TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone

Le Quartet tunisien prix Nobel de la Paix nommé Docteur Honoris Causa par Paris Dauphine

vendredi 17 novembre 2017



Lors d’une manifestation solennelle organisée en ses murs, l’Université Paris Dauphine remettait vendredi 17 novembre 2017 le titre de Docteur Honoris Causa au Quartet tunisien Prix Nobel de la Paix 2015 pour sa contribution décisive à la construction d’une démocratie pluraliste.


Rédigé par le Lundi 13 Novembre 2017

Au centre le Quartet tunisien entouré par les membres de la Faculté dont Isabelle Huault présidente de l'Université Paris-Dauphine et Gilles Pécout, recteur de l'Académie de Paris et chancelier des universités de Paris. MS.
Au centre le Quartet tunisien entouré par les membres de la Faculté dont Isabelle Huault présidente de l'Université Paris-Dauphine et Gilles Pécout, recteur de l'Académie de Paris et chancelier des universités de Paris. MS.
Créé en 1918, le titre de Docteur Honoris Causa est l’une des plus prestigieuses distinctions décernées par les universités françaises pour honorer des personnalités de nationalité étrangère.

Ont ainsi été honorés Ouided Bouchamaoui présidente de l’Union Tunisienne de l’Industrie, du Commerce et de l’Artisanat, Hassine Abassi ancien Secrétaire général de l’Union Générale Tunisienne du Travail, Abdessattar Ben Moussa président honoraire de la Ligue Tunisienne des Droits de l’Homme et Mohamed Fadhel Mahfoudh ancien Bâtonnier de l’Ordre National des Avocats de Tunisie.

Ces quatre organisations cultivaient, chacune dans son domaine, des liens historiques et légitimes avec le peuple tunisien. Afin de résoudre la profonde crise politique et économique qui touchait leur pays après la chute de Ben Ali (14 janvier 2011) ils ont lancé l’initiative d’un dialogue national et démocratique.

En septembre 2013, sous leur impulsion, une feuille de route était rédigée.

Elle comprenait 4 points fondamentaux :

- la démission du gouvernement et son remplacement par un gouvernement de technocrates,
- le choix de dates fermes pour la fin des travaux de l’assemblée constituante et des élections présidentielles et législatives,
- la préservation de l’identité nationale dans la nouvelle constitution,
- la négociation des procédures pour la transition finale et certaine vers un régime démocratique. Grâce à son rôle de médiateur le Quartet a permis le succès de cette feuille de route où l’on retient, entre autres points que la liberté de conscience ne sera jamais révisable.

Lu 1919 fois

Notez

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.

Dans la même rubrique :
< >





































  • Snapchat
  • Instagram
  • Twitter
  • Facebook
  • GooglePlay
  • appstore
  • DMCmag
  • Brochures en ligne
  •  La Travel Tech
  • Welcome To The Travel
  • AirMaG
  • Futuroscopie
  • CruiseMaG
  • Voyages Responsables
  • #PartezEnOutreMer
  • Partez en France
  • MontagneMaG
  • TravelManagerMaG
  • Ditex
 
Site certifié ACPM l'Alliance