TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e
Loading

TourMaGJOBS - Emploi et Formation





Étudiants : Suivez les traces des grands patrons du tourisme

les débuts prometteurs de quelques personnalités de la profession


le Jeudi 8 Septembre 2011

De l'ambition, de la chance, un brin de folie, mais surtout de la rigueur et beaucoup de travail. Telles sont les qualités nécessaires pour arriver à la tête d'une grande entreprise de tourisme. TourMaG.com vous dévoile les débuts prometteurs de quelques personnalités de la profession, histoire d'inspirer les jeunes étudiants en quête de modèles de réussite en cette rentrée scolaire.



Aucun de ces grands patrons n'a suivi d'études dans le domaine du tourisme
Aucun de ces grands patrons n'a suivi d'études dans le domaine du tourisme
Si les grands patrons du tourisme ont tous un parcours très éclectique, ils ont cependant un point en commun : aucun d'entre eux n'a suivi d'études dans le domaine.

Ce sont les hasards de la vie et les rencontres qui les ont dirigé vers le monde du voyage.

Après un doctorat en sciences politiques et économiques, Antoine Cachin de Fram était à ses débuts professeur à l'université. Jusqu'à ce qu'il rencontre Serge Trigano, qui lui transmet sa passion.

« Une fois qu'on a plongé dans le milieu on y reste ! » explique celui qui dirige Fram depuis 5 ans.

Certains ont goûté au tourisme dès l'université. « Lors de mes études en droit à Assas, j'avais créé une association de chaîne charter entre Paris et Londres, ainsi qu'un aéroclub à Guyancourt » se souvient Jean-Alexis Pougatch de Compagnies du Monde.

L'élément déclencheur sera pour lui l'Afghanistan en 1969. « Un de mes amis devait épouser une parente du roi de l'époque. J'ai alors découvert un pays formidable dont je suis tombé amoureux. »

Il montera par la suite un TO qui aura le monopole des séjours dans la région jusqu'à l'invasion soviétique dans les années 1980.

Des autodidactes ambitieux

Jean-François Rial de Voyageurs du Monde est à l'origine un matheux. Après une école de statistiques, il devient actuaire spécialisé dans la gestion des risques avant de diriger une entreprise d'information financière.

« Pourtant j'avais déjà la passion du voyage, et je voulais posséder ma propre entreprise avec mes amis ».

Coup de poker, il reprend la marque VDM il y a 15 ans. « A l'époque l'entreprise engrangeait 38 millions d'euros de chiffre d'affaires. Aujourd'hui, le groupe VDM pèse 270 millions d'euros ».

Autre réussite plutôt originale, celle de Carlos Da Silva, le fondateur de Go Voyage, qui n'a tout bonnement pas fait d'études. « Je n'ai même pas eu le temps de le passer mon bac ! » nous confie-t-il amusé.

Sa carrière dans le tourisme relève ainsi du pur hasard. « A 17 ans, j'ai fait le tour des commerces de la rue de La Pépinière proche de la gare Saint Lazare.

Je cherchais un emploi et je suis arrivé à la boutique de Go après être passé par le boulanger et le marchand de chaussures ! 
» Il intègre alors l'entreprise grâce à une bonne dose de bagout et de culot.

Tous ces professionnels considèrent que leur parcours atypique est encore possible aujourd'hui, même si le milieu s'est largement professionnalisé et diversifié. « Le web et ses applications infinies offrent de belles opportunités de réussites » estime Jean-François Rial.

Dans tous les cas, la démarche doit être volontariste et ambitieuse. « Il faut faire ses preuves et donner le maximum pour espérer être récompensé en retour » assure Carlos Da Silva.

Pour cela, mieux vaut choisir une marque dans laquelle on croit. Même si parfois un brin de folie est nécessaire. « Il fallait être un peu dingue pour se lancer comme nous l'avons fait, sans garanties de rémunération » se souvient Jean François Rial.

Mais rien ne semble impossible pour ceux qui tiennent aujourd'hui les rênes du tourisme français.

Lu 5723 fois

Notez


1.Posté par ANNETTE MASSON le 09/09/2011 11:43 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Quand mettra t on au moins une femme à l'honneur parmi les hommes - il y a bien au moins une femme autodidacte ou pas à impliquer dans un article de ce type ? et oublie t on que la majorité des actrices du tourisme sont des femmes et que peu d'entre elles ont la chance d'arriver à la tete d'entreprise mais elles existent

2.Posté par DUBOSCQ Marie-Christine le 09/09/2011 12:34 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Je soutiens les propos d'Annette Masson, hélas les femmes sont peu soutenues et mal valorisées alors qu'il existe des cas similaires et remarquables . Et parfois des reconversions public/privé plus spectaculaires. Marie-Christine DUBOSCQ, présidente des Réceptifs du Snav de 2005 à 2011.

3.Posté par Sandra TEAKLE le 09/09/2011 13:24 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Annette, tu as tout à fait raison, ton commentaire est très juste.

4.Posté par LEVASSEUR le 09/09/2011 15:11 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Quid "des grands patrons" d'entreprises touristiques qui auraient fait leurs études dans le tourisme ?

5.Posté par SIAJE le 10/09/2011 11:55 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Post très sympa à découvrir !
Merci beaucoup

6.Posté par Mlle Frileuse le 12/09/2011 14:39 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Je m'étonne également qu'on encense ces grands patrons qui n'ont jamais suivi d'études liées au tourisme alors qu'en tant qu'employé nous avons toutes les peines du monde à passer d'un secteur à l'autre faute d'un diplôme adéquat (ex: essayer de postuler dans une agence immobilière ou une agence d'assurances après être passé en agence de voyages pourtant le principe de la vente reste le même...)
Et en effet encore une fois il ne s'agit que d'hommes....

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.

Dans la même rubrique :
< >

Dimanche 17 Septembre 2017 - 23:55 EvasionSpirit ouvre une 3e agence et recrute en CDI


PETITES ANNONCES
Valérie DUFOUR
valerie.annonces@tourmag.com
+33 6 99 07 16 66



CV DU MOIS
Faites parvenir votre CV texte ou vidéo
à valerie.annonces@tourmag.com.
Le CV le plus original sera mis en avant dans notre newsletter emploi du mois.













 

Le groupe TourMaG.com publie également Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages
et DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies.

TourMaG.com Légal Utiles
Emploi
I-tourisme
Groupes / CE
Travel in France
Brochuresenligne.com
DMCmag.com TourMaGEVENTS.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
Contact
Publicité
La presse en parle

cookieassistant.com