TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e
Loading

TourMaGJOBS - Emploi et Formation





Voyageurs du Monde : "la passion du voyage doit être en première ligne d'un CV"

Le TO recrute une dizaine de conseillers voyages pour septembre


le Mardi 15 Avril 2014

Pour faire face à sa croissance, Voyageurs du Monde va recruter une dizaine de conseillers voyages d'ici la rentrée prochaine. Un poste qui permet après quelques années d'expérience de devenir chef de produits dans l'un des TO les plus en vogue du moment.



Voyageurs du Monde compte recruter dix conseillers voyages en septembre prochain.DR
Voyageurs du Monde compte recruter dix conseillers voyages en septembre prochain.DR
Voyageurs du Monde est une entreprise qui fait souvent rêver les jeunes étudiants en tourisme.

Sa philosophie du voyage, son engagement dans le tourisme durable et ses produits sur-mesure séduisent également les clients, chaque année de plus en plus nombreux à se presser dans ses boutiques.

Avec un chiffre d'affaires en constante croissance, l'entreprise doit donc embaucher pour faire face à ses besoins.

Après avoir engagé 30 personnes l'an passé (20 remplacements et 10 créations de postes), elle prépare actuellement sa prochaine session de recrutement.

Myriam Lallemand, la DRH doit trouver d'ici septembre prochain une dizaine de conseillers voyages.

Le TO n'étant pas opposé au télétravail, il donne la possibilité à ses futurs salariés d'intégrer au choix l'un de ses points de ventes dans 15 villes différentes.

Un fort vivier de candidatures spontanées

Pour recruter, Myriam Lallemand, la DRH de Voyageurs du Monde se base sur un important vivier de candidatures spontanées. DR
Pour recruter, Myriam Lallemand, la DRH de Voyageurs du Monde se base sur un important vivier de candidatures spontanées. DR
Pour postuler, le candidat doit faire preuve d'une parfaite maîtrise d'un pays ou d'une région du monde, soit parce qu'il y a vécu, soit parce qu'il en est originaire. Les zones les plus recherchées actuellement concernent la Turquie, le Japon, ou Cuba.

Un socle de connaissances précises auquel devra s'ajouter une solide culture générale et un excellent sens de la relation client.

"Nos conseillers doivent faire preuve d'une grande qualité d'écoute et d'une forte empathie envers nos voyageurs," explique Myriam Lallemand.

Nul besoin en revanche d'être un expert des GDS ou dans la manipulation des services de IATA.

Car à son arrivée, chaque nouveau salarié est formé pendant un mois au maniement de Galiléo, aux procédures de réservations ainsi qu'aux produits du TO.

"Les gens que nous recrutons ont déjà un niveau Bac +3 ou +4, ils ont savent s'adapter rapidement à un nouvel environnement ainsi qu'à la manipulation d'outils techniques" assure la DRH.

Par conséquent, les équipes de Voyageurs du Monde réunissent des employés au parcours très éclectique. Certains viennent de sciences humaines, d'autres d'études d'histoire ou de géographie et bien rarement du tourisme.

Leur point commun : l'expérience du voyage.

"Il est très important de mettre en avant sa passion du voyage dans le CV. Celle-ci est souvent reléguée en bas de page en une simple phrase dans la rubrique centres d'intérêts. Elle devrait au contraire être à la base d'une candidature" regrette Myriam Lallemand.

Pour recruter, Voyageurs du Monde n'a pas à chercher bien loin.

Sa renommée est telle que les dizaines de candidatures spontanées envoyées sur son site internet suffisent à ses besoins.

La DRH trie environ une quarantaine de CV par semaine, puis en conserve 70% dans sa base de données. "Lorsque le candidat nous plait, nous le rappelons dès qu'un poste se libère, parfois six à huit mois plus tard".

Devenir chef de produits après 5 ans

La patience est donc une qualité essentielle si l'on veut espérer décrocher un entretien.

Mais Myriam Lallemand insiste : "il ne faut pas hésiter à postuler car le recrutement se fait sur une rencontre, une envie commune de travailler ensemble. Nous sommes toujours à la recherche de nouveaux talents".

Une fois intégré à l'équipe, le nouveau conseiller voyages peut rapidement évoluer et être nommé après 4 ou 5 ans d'expérience au poste tant convoité de chef de produits, appelé ici conseiller référent.

Ils sont aujourd'hui 80, chacun expert sur sa zone géographique, pour concevoir les futurs séjours du TO.

Mais ces derniers ne restent jamais isolés dans leur bureau ou en voyage à l'autre bout de la planète.

Ils continuent à rester vendeur car "pour être un bon producteur, il faut savoir à qui s'adresse le produit et garder le contact avec le client".

Lu 22238 fois

Notez


1.Posté par Idress Cheriet le 16/04/2014 12:05 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
bonjour


vu comme ca c est pas mal.....mais sans matrise de GDS, des procedures IATA, je ne vois pas comment on peut produire efficacement.
Egalement, pour produire efficacement, il faut connaitre votre destinations sur le bout des doigts, connaitre l environnement socio-economique de la destinations......

La passion du voyage c'est important, mais c'est loin d etre suffisant. Maitrise des GDS, maitrise des outils pack-office, connaissance du client en tant que consommateur de voyages., maitrise des produits hoteliers, exigeance au quotidien pour matriser les marges.........voila ce qui est important.

Pourquoi c'est important de le dire ?? parce que notre metier est un vrai metier qui ne s improvise pas....derriere la passion , il y a de la technicité, du travail, des lignes excel, de l'anticipation, dela patience ...............


c est cela le metier d agent de voyages-producteur

Bien cordialement


Idress

2.Posté par Pirate le 16/04/2014 18:47 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Bonjour Madame LALLEMAND
Curieusement, nous sommes déjà entretenu pour un poste...Vous m'aviez posé cette question, je comprends pourquoi je n'ai pas été retenu.
J'ai recruté par le passé, je n'ai jamais retenu quelqu'un qui était passionné de voyages, tout simplement ce métier ne laisse pas de place à ceux qui le font pour ses avantages. Je préfère comme Idress, quelqu'un qui connait les règles , les procédures, les gds...Aillant occupé des postes en cies aériennes, si vous n'êtes motivé que par les GP...Je redoute que votre motivation soit grande.
Qu'ils s'ajoutent en expérience, je suis d'accord. Mais, je préfèrerais quelqu'un de motiver à intégrer une enseigne prestigieuse comme la votre, pour apprendre, pour apporter son expérience...Mais pour profiter de mon métiers, pour mes vacances, perso j'aurais honte à vous le dire...
Cordialement
Pirate

3.Posté par oliver le 24/04/2014 19:59 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
A noter que VDM soustraite avec l'etranger pour faire faire ses devis par des conseillers voyages experts et present dans le pays (Canada par exemple) alors raconter que ses agents sont de vrais specialistes ..... je rigole ...

4.Posté par Robert le 07/05/2014 12:57 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Intéressé par un voyage en Arménie il y a quelques mois, je me suis rendu chez VDM pour avoir à faire à un spécialiste car en agence traditionnelle, ce pays est peu connu, voire pas du tout.
J'ai d'abord téléphoné pour prendre un rendez-vous mais pas nécessaire.
J'y suis donc allé et suis tombé sur un agent d'origine chinoise en lui demandant de m'expliquer ce qu'est ce pays.
Les réponses étaient très évasives, on m'a proposé une date de départ et indiqué le prix, l'agent n' a pas pris mes coordonnées, j'en suis ressorti sans savoir quelles étaient les caractéristiques et l'âme du pays.
A part me dire que j'allais voir des églises. Où est donc l'expertise et la passion du voyage ?
c'était très décevant et cela ne m'a pas donné envie d'y aller.

Quelle est donc la définition de la passion du voyage pour Voyageurs du Monde ?

5.Posté par Michel le 07/05/2014 13:13 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Je suis d'accord avec Idress, c'est un vrai métier.
De plus, les conseillers voyages doivent avoir des connaissances culturelles pour répondre à leurs clients.
La relation clientèle est vrai métier et ne s'improvise pas. On doit savoir adapter son discours en fonction du profil du client que l'on a en face de soi et, ça, seules les années d'expérience le permettent.
Je trouve un peu contradictoire la démarche de VDM. Mais visiblement ça marche. Tant mieux pour eux.

6.Posté par mulder38 le 29/07/2014 22:42 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
voyageurs du monde...beau sur le papier mais beaucoup moins dans la réalité...mon expérience + celle d'amis passés par ces "pseudo" spécialistes de leurs destinations nous laissent un gout amer ; en effet suite a une demande de devis pour les usa avec itinéraire donné , dates et thématique plus aucune nouvelle du conseiller spécialiste usa....on s’intéresse a vous chez VDM a la seule condition de vouloir y dépenser beaucoup sinon vous ne les intéressez pas!
idem pour des amis voulant organiser un séjour au cap vert...après un 1er contact et donné un budget plus personne !
pour moi vdm c'est un bel emballage mais au final une boite bien vide !
et pour le recrutement il ne suffit pas d'être passionné encore faut il avoir une expérience commerciale innée ce que chez vpm je n'ai jamais ressentie sans quoi j'aurai voyagé avec eux!

7.Posté par Jérome le 09/10/2014 10:23 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Très curieux : "Après avoir engagé 30 personnes l'an passé (20 remplacements et 10 créations de postes)" : 20 remplacements dans la même année, cela signifie 20 départs...???!!!
Comment une entreprise de cette taille en arrive à voir partir 20 salariés en 1seule année ??? Encore une énième boite dans le tourisme qui presse ses salariés comme des citrons avec des salaires indécemment bas, comme partout dans le tourisme, et leur met la pression pour effectuer quotidiennement des heures supplémentaires, qui ne sont évidemment jamais payées, ni jamais rattrapées ???
Initialement intéressé pour postuler dans ce TO, cette seule phrase m'a beaucoup refroidi et j'aurai vraiment aimé connaitre la raison de ces 20 départs en 1 seule année...

8.Posté par Falafel le 30/12/2014 01:39 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
"Après avoir engagé 30 personnes l'an passé (20 remplacements et 10 créations de postes)" tiens tiens ça me rappelle le TO dans lequel je travaille actuellement, qui fait aussi du sur mesure, j'ai également été engagé pour ma passion du voyage. Seulement voilà, c bien beau d'avoir la passion du voyage, mais finalement ce n'est pas ce qui compte, je suis extrêmement amer, il y a eu énormément de renvois, une pression quotidienne insoutenable qui s'ajoute aux mauvaises conditions de travail (logiciels obsolètes, et non adaptés), pas de formations, des objectifs inatteignables, des promesses non tenues, des heures supp non payées, pas de cohésion d'équipe... Je suis écœuré et tellement déçu, moi qui me faisait une joie d'intégrer cette entreprise, j'ai perdu toute motivation ! J'envisage de démissionner, je suis au bord du burn out. J 'espère retrouver une entreprise où l'humain est au centre, est-ce trop demander ? J'ose espérer qu'une telle ambiance n'est pas généralisée dans les TO, mais cet article ne me rassure pas...

9.Posté par Carole le 08/01/2015 17:28 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Pour avoir été recrutée il y a quelques années par vdm puis partie, je peux vous dire que l'approche RH est effectivement un peu décalée par rapport à d'autres. En revanche, c'est une boite assez anonyme car de plus en plus à l'américaine (coté négatif : les chiffres et la mise en concurrence au sein des services, la vente absolument, l'omerta avec la direction, une certaine attitude de supériorité ...). Le piston y est de mise et ces gens peuvent passer de cadres à cadres sup en 6 mois alors que d'autres sont là depuis des années ds l'attente de ces promotions internes.Les sois disant "erreur de casting" sont aussi régulières et voilà aussi le pourquoi des 20 personnes en moins en 1 an ....

10.Posté par zaher le 09/03/2015 18:07 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
bravo pour tous ses commentaires qui ne sont que la pure réalité de notre métier, VDM pour info
dans un article récent a complètement dénigré l'agence de voyages physique, en gros elle n'apporte aucune valeur ajoutée par rapport a internet.... et de plus comme vous le signalez 20 départ pour une entreprise qui se dit exceptionnelle sur tous les plans cela me laisse interrogatif...

11.Posté par La nantillaise le 22/09/2015 16:35 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
On peut adorer la bonne cuisine et ne pas être capable de faire cuire un oeuf ! Recruter ses collaborateurs, en charge des ventes, uniquement sur la passion du voyage est un énorme risque. Ce VRAI métier à 2 aspects, le conseil et la vente. Les clefs de réussite : la passion, l'enthousiasme, l'exigence, la confiance, l'écoute, la maturité, l'organisation, le proces de la vente dans sa globalité et la combativité.
Je travaille depuis 12 ans pour un To spécialiste du voyage sur mesure, je peux vous assurer que toutes ces qualités et compétences sont primordiales pour atteindre les objectifs. La formation que je transmets à mon équipe de commerciaux est de 4 mois, et une formation continue est assurée sur les produits, destinations, et techniques de vente.
Certains agents sont parmi nous depuis plus de 10 ans, nous misons sur la fidélité du personnel et des clients.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.

Dans la même rubrique :
< >

Dimanche 17 Septembre 2017 - 23:55 EvasionSpirit ouvre une 3e agence et recrute en CDI


PETITES ANNONCES
Valérie DUFOUR
valerie.annonces@tourmag.com
+33 6 99 07 16 66



CV DU MOIS
Faites parvenir votre CV texte ou vidéo
à valerie.annonces@tourmag.com.
Le CV le plus original sera mis en avant dans notre newsletter emploi du mois.













 

Le groupe TourMaG.com publie également Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages
et DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies.

TourMaG.com Légal Utiles
Emploi
I-tourisme
Groupes / CE
Travel in France
Brochuresenligne.com
DMCmag.com TourMaGEVENTS.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
Contact
Publicité
La presse en parle

cookieassistant.com