TourMaG.com, le média spécialiste du tourisme francophone


Air Tahiti Nui : J'ai testé pour vous les classes Business et Premium à bord des B787 🔑

Un aller-retour Paris Los Angeles avec Air Tahiti Nui



Après avoir échangé avec Michel Monvoisin, PDG d'Air Tahiti Nui et Jean-Marc Hastings, Directeur Europe, TourMaG a pu embarquer sur le vol entre Paris et Los Angeles pour un aller-retour express. L’occasion d’expérimenter la classe Business et Economy Premium a bord du Dreamliner B787 de la compagnie polynésienne.


Rédigé par le Mardi 26 Avril 2022

Sur la ligne Paris – Los Angeles – Papeete, Air Tahiti propose des fréquences qui pourront aller jusqu’à 7 vols par semaine dès cet été à bord Boeing Dreamliner 787 - ATN
Sur la ligne Paris – Los Angeles – Papeete, Air Tahiti propose des fréquences qui pourront aller jusqu’à 7 vols par semaine dès cet été à bord Boeing Dreamliner 787 - ATN
Combien sont-elles les compagnies aériennes dans le monde où l’équipage commercial accueille chaque passager avec une fleur quand il arrive à bord, y compris en classe éco ? Assez peu surement.

C’est le cas cependant d'Air Tahiti Nui qui m’emmène à Los Angeles au départ de Roissy CDG à bord de son Dreamliner 787, dernier-né des long-courriers Boeing ayant définitivement remplacé l’Airbus A340.

Sur la ligne Paris - Los Angeles - Papeete, Air Tahiti propose des fréquences qui pourront aller jusqu’à 7 vols par semaine dès cet été à bord de cet appareil.

Lire aussi : Air Tahiti Nui : "Nous allons dégager un résultat net positif en 2021..."

Hôtesses et stewards de la compagnie, vous souhaitent la bienvenue à bord en vous offrant une petite fleur de tiaré, symbole de Tahiti, que l’on retrouve aussi joliment fixée dans les cheveux des hôtesses et ornant également la dérive de l’avion.


Champagne et fleurs fraiches

Acceuil souriant, champagne et fleurs fraiches
Acceuil souriant, champagne et fleurs fraiches
Accueil souriant en classe affaires Poerava Business où je voyage.

Les couleurs turquoise de l’avion évoquent les lagons et l’on s’installe dans un confortable siège pouvant se transformer en lit pendant le voyage. Il est midi, une heure compatible avec une coupe de champagne frais offerte en guise de bienvenue.

Il faut bien cela pour se remettre de l’éprouvant passage de la police de l’air et des frontières au terminal 2A de CDG.

En sous-effectif manifeste et en ce jour de grands départs, il faut s’armer de patience et être en bonne forme physique pour affronter l’attente interminable avant de pouvoir présenter son passeport.

Plus d’une heure pour y arriver avec à peine la moitié des postes de contrôle ouverts.

Dans la cabine, et c’est vrai pour l’ensemble de l’avion, la musique tahitienne, les annonces de l’équipage avec cet accent si caractéristique et les sièges couleur pacifique offrent au voyageur, dont le vol s’arrête à Los Angeles la possibilité de goûter, quand même, à la douceur tahitienne et de s’imprégner du mythe du paradis polynésien…

Une des meilleures carte des vins des classes affaires des compagnies aériennes

La classe Poevara Business - ATN
La classe Poevara Business - ATN
Les repas sont de qualité et servis par un équipage attentionné.

Un repas servi en deux fois après le décollage avec choix de plats chauds, petits pains variés et une carte des vins ayant reçu ces dernières années de nombreuses distinctions notamment de la part du magazine "Cellars in the sky" qui l’a classée comme une des meilleures cartes des classes affaires des compagnies aériennes.

Avant l’arrivée en début d’après-midi en Californie, une collation là aussi avec un plat chaud est servie et vous permettra d’attendre sereinement le diner du soir à Los Angeles.

Grand duvet épais, grand coussin moelleux frais et une luxueuse trousse d’accessoires sont fournis pour bien se reposer.

Pour celui qui veut se divertir la classe Poerava Business est équipée d’écrans tactiles de 40cm de diagonale avec une offre de films, de séries, des jeux de la musique et la chaine Tiare TV. Un code de connexion au Wi-Fi de l’avion est également offert.

Des boissons et petites friandises sont à disposition dans les offices de l’avion. Les toilettes sont accueillantes avec là encore la petite touche "pacifique" avec ce joli bouquet d’orchidées.

Deux heures pour passer l'immigration à Los Angeles

les files d'attente à l'aéroport de Los Angeles
les files d'attente à l'aéroport de Los Angeles
Sortir de l’aéroport de Los Angeles relève aussi de l’épreuve physique.

Même si les effectifs semblent au complet cet après-midi à l’aéroport, l’arrivée simultanée des gros porteurs vous oblige à patienter environs deux heures, petits pas à petits pas, vers les agents de l’immigration américaine et leur légendaire amabilité !

Accès au Star Alliance Lounge

Le vol retour vers CDG est prévu à 13h30.

Le vol s’effectue en classe Moana Premium, pour ce vol en partie de nuit d’une durée de 09h30.

J’ai pu toutefois, me rendre au lounge « Star Alliance » dont peuvent depuis le mois de novembre, profiter les passagers business d'Air Tahiti Nui.

Installé dans une partie rénovée de l'aéroport Tom Bradley de Los Angeles, ce salon permet d’attendre le vol en profitant d’espaces confortables tel le bar, le coin cinéma et une terrasse surplombant l’aéroport.

Il est bien sûr possible de dîner ou de boire un verre, mais aussi de se doucher.

La classe Moana premium, le bon compromis

La classe Moana Premium - ATN
La classe Moana Premium - ATN
La classe Moana Premium est un bon compromis entre les classes "Affaires" et "Eco".

Elle permet au sol de bénéficier d'une zone d'enregistrement dédiée, ainsi que d'un embarquement prioritaire. La cabine compte 32 sièges et même si ceux-ci ne se transforment pas en lit, ils ont une bonne inclinaison avec également une partie pour soutenir les jambes pendant le repos.

Couverture, petite trousse confort et oreiller sont également fournis pour pouvoir bien se reposer. Deux repas chauds également (dîner et petit-déjeuner) avec à chaque fois la possibilité de choisir son plat.

Et même si le champagne ne fait pas partie des boissons offertes, on se console facilement à l’apéritif avant le repas d’un blanc de blanc brut pétillant servi frais, fruité et avec des notes de pêche blanche.

Les écrans larges permettant les divertissement sont également disponibles. Le B787 offre aussi la possibilité pendant la nuit de créer une atmosphère lumineuse très douce et reposante grâce des éclairages led.

Dans ces avions de nouvelle génération, l’air est également purifié et le confort sonore très nettement amélioré. Complète lors de ce vol retour vers Paris, la classe Moana Premium, d’Air Tahiti Nui semble avoir trouvé sa clientèle et ses habitués.

"Avant son lancement, et lors du renouvellement de la flotte, elle avait fait l’objet d’études approfondies quant aux souhaits des passagers", nous confiait récemment Jean-Marc Hastings, Directeur Europe.

À propos d’Air Tahiti Nui

Air Tahiti Nui est la compagnie aérienne spécialiste de la Polynésie depuis plus de 20 ans. Elle relie la Polynésie française à de nombreuses destinations dans 10 pays.

La compagnie est en partage de codes avec de nombreux partenaires dont American Airlines, SNCF, Aircalin, Air New Zealand, Japan Airlines, Korean Air, Qantas et LATAM et récemment Alaska.

Depuis le renouvellement de sa flotte composée de 4 « Tahitian Dreamliner » Boeing 787-9 en 2019, Air Tahiti Nui opère les avions les plus jeunes de son réseau. Ils sont configurés en tri-classe (Poerava Business, Moana Premium et Moana Economy).

Lu 5758 fois

Notez

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.
Signaler un abus














































TourMaG.com
  • Snapchat
  • Instagram
  • Twitter
  • Facebook
  • YouTube
  • LinkedIn
  • GooglePlay
  • appstore
  • Google News
  • Nos Médias
  • DMCmag
  • Brochures en ligne
  •  La Travel Tech
  • Welcome To The Travel
  • AirMaG
  • Futuroscopie
  • CruiseMaG
  • Voyages Responsables
  • #PartezEnOutreMer
  • Partez en France
  • TravelManagerMaG
 
Site certifié ACPM, le tiers de confiance - la valeur des médias