TourMaG.com, le média spécialiste du tourisme francophone


Grand Tourisme Giron : comment l'entreprise s'est adaptée à la crise 🔑

Ce qui ne nous tue pas nous rend plus fort



L’entreprise auvergnate Grand Tourisme Giron est gérée depuis 6 ans par le petit-fils des fondateurs, qui fait preuve d’un remarquable esprit d’adaptation et de résilience. Plutôt que de se lamenter - et il y aurait pourtant de quoi -, il s’attaque point par point aux situations qui auraient pu lui faire jeter l’éponge.


Rédigé par le Mardi 8 Mars 2022

Sébastien Giron, 3e génération aux commandes de l'entreprise (© Giron GT)
Sébastien Giron, 3e génération aux commandes de l'entreprise (© Giron GT)
Grand Tourisme Giron est l’héritière de la petite entreprise fondée en 1934 par René et Régine Giron, hôteliers à Dallet, à 15 km à l’est de Clermont-Ferrand.

Ils souhaitaient d’abord acheminer les clients à l’hôtel et, par la suite, les faire voyager dans la région.

Le couple se prend au jeu et Sébastien Giron n’est pas peu fier d’évoquer sa grand-mère Régine, la première femme d’Auvergne à conduire un autocar.

L’entreprise poursuit sa croissance et sa diversification sous la conduite des parents de Sébastien, Jean-Pierre et Éliane, décédée récemment. Sébastien est appelé à rejoindre l’entreprise dans des circonstances un peu particulières : « Même si cela paraissait tout naturel de prendre la suite, j’ai d’abord voulu faire autre chose », raconte l’actuel gérant.

« Je me suis d’abord destiné à être avocat et j’ai entrepris des études de droit, que j’ai tenu à finir jusqu’au bout… mais les éléments de la vie m’ont fait revenir à ce qui étaient bien mes premières amours ».

Ne pas s’enfermer dans la routine et la facilité

En l’occurrence le décès de son père, Jean-Pierre, a provoqué le déclic et le retour vers l’entreprise familiale pour épauler sa mère.

Mais c’est bien par choix, insiste-t-il, et non par obligation qu’il s’est préparé à prendre la relève en faisant aussi des stages dans de grands groupes autocaristes après avoir décroché son master de l’Aftral à Paris, le centre de formation professionnelle des autocaristes. Il tenait à avoir la vision la plus large possible du (des) métier(s) pour ne pas s’enfermer dans la routine et la facilité.

La recherche d’équilibre est une obsession : la moitié de l’activité et des véhicules est dédiée au transport régulier tandis que l’autre sera consacrée au tourisme, réceptif et export.

C’est aussi la raison de la création de l’agence de voyages, au siège de Cournon-d’Auvergne, à quelques kilomètres de l’ancien siège historique.

Elle peut tout aussi bien vendre des voyages individuels que monter les programmes de groupes, autour des propositions que l’on retrouve sur le site et en brochure. Déjà un peu précurseur, la grande majorité des programmes se déroule dans les Régions françaises avec les inévitables incursions dans les pays voisins et quelques classiques long-courriers.

Seul transporteur de voyageurs labellisé Objectif CO2

Des transporteurs qui s'engagent pour diminuer les émissions de CO2 (Ademe / Transdev)
Des transporteurs qui s'engagent pour diminuer les émissions de CO2 (Ademe / Transdev)
Toujours à l’affût des tendances qui s’imposeront à son activité, Sébastien fait en sorte que Grand Tourisme Giron soit l’une des premières entreprises de transport de voyageurs en Auvergne a signé la charte Objectif CO2, transport écoresponsable, en novembre 2013.

Depuis 2020, Grand Tourisme a même une originalité : elle est la seule entreprise de transport de voyageurs à ce jour à avoir obtenu le Label Objectif CO2.

Tout allait donc – presque bien – avec une croissance régulière de toutes les activités quand sévit la pandémie de Covid-19 et son cortège d’interdictions, d’annulations, de remises en question. Pourtant régulièrement en croissance pour atteindre 1,4 M€ sur 2019, le chiffre d’affaires est amputé de 50 % en 2020.

De manière un peu triviale, la formule « ne pas rester les deux pieds dans le même sabot » s’impose comme une évidence pour Grand Tourisme Giron.

Une accumulation de situations déprimantes

A travers ce programme, Sébastien Giron s'engage pour sa communauté et sa profession (©DR)
A travers ce programme, Sébastien Giron s'engage pour sa communauté et sa profession (©DR)
Diversifiées, chacune des activités a généré une accumulation de situations déprimantes qui auraient eu raison du plus optimiste des Auvergnats : absence de ventes individuelles, réticences des groupes à se retrouver, désorganisation des transports scolaires, pénurie de conducteurs pour faire face à la reprise…

Découragé, le jeune entrepreneur ? Pas tant que cela, à chaque problème, la recherche d’une solution.

D’abord face à la pénurie de conducteurs, Grand Tourisme Giron, associé à ses confrères Transports Fontanon et Kéolis Loisirs & Voyages, décide de monter un titre professionnel de conducteurs avec Pôle Emploi.

Chacune des entreprises est pleinement impliquée : présence aux forums de l’emploi sur la métropole clermontoise, participation aux ateliers « transport de voyageurs » de Pôle Emploi, recrutement des candidats et suivi de ceux-ci durant leur formation.

Via ce dispositif d’urgence une quinzaine de conducteurs ont pu prendre le volant dans des entreprises en tension.

Depuis quelques mois, l’autocariste est également devenue le 1er « Ambassadeur de l'Emploi » en transport de voyageurs en Auvergne pour promouvoir l'attractivité du secteur. Un rôle que Sébastien Giron prend particulièrement à cœur.

S’impliquer dans sa communauté professionnelle et territoriale

1er Ambassadeur de l'Emploi dans sa région (©Giron GT)
1er Ambassadeur de l'Emploi dans sa région (©Giron GT)
S’impliquer dans sa communauté est un leitmotiv pour celui qui est devenu le président de la commission RH de la FNTV Auvergne-Rhône-Alpes , la fédération professionnelle du transport de voyageurs, une région où cette activité représente plus de 13 000 salariés, soit la 2ème région française en nombre de salariés dans ce secteur.

Et comme, il arrive encore à trouver du temps, il est aussi administrateur pour la CPME Puy-de-Dôme et récemment élu, conseiller consulaire à la CCI de Clermont-Ferrand Métropole.

Avec un tel CV, on pourrait penser qu’il passe plus de temps en comité et en réunion qu’à plancher sur le développement de l’entreprise.

Sébastien Giron voit ces engagements comme autant de plateformes d’observation et de contact. Il n’a jamais renoncé à l’activité Tourisme, même s’il a fallu courber le dos. « Ce que je peux déjà vous dire, c’est que l’entreprise va se renforcer dans le tourisme. Je crois fermement qu’il y a encore deux ou trois choses à faire pour développer des segments qui ne sont pas bien travaillés ».

Planet by Giron réinvente le concept de voyage de noces

La présence au Salon du Mariage est un succès inattendu (©Salon Mariage Cournon)
La présence au Salon du Mariage est un succès inattendu (©Salon Mariage Cournon)
Des paroles aux actes, Sébastien a réactivé la séparation entre l’entreprise de transport et l’entreprise de voyages en créant Planet by Giron.

« Nous avions fusionné les deux entités pour rationaliser, mais il apparaît plus clair de les séparer à nouveau pour qu’elles se développent chacune dans leur sphère ».

Et à propos de segments mal travaillé. Le toujours jeune entrepreneur a signé un partenariat avec un site : votrevoyagedenoce.fr pour y développer un nouveau concept, la liste personnalisée de cadeaux constituant le voyage de noces.

« Souvent, avec des mariages de plus en plus tardifs, le voyage de noces est le cadeau le plus pertinent à offrir par les invités car les futurs mariés sont déjà très équipés », explique Sébastien Giron.

« Le voyage de noces reste un incontournable, mais il était souvent placé en bas de liste et que les invités y participaient avec plus ou moins de générosité. Le concept est de proposer un voyage sur mesure découpé en de multiples prestations : nuitées, dîner entre amoureux, transferts, séance au spa, billet d’avions…. C’est autant de possibilité pour que les participants à la liste s’approprient un cadeau plus personnel pour les jeunes mariés. »

Le succès est littéralement foudroyant. Le panier moyen du voyage bondit et Planet by Giron arpente les salons du mariage en faisant un carton.

« J’avais du mal à y croire moi-même », se rappelle Sébastien après la première présence au salon de Clermont-Ferrand. « On a pris de nombreuses inscriptions pour des listes de voyages de noce. Et ça continue à chaque salon que nous faisons ». Preuve, s’il en était besoin qu’il faut savoir sortir de sa zone de confort.

L’avenir est-il rose pour autant ? Il est déjà moins gris. Sa nouvelle activité lui rend la trésorerie qui a fait défaut avec des groupes qui restent timorés sur le 1er semestre 2022. Il sait qu’il faut tenir la distance et que la confiance de ses nouveaux clients et ceux fidèles fera le reste.

En attendant, sa mobilisation sur tous les fronts n’est possible que « grâce à une épouse compréhensive » et le soutien de sa petite fille de 5 ans qui l’adore. Il l’a déjà mis sur ses genoux au volant d’un autocar de la flotte…. Histoire de lui inculquer le virus familial.

Lire aussi : Rebondir après la crise : pourquoi Thibaud Tandonnet a lancé Partir au Vert

Lire aussi : Rebondir après la crise : Éole Loisirs s'engage sur la voie de l'entreprise à mission

Retrouvez tous nos articles de notre série spéciale : Rebondir après la crise

Lu 1510 fois

Notez

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.
Signaler un abus














































TourMaG.com
  • Snapchat
  • Instagram
  • Twitter
  • Facebook
  • YouTube
  • LinkedIn
  • GooglePlay
  • appstore
  • Google News
  • Nos Médias
  • DMCmag
  • Brochures en ligne
  •  La Travel Tech
  • Welcome To The Travel
  • AirMaG
  • Futuroscopie
  • CruiseMaG
  • Voyages Responsables
  • #PartezEnOutreMer
  • Partez en France
  • TravelManagerMaG
 
Site certifié ACPM, le tiers de confiance - la valeur des médias