TourMaG.com, le média spécialiste du tourisme francophone


FUTUROSCOPIE - Tendances 2022 : S... comme Sécurité sanitaire et devoir de réassurance 🔑

« Des signaux, des mots et des maux »



Pour vous éclairer sur l’année à venir, Futuroscopie et TourMaG.com ont choisi une trentaine de mots caractéristiques de l’année passée. On pourrait bel et bien parler de tendances… De "A" comme Anxiété à "W" comme Woke, en passant par "C" comme Croisières, "T" comme télétravail ou "R" comme recrutement, c’est parti ! Voici, nos analyses, qui seront réunies dans un E-book récapitulatif.


Rédigé par le Mercredi 26 Janvier 2022

Voilà plus de 20 ans que la sécurité s’impose dans le monde de la consommation, quel que soit le secteur : alimentaire, médical, éducatif, transports… Le tourisme n’en est pas exempt, quelle que soit la filière - DR : DepositPhotos.com, everythingposs
Voilà plus de 20 ans que la sécurité s’impose dans le monde de la consommation, quel que soit le secteur : alimentaire, médical, éducatif, transports… Le tourisme n’en est pas exempt, quelle que soit la filière - DR : DepositPhotos.com, everythingposs
L’an dernier à la même époque, nous avons regroupé dans les tendances de l’année, six termes commençant par un S.

De S. comme santé à S. comme sobriété ou S. comme sensibilité environnementale, nous avons aussi évoqué le S. comme solidarité.

Cette année, ces termes sont toujours valables, mais nous insisterons sur les deux plus importants : la santé et la sécurité ou pour le dire plus simplement, la sécurité sanitaire.

Ces deux termes vedettes - santé et sécurité - ne vont pas l’un sans l’autre. Pourtant, rien de nouveau sous le soleil.

La santé a toujours été au cœur des préoccupations de nos contemporains (voir article R. comme réparation).

Elle l’a donc été plus que jamais pendant ces années de pandémie, minées par la peur permanente d’attraper une maladie dont on se serait volontiers passé.

Mais, si l’on prend la dernière enquête Ipsos-Sopra-Steria, elle arrive juste après les préoccupations en matière de pouvoir d’achat. Ce qui n’a rien d’étonnant à l’heure où l’inflation fait flamber les prix, notamment ceux de l’énergie et, alors que la pandémie semble marquer une pause.

91% des Français préoccupés par leur santé globale

La préoccupation santé recueille en effet 32% de suffrages, contre 51% pour le pouvoir d’achat et 30% pour l’environnement.

Encore faut-il souligner que, dans cette enquête, la préoccupation exprimée concerne le système de santé. Ce qui n’est pas anodin et souligne bel et bien une situation encore plus dramatique : la perte de confiance des Français par rapport à ce qui aurait dû ne poser aucun problème à un pays riche !

L’étude menée par Europ Assistance, dans le cadre de son tout nouveau baromètre « Live and work well at home » révèle pour sa part que 91% des Français se disent préoccupés par leur santé globale, une inquiétude particulièrement élevée par rapport à la moyenne Européenne (78%).

Parmi eux, 93% déclarent se sentir plus concernés par leur bien-être physique et 88% par leur santé mentale.


De nouvelles préoccupations qui ont contribué, soit dit au passage, au développement des services de télémédecine, puisque 36% des Français ont fait appel à un service de télémédecine au cours des 12 derniers mois.

Les déserts médicaux ne sont pas bons pour les territoires touristiques

Si la télémédecine entre dans les mœurs et se développe, il s’agit d’une bonne nouvelle pour le secteur du tourisme à condition que les zones blanches se résorbent et que les téléservices médicaux fonctionnent.

Quoi d’autre ? La diversification d’une offre de bien-être permettant au corps et à l’esprit de trouver un équilibre, est également une réponse à la demande de santé.

Mais, par ailleurs, et surtout, l’extrême nécessité de proposer une offre de soins médicaux de qualité en présentiel reste plus que jamais d’actualité.

Or, en ces temps d’exacerbation des demandes sanitaires, force est de constater que les territoires français aussi touristiques soient-ils ne sont pas à égalité dans ce domaine.

Si l’on prend en compte les données de la Drees (Direction de la recherche, des études, de l'évaluation et des statistiques), le nombre de praticiens en France devrait stagner jusqu’à 2030, avant de fortement augmenter jusqu’à 2050.

Si la médecine générale verra ses effectifs croître fortement d’ici trente ans, d’autres spécialités médicales vont, à l’inverse, régresser. Il y aura donc 210 429 médecins au total l’an prochain et 215 016 en 2030 puis en 2050 : 291.790 au total.

Sauf que certaines régions affichent une démographie médicale très faible : c’est le cas de la Corse, du Centre Val de Loire ou de la Franche Comté.

Ce qui n’est pas pour rassurer une clientèle touristique qui est et sera de plus en plus soucieuse vis-à-vis de la sécurité sanitaire. Y compris pour des petits bobos comme des fractures…

Quant à la sensibilité en matière de protocoles sanitaires dans tous les établissements touristiques, elle s’ancrera, au moins aussi longtemps qu’il y a un virus dans l’air (voir entretien avec Expedia).

La sécurité en général préoccupe les Français

Outre la sécurité sanitaire, près de neuf Français sur dix affirment que la sécurité est pour eux une préoccupation importante, selon un sondage CSA pour CNEWS, dévoilé en novembre 2021.

Cette demande de sécurité ne touche cependant pas que les soins corporels, elle touche aussi un ensemble de secteurs, parmi lesquels arrive de mieux en mieux placée, la demande de sécurité professionnelle et matérielle.

Quant à la demande de sécurité climatique, elle est parmi les demandes montantes surtout lorsqu’un phénomène aigu touche un territoire de proximité.

En fait, les demandes de sécurité fluctuent selon l’actualité mais restent contenues dans le même registre. Avec une nouvelle grande gagnante qui risque de s’intensifier : la cyber sécurité.

Bête noire des entreprises, y compris de tourisme et de transport, elle est entrée dans les esprits. Selon une enquête récente de Qapa, plus de 80% des Français par exemple, craignent le vol de leurs données personnelles (75%) et professionnelles (87%). Du jamais vu face auquel, il faudra de plus en plus être capable de rassurer.

Rassurer, voilà plus de 20 ans que le terme s’impose dans le monde de la consommation quel que soit le secteur : alimentaire, médical, éducatif, transports… le tourisme n’en est pas exempt, quelle que soit la filière.

Josette Sicsic - DR
Josette Sicsic - DR
Journaliste, consultante, conférencière, Josette Sicsic observe depuis plus de 25 ans, les mutations du monde afin d’en analyser les conséquences sur le secteur du tourisme.

Après avoir développé pendant plus de 20 ans le journal Touriscopie, elle est toujours sur le pont de l’actualité où elle décode le présent pour prévoir le futur. Sur le site www.tourmag.com, rubrique Futuroscopie, elle publie plusieurs fois par semaine les articles prospectifs et analytiques.

Contact : 06 14 47 99 04
Mail : touriscopie@gmail.com

Lu 1741 fois

Notez

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.
Signaler un abus







































TourMaG.com
  • Snapchat
  • Instagram
  • Twitter
  • Facebook
  • YouTube
  • LinkedIn
  • GooglePlay
  • appstore
  • Google News
  • Nos Médias
  • DMCmag
  • Brochures en ligne
  •  La Travel Tech
  • Welcome To The Travel
  • AirMaG
  • Futuroscopie
  • CruiseMaG
  • Voyages Responsables
  • #PartezEnOutreMer
  • Partez en France
  • TravelManagerMaG
 
Site certifié ACPM, le tiers de confiance - la valeur des médias