TourMaG.com, le média spécialiste du tourisme francophone


Etats-Unis : les commissions aĂ©riennes aux agences, bonne ou mauvaise affaire ? 🔑

Des commissions de 5% en moyenne



Laurent Abitbol appelait, lors du dernier congrĂšs Selectour, Ă  rĂ©tablir les commissions aĂ©riennes aux agences de voyages Ă  la maniĂšre du modĂšle amĂ©ricain. Une comparaison qui n’est pas du goĂ»t des compagnies et qui, pour la distribution, relance le dĂ©bat sur la dĂ©pendance du systĂšme français Ă  IATA.


Rédigé par le Lundi 24 Janvier 2022

Au premier semestre 2018, Delta avait versé 311 millions de dollars de commissions aux agences US © Delta
Au premier semestre 2018, Delta avait versé 311 millions de dollars de commissions aux agences US © Delta
La commission zéro revient sur le tapis.

A la surprise gĂ©nĂ©rale, le sujet a fait sa rĂ©apparition lors du dernier congrĂšs Selectour en toute fin d’annĂ©e 2021.

S’adressant aux compagnies aĂ©riennes, Laurent Abitbol, Ă  la tĂȘte du rĂ©seau Selectour, lançait : « Redonnez-nous la commission et les moyens de travailler.

Nous avons les moyens de décider avec quelles compagnies les clients doivent voyager.

A l’époque, lorsqu’on avait une commission, nous Ă©tions motivĂ©s pour vendre le billet le plus cher possible »
.

Avant d'envier la situation aux Etats-Unis, oĂč les compagnies commissionnent encore les agences qui les vendent.

Lire : Selectour : Laurent Abitbol veut rétablir la commission aérienne !

Des commissions de 4 Ă  5%

Dans les grandes lignes, l’affirmation est vraie, mais englobe des situations hĂ©tĂ©rogĂšnes.

Si, Ă  partir de 2005, l’industrie française du tourisme Ă©tait passĂ©e au systĂšme de commission zĂ©ro, il n’en n’est pas allĂ© de mĂȘme en AmĂ©rique du Nord. Les agences y sont toujours commissionnĂ©es par les compagnies pour les billets qu’elles vendent, mais de maniĂšre non automatique ni linĂ©aire.

Le sujet est mĂȘme revenu sur le devant de la scĂšne pendant la crise sanitaire, avec les dĂ©licats dossiers de remboursements de billets. Au QuĂ©bec par exemple, Air Canada, face Ă  la mobilisation des voyagistes, a dĂ©cidĂ© de ne pas reprendre les commissions de ventes que les agents ont touchĂ©s sur des billets remboursĂ©s.

En moyenne, le taux de commissionnements des agents tourneraient autour de 4 Ă  5% en AmĂ©rique du Nord. Avec des grandes diffĂ©rences toutefois en fonction des compagnies, de leurs alliances, des rĂ©seaux d’agences, et aussi des types de billets vendus (de rien du tout sur certaines promos, Ă  de grasses commissions sur les billets affaires).

Avant le Covid, la tendance des majors amĂ©ricaines Ă©tait mĂȘme plutĂŽt Ă  l’augmentation des commissions, notamment pour les voyageurs d’affaires, pour attirer les clients haut de gamme et rester compĂ©titives auprĂšs des agences.

Ainsi, au premier semestre 2018, United avait versé 171 millions de dollars de commission (+43%), American 240 millions (+9%) et Delta 311 millions (+4%).

Par ailleurs, dans certains autres pays anglo-saxons, les dĂ©bats sur les commissions des agents font actuellement rage. Comme en Nouvelle-ZĂ©lande oĂč Air New Zealand vient de dĂ©cider de baisser les commissions de 5% Ă  1% voir Ă  0% sur certains vols.

ARC vs IATA

Un systÚme américain que les agents français regrettent amÚrement.

Au delĂ  de l’erreur du passage Ă  la commission zĂ©ro, le problĂšme est plus global pour certains qui mettent en cause, une nouvelle fois, la trop grande dĂ©pendance du marchĂ© Ă  IATA.

« Tant qu’en Europe, nous utiliserons le BSP, la chambre de compensation de IATA, ce sera trĂšs compliquĂ© de faire reculer les compagnies.

Pour rappel, en AmĂ©rique, ils utilisent l’ARC (Airline reporting corporation, ndlr) comme chambre de compensation. IATA a beaucoup moins de pouvoir en AmĂ©rique qu’il en a en Europe »
, explique un analyste intervenant auprĂšs du SETO (Syndicat du tour-operating).

« Il serait temps que l’on s’équipe d’un ARC Ă  l’europĂ©enne, plutĂŽt que de dĂ©pendre du BSP et donc de IATA, afin que les agences de voyages soient commissionnĂ©es et reprennent la place qu’il leur est due dans l’écosystĂšme du voyage », ajoute-t-il.

Des idĂ©es qui, Ă©videmment, ne sont pas du goĂ»t des compagnies aĂ©riennes. Plusieurs d’entre elles ont dĂ©jĂ  publiquement indiquĂ© leur refus de dĂ©battre sur un retour des commissions aux agences.

« C’est trĂšs surprenant que cela revienne, c’est un dĂ©bat totalement dĂ©passé  », glisse un responsable d’une grande compagnie aĂ©rienne d’Outre-mer.

« Aujourd’hui, le dĂ©bat est sur les ventes NDC, l’accĂšs aux meilleurs offres
 Un retour dans le passĂ© n’est pas dans l’air du temps », assure finalement un reprĂ©sentant de Delta Airlines en France.

Lire aussi :
Selectour : le retour de la commission, c'est niet pour Air France et Air CaraĂŻbes !

Pierre Georges Publié par Pierre Georges Journaliste - TourMaG.com
Voir tous les articles de Pierre Georges
  • picto Instagram
  • picto Twitter
  • picto email

Lu 2007 fois

Notez

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitÎt supprimés par le modérateur.
Signaler un abus














































TourMaG.com
  • Snapchat
  • Instagram
  • Twitter
  • Facebook
  • YouTube
  • LinkedIn
  • GooglePlay
  • appstore
  • Google News
  • Nos MĂ©dias
  • DMCmag
  • Brochures en ligne
  •  La Travel Tech
  • Welcome To The Travel
  • AirMaG
  • Futuroscopie
  • CruiseMaG
  • Voyages Responsables
  • #PartezEnOutreMer
  • Partez en France
  • TravelManagerMaG
 
Site certifié ACPM, le tiers de confiance - la valeur des médias