TourMaG.com, le média spécialiste du tourisme francophone


Présidentielle : quel rôle pour Valérie Boned (EDV) auprès d'Emmanuel Macron ? 🔑

Valérie Boned (EDV) s'est engagée pour la campagne présidentielle auprès d'Emmanuel Macron



Quelques jours après avoir officialisé son rôle dans la campagne présidentielle, auprès d'Emmanuel Macron, Valérie Boned est revenue sur cet engagement. Alors que l'actuel président a dévoilé récemment son programme, la secrétaire générale des Entreprises du Voyage (EDV) l'a rejoint en tant qu'experte du tourisme. Valérie Boned nous en raconte plus sur ce ralliement alors que se tiennent ce mercredi les Primaires du Tourisme organisées par l'Institut Français du Tourisme (IFT).


Rédigé par le Mardi 22 Mars 2022

Valérie Boned (EDV) s'est engagée pour la campagne présidentielle auprès d'Emmanuel Macron et explique à TourMaG.com ce choix - DR
Valérie Boned (EDV) s'est engagée pour la campagne présidentielle auprès d'Emmanuel Macron et explique à TourMaG.com ce choix - DR
TourMaG.com - Votre engagement dans la campagne d'Emmanuel Macron a été dévoilé dans la presse. Comment s'est passé ce rapprochement ?

Valérie Boned :
L'organisation de la campagne présidentielle d'Emmanuel Macron repose sur deux piliers, avec d'un côté les politiques et de l'autre la société civile.

Dans cette dernière une soixantaine d'écosystèmes ont été relevés, il faut comprendre là, des thématiques sociétales, comme l'égalité hommes-femmes, le handicap, la santé, la mobilité et le tourisme.

Dans chacun de ces secteurs, l'équipe de campagne a recherché un expert, mais de la société civile. Le rôle de ces personnes étant de faire le relai, de prendre le pouls du système, donc de parler avec les décideurs, les représentants des organisations professionnelles, les patrons d'entreprises.

J'ai en charge le tourisme au sens très large, que ce soit les agents de voyages, mais aussi l'hôtellerie restauration ou encore le secteur public.

L'enjeu étant de recueillir les avis, les idées et les remarques sur ce qui a été fait depuis 5 ans.


Valérie Boned : "je serai une courroie de transmission" avec l'équipe d'Emmanuel Macron

TourMaG.com - Votre rôle consistera donc à faire remonter aux équipes d'Emmanuel Macron les problématiques du secteur du tourisme ?

Valérie Boned : Oui, l'enjeu étant d'être un relai de l'écosystème touristique, de faire remonter le fruit des discussions, pour nourrir la campagne, mais surtout l'après, avec les futures actions du candidat.

J'aurai aussi le rôle de faire descendre des éléments à mesure que le programme se définit.

Pour résumer, je serai une courroie de transmission, entre les professionnels du tourisme et le candidat Emmanuel Macron.

TourMaG.com - Et comment vous êtes-vous retrouvée dans cette campagne politique ?

Valérie Boned :
Tout d'abord je précise que je ne suis pas encartée, je n'étais pas du tout en lien avec la République en Marche.

J'ai été appelée par les personnes en charge de l'animation du volet société civile de la campagne, pour savoir si j'étais partante pour représenter le secteur du tourisme.

Après en avoir parlé à Jean-Pierre Mas (Président des Entreprises du voyage ndlr), lors d'un conseil d'administration, j'ai accepté cet engagement. Je ne vais pas cacher, que c'est en cohérence avec ma vision de l'économie et de la société, mais aussi avec mes valeurs.

Je le fais sur mon temps personnel, de façon bénévole, sans que cela interfère avec ma mission au sein des Entreprises du Voyage.

J'ai aussi le soutien de la part de Jean-Pierre Mas. Ma présence, c'est aussi une reconnaissance de notre secteur au sein de l'industrie touristique. Ma position va aussi permettre de nous rapprocher de ceux qui décideront demain, si Emmanuel Macron est élu.

Ce n'est pas inintéressant.

Présidentielle : "Mon travail ne se résume pas à cette campagne"

TourMaG.com - A-t-il été compliqué de vous convaincre, alors que vous faites plutôt un travail de l'ombre au sein des EDV...

Valérie Boned :
Non, cela a été une décision plutôt facile à prendre, mon engagement est plutôt évident.

Alors concernant mon travail, les acteurs du secteur viennent me parler puis j'identifie ceux qui me paraissent intéressants, pour dresser un panorama à 360 degrés de l'industrie touristique.

Le temps est vraiment très restreint avant le premier tour, je me suis engagée dans une course contre la montre, afin de parler à tout monde.

Mon travail ne se résume pas seulement à cette campagne, car il y a aura derrière la présidentielle le déploiement d'un plan d'action global, qu'Emmanuel Macron a présenté la semaine dernière.

TourMaG.com - Il n'a pas été question du tourisme.

Valérie Boned :
Non, mais les choses se réfléchissent maintenant.

Mon rôle sera de faire remonter les ambitions et les attentes, mais surtout les idées, pour nourrir les actions du futur mandat.

TourMaG.com - Votre rapprochement est aussi la continuité de votre travail réalisé ces deux dernières années, avec Jean-Pierre Mas, auprès du gouvernement, pour sauver l'industrie...

Valérie Boned :
Oui, c'est cela.

Je suis déjà une courroie de transmission entre le politique et l'industrie. Vous n'êtes pas sans savoir qu'en cas de changements de mandatures, les interlocuteurs ne sont plus forcément les mêmes, là cela permettra aux EDV d'échanger avec ceux qui travailleront sur la suite.

"notre industrie compte et elle a bénéficié d'une visibilité accrue"

TourMaG.com - Avez-vous des visées politiques et ministérielles ?

Valérie Boned :
Non, je suis seulement sur la partie société civile et je me cantonne à mes taches.

TourMaG.com - Quelle est la place du tourisme dans la campagne d'Emmanuel Macron ?

Valérie Boned :
Il est déjà plutôt satisfaisant que dans les 60 thématiques relevées par les équipes de la campagne, nous trouvions le tourisme. Cela signifie que notre industrie compte et qu'elle a bénéficié d'une visibilité accrue. C'est positif.

C'est un secteur qui pèse économiquement et que lorsqu'il est arrêté, le pays est en difficulté.

Il y a encore beaucoup à faire pour aider le tourisme à se développer, aussi bien dans son organisation, dans les relations entre les acteurs du public et ceux du privé, l'amélioration de l'accueil des voyageurs, la fluidité dans les aéroports, l'accompagnement sur l'attractivité des métiers.

Je suis pour le moment aux prémisses de mon travail, donc je vous en dirai plus d'ici quelques jours.

Les Primaires du Tourisme :


Romain Pommier Publié par Romain Pommier Journaliste - TourMaG.com
Voir tous les articles de Romain Pommier
  • picto Facebook
  • picto Linkedin
  • picto email

Lu 2003 fois

Notez

Commentaires

1.Posté par Murielle Nouchy le 23/03/2022 09:48 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Bravo Valérie pour cet engagement!
C'est une très bonne nouvelle pour notre industrie et également une avancée non négligeable pour les Femmes du Tourisme.
Bonne campagne!

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.
Signaler un abus














































TourMaG.com
  • Snapchat
  • Instagram
  • Twitter
  • Facebook
  • YouTube
  • LinkedIn
  • GooglePlay
  • appstore
  • Google News
  • Nos Médias
  • DMCmag
  • Brochures en ligne
  •  La Travel Tech
  • Welcome To The Travel
  • AirMaG
  • Futuroscopie
  • CruiseMaG
  • Voyages Responsables
  • #PartezEnOutreMer
  • Partez en France
  • TravelManagerMaG
 
Site certifié ACPM, le tiers de confiance - la valeur des médias