TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e TourMaG.com, 1e


La case de l’Oncle Dom : agences de voyages/SNCF : ça déraille et les députés s’en mêlent !

L'édito de Dominique Gobert



Rien ne va plus entre la SNCF et les agences de voyages distributrices. Et ça commence à gronder sérieusement, d’autant que maintenant ce sont les bureaux de tabac qui vont se mettre à concurrencer aussi les agences de voyages… Un coup fumant !


Rédigé par le Jeudi 11 Juillet 2019

Les buralistes seront commissionnés à 1%. Et sans vouloir jeter de l’huile sur le feu, vis-à-vis des agences de voyages, c’est pas franchement la panacée… D’autant que, mine de rien, la distribution « classique » représente pas loin de 20% des ventes de la SNCF ! - DR : DepositPhotos, nito103
Les buralistes seront commissionnés à 1%. Et sans vouloir jeter de l’huile sur le feu, vis-à-vis des agences de voyages, c’est pas franchement la panacée… D’autant que, mine de rien, la distribution « classique » représente pas loin de 20% des ventes de la SNCF ! - DR : DepositPhotos, nito103
Et c’est vraiment du grand n’importe quoi, pour des pouvoirs publics qui, décidément, devraient un peu sortir de leur bulle, à l’instar de De Rugy par exemple…

Pincez-moi ! Non seulement, la ministre du transport n’est plus que ministre de la SNCF, mais en plus, sa petite protégée joue les grandes et veut quasi définitivement s'affranchir de la distribution des agences de voyages.

Comme je vous le narrais très récemment, les accords conclus entre la SNCF et les distributeurs arrivent à échéance à la fin de l’année 2019.

Pour le moment tout est bloqué et, comme me le confiait Jean-Pierre Mas, « il n’est pas question pour nous de signer en l’état » les nouvelles propositions de la compagnie que dirige Guillaume Pépy.

LIRE : La case de l’Oncle Dom : accords EdV/SNCF... bras de fer et voie de garage !

Depuis, à l'heure où je couche par écrit ces quelques lignes (classe, non le style ?) du moins à l’heure actuelle, il ne s’est rien passé et c’est Laurent Abitbol, mon nouvel ami que j’ai avec lequel nous ne sommes plus fâchés, qui a attiré mon attention lors d’une mini-conférence tenue ces jours derniers.

Il y expliquait à un brillant éditorialiste de BFM les aléas de son métier (voir vidéo ci-dessus).

Parce que, figurez-vous mes bons amis, et cela concerne la quasi-totalité des agences de voyages, la SNCF n’a sûrement pas l’intention de vous faire de cadeau.

Quand je pense aux déclarations enflammées de la "Dame de fer" en direction des AGV il y a à peine quelques années...

Bref, le commissionnement avait déjà été réduit drastiquement lors des derniers accords, passant en gros de 4 à 2%. Mais là, la SNCF est décidée à rentrer dans le lard et propose 0,5%, selon Laurent Abitbol, un chiffre démenti par la SNCF.

Ce n’est pas fini. Comme vous l’avez certainement découvert dans les bonnes gazettes, afin probablement de palier les distributeurs qui vont lui faire défaut, dorénavant (pour une période test dans certaines régions), les tabacs-buralistes vont pouvoir vendre des tickets de train

Pas encore des billets de TGV, mais tout ce qui touche les TER et autres tortillards qui fonctionnent lorsque les lignes n’ont pas été fermées !

LIRE : Vente de billets de train : la SNCF étend son partenariat avec les buralistes

Dominique Gobert - DR
Dominique Gobert - DR
N’empêche que, eux, ils seront commissionnés à 1%. Et sans vouloir jeter de l’huile sur le feu, vis-à-vis des agences de voyages, c’est pas franchement la panacée…

D’autant que, mine de rien, la distribution « classique » représente pas loin de 20% des ventes de la SNCF !

SNCF qui apparemment, s’en fout un peu, quand on sait que plusieurs centaines de millions, recueillis par les agences de voyages, dorment toujours en attendant que le « bug » informatique (de l'an 2000 ?) soit enfin résolu !

En attendant, ce bon Bitbol, qui mène quand même bien ses affaires, a réussi à rameuter nos députés, lesquels se sont fendus d’une belle missive à Guillaume Pépy. Ils sont 80 à avoir signé et je ne résiste pas à vous citer leur lettre (document à télécharger en fin d'édito).

Seront-ils entendus ? Je n’y crois pas beaucoup, mais ça valait le coup !

En ce moment, tourisme et transport, ça va pas fort !

Dominique Gobert Publié par Dominique Gobert Editorialiste - TourMaG.com
Voir tous les articles de Dominique Gobert
  • picto email


Lu 1519 fois

Tags : Abitbol, Mas, Pépy, SNCF
Notez



1.Posté par agvfan le 12/07/2019 10:25 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
oui, mais la question n'est -elle pas plutôt de savoir si "demain" c'est encore le role d'une AGV de vendre des billets de train : si un buraliste sans qualification particulière peut le faire, ne vaut-il pas mieux définitivement orienter définitvement les agv vers des taches à vraie valeur ajoutée, si on veut tirer un peu vers le haut la profession .

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.


PUBLICITÉ
Scheherazade KACIMI Scheherazade KACIMI
commercial@tourmag.com
+33 4 91 58 58 27
+33 6 76 50 55 75

Dernière heure
















TourMaG Travel Media Group Légal Utiles
Emploi
La Travel Tech
Businesstrips
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
MyEventStory.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
RGPD
Contact
Publicité
La presse en parle

Tourmag Travel Media Group
Le groupe TourMaG Travel Media Group publie également :
Businesstrips, application mobile pour les voyageurs d'affaires; Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages; DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies et MyEventStory.com, créateur d'émotions.

TourMaG.com DMCmag.com La Travel Tech Brochuresenligne.com BusinessTrips