la grève à Lisbonne est de 90 %, alors qu'à Faro, il est de 85 %. A Porto, le syndicat indique une adhésion de 100% sur les pions, alors que sur le plateau, elle sera de 50 à 60%.

Retards de l'ordre d'une heure pour les départs

Le SINTAC souligne toutefois que si l'entreprise accepte de signer un document au ministère du Travail dans lequel elle s'engage à respecter les dispositions de 2016, la grève sera immédiatement levée.

Portway déclare de son côté qu'il " respecte scrupuleusement la loi et tous les règlements applicables, tant au niveau de la législation du travail qu'au niveau des accords et protocoles applicables à l'entreprise ", et par conséquent " ne reconnaît pas de motifs pour cette grève ".

" En novembre, Portway a appliqué les barèmes de rémunération convenus et les autres conditions de rémunération prévues dans l'Accord de Compagnie en vigueur, ce qui représente une augmentation moyenne d'environ 8% de la rémunération ", a-t-il déclaré dans une déclaration à Lusa.

Il a également rappelé que " la négociation d'un nouvel accord d'entreprise a été développée, qui n'a pas pu être signé en raison de l'indisponibilité de SINTAC après la clôture des négociations ".

Plusieurs compagnies aériennes dont CAV et Transavia ont indiqué des retards de l'ordre d'une heure pour les départs et la livraison de bagages connaît déjà des perturbations.

Lu 6804 fois

Notez

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.

Dans la même rubrique :
< >

































  • Snapchat
  • Instagram
  • Twitter
  • Facebook
  • GooglePlay
  • appstore
  • DMCmag
  • Brochures en ligne
  •  La Travel Tech
  • Welcome To The Travel
  • AirMaG
  • Futuroscopie
  • CruiseMaG
  • Voyages Responsables
  • CampingMag
  • Partez en France
  • MontagneMaG
  • Ditex
 
Site certifié ACPM l'Alliance