TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e



Haimos laisse tomber sa garantie APST et devient réceptif en Croatie

Son fondateur compte développer ses activités en BtoB



Haimos n'a plus de garantie financière en France. L'entreprise lancée comme un tour-opérateur français déménage et s'installe en Croatie. Son fondateur explique qu'il souhaite désormais en faire un réceptif. Il espère développer des partenariats en B2B et compte ouvrir de nouvelles destinations en Europe centrale.


Rédigé par Pierre CORONAS le Vendredi 25 Novembre 2016

Haimos continue de vendre des séjours en B2C via son site Internet francophone - Capture d'écran
Haimos continue de vendre des séjours en B2C via son site Internet francophone - Capture d'écran
Depuis sa création début 2016, Haimos poursuit son chemin et développe petit à petit ses activités.

Alors qu'il s'était initialement lancé comme un tour-opérateur français spécialisé sur la Croatie, David Jankovic, le fondateur d'Haimos, décide aujourd'hui de donner une nouvelle orientation à ses activités.

"Notre stratégie prévoit de faire de notre marque un réceptif", annonce-t-il.

Une volonté qu'il avait affichée dès ses débuts. Dans un entretien accordé à TourMaG.com en janvier 2016, il expliquait : "à l'origine, je pensais ouvrir un réceptif en Croatie. Mais j'ai préféré être en règle avec la législation française, avoir la responsabilité des voyages que j'organise".

Il avait alors bénéficié de l'accompagnement et du tutorat de l'association professionnelle de solidarité du tourisme (APST) en partenariat avec l'association française des seniors du tourisme (AFST) pour trouver une garantie financière et s'immatriculer au registre des opérateurs de voyages et de séjours d'Atout France.

Haimos est désormais basé en Croatie

Tout cela est désormais de l'histoire ancienne. Car la marque Haimos est désormais entièrement basée en Croatie et adossée à une société légalement enregistrée dans le pays.

Par conséquent, Haimos ne dispose plus de garantie financière en France.

Sur sa fiche, dans le registre d'Atout France, on apprend que l'avis de cessation de la garantie financière d'Haimos - qui lui était délivrée par l'APST - a été publié le 13 novembre 2016.

"Nous avons pour objectif de développer des partenariats en BtoB avec des agences de voyages et des tour-opérateurs, en tant que réceptif. Mais nous continuons de vendre en direct via notre site Internet francophone", explique David Jankovic.

Le fondateur de l'agence précise que sa démarche ne s'inscrit pas une volonté de "contourner la législation" et qu'il respecte "l'ensemble des règles européennes".

Les séjours vendus sur son site Internet comprennent des hébergements, des activités et des excursions sur place.

"En tant que réceptif, nous ne nous occupons que de la partie terrestre. Nous laissons nos clients, voyageurs ou professionnels du tourisme, se charger de l'aérien", détaille David Jankovic.

Haimos va diversifier sa clientèle et ses destinations

Il compte prochainement s'attaquer aux marchés anglo-saxons. A ce titre, il développe actuellement un version anglaise de son site.

L'objectif est de conquérir de nouveaux clients pour faire grossir la société. "Aujourd'hui, nous sommes une micro-entreprise. Nous avons des demandes mais, en l'état actuel des choses, cela ne me permet pas encore de vivre de cette activité", reconnaît David Jankovic.

Haimos va également se développer vers d'autres destinations d'Europe centrale et d'ex-Yougoslavie comme la Bosnie, le Monténégro, la Slovénie, la Serbie, l'Albanie, la Hongrie ou la République Tchèque.

"Ce sont des destinations encore relativement peu prisées sur le marché français mais elles ont de nombreux atouts touristiques, analyse le patron d'Haimos.

Certains voyageurs comme les Autrichiens ou les Russes, par exemple, l'ont compris depuis plusieurs années."

Il se dit prêt à travailler avec les agences de voyages et les tour-opérateurs français qui le contacteront pour développer leurs activités et proposer des séjours dans la région à leurs clients.

Lu 1607 fois

Notez


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.

Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 14 Septembre 2018 - 18:21 Isaac : la Martinique ne déplore aucun gros dégât



PUBLICITÉ
Scheherazade KACIMI Scheherazade KACIMI
commercial@tourmag.com
+33 4 91 58 58 27
+33 6 76 50 55 75

Dernière heure

















Le groupe TourMaG.com publie également Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages; DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies et TourMaGEVENTS, l'agenda des événements du tourisme.
Partenaire de Depositphotos.

TourMaG.com Légal Utiles
Emploi
Groupes / CE
La Travel Tech
Travel in France
Brochuresenligne.com
DMCmag.com TourMaGEVENTS.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
Contact
Publicité
La presse en parle