TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone

Résidences et villages clubs : qui sont les opérateurs qui ouvriront pour les vacances de Pâques ?

des opérateurs qui se tournent vers l'été



Les opérateurs de Villages Clubs et de résidences en France tentent de gérer au mieux les aléas dictés par la crise sanitaire. Avec des restaurants et des piscines couvertes fermées, les spécialistes des villages clubs dans la majorité des cas ont décidé de jeter l'éponge pour les vacances de Pâques. Ils n'ouvriront pas. En revanche les résidences, elles, accueilleront les clients principalement sur le littoral. Pour ce qui est de la montagne, cela sera géré au cas par cas, en fonction de ce que proposent les stations.


Rédigé par le Mardi 23 Mars 2021

Résidence Les Rivages des Issambres Pierre & Vacances- DR
Résidence Les Rivages des Issambres Pierre & Vacances- DR
"Ouvrir ou fermer, fermer ou ouvrir ?" That's the question.

Alors que le premier ministre a annoncé jeudi dernier le confinement de 16 départements dont les régions d'Ile-de-France et des Hauts-de-France, les opérateurs de résidences de tourisme et de villages clubs, tentent d'y voir clair pour les vacances de Pâques.

"Globalement les résidences de tourisme sont ouvertes. A la mer tout sera ouvert en revanche des interrogations demeurent sur la montagne. Sans groupes, sans étrangers et sans remontées mécaniques... Elles vont fermer pour la plupart.

Des acteurs vont sans doute regrouper la clientèle sur certains établissements et stations",
explique Pascale Jallet, déléguée générale du Syndicat National des Résidences de Tourisme.

Pierre & Vacances souhaite ouvrir "un maximum de destinations" tout en restant flexible, la demande dictant les choix : "Nous nous adapterons, mais globalement nous avons un bon niveau de demandes sur la mer... pour l'instant" précise Grégory Sion, directeur général.

Le manager s'attend à des réservations à la dernière minute compte tenu des dernières annonces gouvernementales.

Sur la montagne, il est plus prudent : "La météo et l'enneigement vont être des éléments importants. Mais surtout il faut que l'écosystème dans les stations soit encore opérationnel : commerces, activités, bonne tenue du domaine, click & collect pour la restauration... Sans cela nous n'ouvrirons pas.

Nous faisons une revue toutes les semaines sur ces sujets. Et s'il le faut nous proposerons de reprotéger nos clients sur une autre station ou nous les rembourserons"
.

VVF et les résidences Azureva resteront ouverts

Chez VVF aussi, on mise sur une ouverture. "Nous sommes ouverts depuis le 16 décembre dernier" rappelle Stéphane Le Bihan, directeur général.

"En avril nous devrions réaliser 50% de ce que nous faisons habituellement, ensuite il faudra évaluer l'impact des dernières annonces".

Ce dernier reste cependant confiant : "En janvier nous avons perdu 30% du portefeuille de réservations à l'annonce des contraintes sanitaires sur le marché national. Mais nous avons repris 40 à 50% du marché régional, 15 jours avant les vacances de février."

Quid alors de la réaction du marché au confinement de 4 semaines pour 16 départements ?

"Le marché parisien représente un flux de 40% sur le littoral et 25% à la montagne. Sur le littoral nous maintiendrons l'offre en revanche sur la montagne nous regarderons au cas par cas" répond le DG qui reste attentif aux entraves et contraintes qui pourraient advenir sur d'autres départements.

Les vacances de Pâques ne seront, évidemment pas, comme les autres. VVF rappelle que depuis le début de la crise le taux de remplissage oscille entre 15 et 45%, en fonction des périodes pour une moyenne qui atteint 30%.

Odalys sera également ouvert pendant les vacances de printemps : 20 résidences à la montagne selon l'altitude et les stations, et plus de 70 à la mer et à la campagne (voir encadré)

De son côté Azureva ouvrira uniquement ses résidences sur littoral. En revanche les village-clubs resteront fermés.

Une décision de ne pas ouvrir que l'on retrouve chez de nombreux opérateurs de villages clubs qui ont fait une croix définitive pour l'hiver, notamment à la montagne.

Les villages-clubs resteront fermés à quelques exceptions près...

C'est le cas de MMV qui réalise 92% de son chiffre d'affaires en hiver et qui n'ouvrira pas pour les vacances de Pâques.

"Nous faisons une saison hiver totalement blanche et nous venons tout juste d'enlever "l'hiver 2021" de notre site web. Piscines intérieures fermées, sans restauration, avec des taux de remplissage à 20%, il nous est impossible de tenir le produit en terme de qualité.

Nous passerions à côté de la promesse faite à nos clients sans compter les coûts que cela engendre : personnel, chauffage... "
déplore Jean-Marc Filippini, Président de MMV.

Idem du côté du Club Med qui a stoppé tous ses séjours dans les Alpes françaises pour l'ensemble de la saison hiver, jusqu’en mai 2021.

En revanche la marque au Trident annonce sur son site web le maintien des ouvertures de ses établissements La Palmyre Atlantique et Opio en Provence, pour le 17 avril 2021.

Villages Clubs du Soleil restera aussi portes closes pour les vacances de Pâques. La raison principale : la fermeture administrative des espaces bars et restauration.

"Notre produit « tout compris » étant tourné vers la convivialité et les moments d’échanges, l’expérience client aurait été fortement dégradée, le couvre-feu venant rajouter une contrainte supplémentaire…" explique Remi Chrétien, directeur commercial des Villages Clubs du Soleil.

"Bien sûr nous avons étudié la possibilité d’une restauration en chambre et nous aurions été en capacité de proposer une telle prestation. Mais les clients auraient-ils été au rendez-vous ? Les indicateurs de ces dernières semaines nous font dire que non… et les mesures annoncées par le gouvernement le 18 mars, confortent notre décision".

C'est pourtant la direction qu'a choisi de prendre Miléade, née de la fusion de Vacanciel et Cap Vacances. L'entreprise ouvrira pour la première fois sous sa nouvelle marque, dès le 10 avril.

Dans son viseur : le littoral avec les Villages Clubs de Carqueiranne et Les Issambres-La Gaillarde sur la côte varoise, la Grande-Motte sur la côte Languedocienne, Guéthary et Cambo-les-Bains au pays basque et Merlimont-Le Touquet sur la côte d'Opale. Tous ouvriront en formule tout inclus. Egalement accessible : l'hôtel situé à la Baule.

"Seuls les grands hébergements (villas, appartements et grandes chambres) seront commercialisés et aménagés pour permettre aux vacanciers d'y prendre leurs repas. Un choix de plats sera proposé à emporter dans des packagings adaptés.

Nous avons fait un test grandeur nature avec 70 clients fin février et les retours ont été concluants",
explique Julien Faucher directeur général de Miléade.

Une possibilité qu'étudie également Jean Pochoy, directeur général délégué d'Azureva : "Nous travaillons sur le sujet et nous pourrions proposer un service de demi-pension en chambre. Nous y réfléchissons..."

Les regards tournés vers l'été

Mais les regards se portent désormais sur les derniers mois du printemps et l'été. Car tous nos interlocuteurs le savent : l'envie de partir en vacances et de s'évader, n'a jamais été aussi forte.

Le baromètre Raffour interactif / Opodo en atteste.

"Le redémarrage du loisir peut être très rapide, contrairement à d'autres secteurs comme le voyage d'affaires, puisque 57% des Français interrogés ont déclaré que partir serait vital pour eux," précise Guy Raffour qui constate que ce besoin vital de partir n'a jamais été aussi élevé depuis le début de la création du baromètre.

"L'été 2020 a été très bon et il n'y a aucune raison que nous n'atteignions pas les mêmes niveaux en 2021" estime Grégory Sion de Pierre & Vacances. "Par rapport à 2019, nous sommes en retard de 30% à 40%. Mais les clients pensent aux vacances. Nous enregistrons des journées positives par rapport à il y a deux ans".

L'optimisme est de mise aussi du côté de VVF qui espère pouvoir concrétiser les séjours groupes du printemps. "Si sur les groupes nous constatons des annulations sur avril, ensuite sur mai ça repart et sur juin nous avons des demandes. Il y a une forte attente sur ce segment car cela fait 12 mois que les groupes ne peuvent plus partir," rappelle Stéphane Le Bihan

Des opérateurs optimistes pour l'été

"Plus largement sur l'été il y a du retard" poursuit-il. "Mais il y a une dizaine de jours nous étions en phase de rattrapage. Ce qui se dessine c'est que ce sera le même été qu'en 2020 en termes de destination, avec un démarrage plus net sur juillet. Et la montagne devrait, une nouvelle fois, séduire les Français"

Jean Pochoy, reste également optimiste pour la saison été : "Les réservations sont plutôt encourageantes et nous pourrions faire le même été que l'an dernier notamment sur août" table-t-il.

Ce dernier souhaite anticiper pour augmenter ses capacités de réactions : "Nous sommes en train d'organiser le plateau d'appels pour qu'ils puissent répondre au dernier moment aux réservations de dernière minute".

MMV sent également une montée en charge sur l'été : "Nous pouvons aussi être rassurés sur le sérieux des protocoles mis en place. Nous n'avons eu aucun cluster chez MMV ou chez mes confrères. Les clients peuvent partir l'esprit tranquille" insiste Jean-Marc Filippini.

Mais c'est aussi vers l'hiver 2021-2022 que se tourne le Président de MMV : "Nous avons d'ores et déjà ouvert les ventes. Les marchés étrangers répondent positivement, nous renouvelons les contrats dans de bonnes conditions en les adaptant bien sûr à la pandémie. Nous ne constatons aucune frilosité y compris chez les OTA et les comités d'entreprises".

Des perspectives qui redonnent un peu de couleurs au secteur engagé aux côtés de la restauration pour retrouver la possibilité de proposer la restauration collective au plus vite.

"Nous travaillons avec le Gouvernement pour la mise en place de protocoles sur la question de la restauration collective. Si aucune date n'est avancée nous travaillons sur des scénarios possibles" explique Stéphane Le Bihan. Il estime que l'été devrait démarrer avec "nettement moins de contraintes".

Protocoles sanitaires éprouvés, flexibilités des offres commerciales... tout est en place pour l'été pour séduire les Français qui n'attendent qu'une chose : partir en vacances ! En croisant les doigts pour qu'un nouveau maudit variant ne nous joue pas un mauvais tour...

En complément de notre article (mise à jour) :

Odalys sera également ouvert pendant les vacances de printemps et proposera des offres spécifiques sur la Corse avec son partenariat Corsica Linea.

A la montagne : 20 résidences seront ouvertes jusqu’au 05, 10, 17, 24/04 ou 01/05 (selon altitude des stations) ainsi que 47 chalets. A la mer (Corse inclus) et à la campagne : plus 70 résidences Odalys Vacances accueilleront les vacanciers à partir du 02 ou du 10/04 (certaines sont déjà ouverts) ainsi que 22 campings mobil-homes Odalys Plein Air à partir du 02/04.

A noter : qu'Odalys propose une offre de "tarifs uniques" sur une sélection de résidences et domaines de plein air jusqu’en juin.

Vacances Bleues ouvrira également 7 résidences pour les vacances de Pâques. Cliquez ici

Pour rassurer les voyageurs, Vacances Bleues propose l’Offre Zen qui permet pour toutes raisons liées à la Covid-19, l’annulation sans frais jusqu’à 15 jours avant le départ.

Céline Eymery Publié par Céline Eymery Rédactrice en Chef - TourMaG.com
Voir tous les articles de Céline Eymery
  • picto Facebook
  • picto Twitter
  • picto Linkedin
  • picto email

Lu 14271 fois

Notez

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.
Signaler un abus

Dans la même rubrique :
< >







QUARTIER LIBRE
vous offre







































TourMaG.com
  • Snapchat
  • Instagram
  • Twitter
  • Facebook
  • YouTube
  • LinkedIn
  • GooglePlay
  • appstore
  • TourMaG Travel Media Group
  • DMCmag
  • Brochures en ligne
  •  La Travel Tech
  • Welcome To The Travel
  • AirMaG
  • Futuroscopie
  • CruiseMaG
  • Voyages Responsables
  • #PartezEnOutreMer
  • Partez en France
  • MontagneMaG
  • TravelManagerMaG
  • Ditex
 
Site certifié ACPM, le tiers de confiance - la valeur des médias