TourMaG.com, le média spécialiste du tourisme francophone


Air France – KLM se renforce et veut repartir de l’avant

Pour le second semestre, le groupe attend un résultat d'exploitation positif



Lors de son Assemblée Générale et devant leurs actionnaires les dirigeants d’Air France KLM ont voulu faire oublier les années Covid et présenter un groupe en ordre de bataille pour reprendre le chemin de la croissance et revenir à un niveau de trafic égal à 2019 dès 2024.


Rédigé par le Dimanche 29 Mai 2022

Ben Smith,  directeur général du groupe Air FRance - KLM lors de l'assemblée générale
Ben Smith, directeur général du groupe Air FRance - KLM lors de l'assemblée générale
« Nous sortons de cette crise avec encore plus de détermination et un sentiment de fierté renouvelé ».

C’est par cette déclaration, qu’Anne Marie Couderc Présidente du Conseil d’Administration d’Air France-KLM a souhaité ouvrir l’Assemblée Générale du groupe Air France – KLM qui se tenait la semaine dernière à l’hôtel Hilton de CDG.

Une étape importante dans la vie du groupe qui se devait absolument de pouvoir se présenter avec des résultats encourageants et des signes de confiance en l’avenir pour être en capacité de procéder à une nouvelle augmentation de capital de plus de deux milliards d’euros.

Pari réussi et c’est un bon point pour le groupe français qui peut effectivement se féliciter d’avoir, dans un calendrier serré et contraint et une conjoncture encore dégradée, réussi à se remettre en ordre de marche.

Objectifs : rembourser et s'allier

A.350 Cargo
A.350 Cargo
Plusieurs objectifs avaient été fixés.

D’abord commencer à rembourser les aides de l’état en France et au Pays-Bas. Air France, en fin d’année dernière et en pleine vague Omicron avait déjà remboursé 500 millions d’euros sur les quatre milliards de prêt garanti par l'Etat et KLM, en 2022 a pu également commencer a rembourser son prêt d’1 milliard d’euros à hauteur de 311 millions d’euros.

Il fallait également bâtir une alliance stratégique majeure pour le groupe et là aussi, c’est chose faite avec le groupe CMA CGM, un partenaire puissant.

A l’heure ou le fret aérien connait un rebond spectaculaire avec déjà 910 millions d’euros de revenus pour le groupe au premier trimestre soit + 8,5% sur un an, nous allons probablement voir naitre dans les années qui viennent et sur ce marché, le plus puissant groupe européen, chacun des deux partenaires apportant à l’autre ses expertises et ses marchés et en mettant progressivement en ligne l’A350 tout cargo, une machine très performante.

Enfin, trouver de nouveaux moyens de financement était également une nécessité. Là aussi, le partenariat avec CMA CGM va pouvoir y contribuer et on apprenait également la semaine dernière que le fond d’investissement américain Apollo Global Management allait injecter 500 millions d'euros de capital dans une filiale opérationnelle d'Air France, propriétaire d'un parc de moteurs de rechange pour la compagnie française et dédiés à son activité d'ingénierie et de maintenance.

Un moyen d’augmenter encore l'activité de maintenance moteurs d'AF KLM E&M en permettant les investissements nécessaires au développement.

Air France - KLM : des efforts significatifs

Si Air France - KLM peut aujourd’hui attirer les investisseurs, c’est aussi parce que des efforts significatifs ont été faits pour transformer le groupe, réduire les coûts et gagner en efficacité.

Steven Zaat, le directeur général adjoint en charge des finances a détaillé l’ensemble des mesures prises. Notamment, les deux compagnies ont fortement réduit leurs effectifs : 8500 postes en équivalent temp plein pour Air France et 5500 pour KLM. L’organisation elle aussi est en train de se simplifier (moins de lignes managériales) pour gagner en agilité.

Le renouvellement d’une grande partie de la flotte, plus économique, et la restructuration du réseau intérieur français participent aussi en grande partie à la réduction des coûts.

Au total, et avec encore d’autres mesures opérationnelles, Air France pourra apporter 1,4 milliards d’euros de bénéfices structurels tandis que KLM a déjà réalisé 800 millions d’économies fin 2021.

Amélioration des résultats

Autre facteur de satisfaction et consécutif au efforts, l’amélioration des résultats.

Si le premier semestre 2021 a été très difficile, le second semestre a vu le début d’une progression avec l’atteinte d’un résultat d’exploitation positif pour la première fois depuis le début de la pandémie.

Nombre de passagers transportés et recettes affichent une hausse de 30% et la dette, même si elle reste très lourde, a été réduite et passe de 11 à 8,2 milliards en 2021.

« En dépit d’un contexte géopolitique grave, le premier trimestre 2022 est aussi dans une bonne dynamique » s’est félicitée Anne Marie Couderc.

Cerise sur le gâteau, les compagnies aériennes du groupe devraient réaliser un très bon été 2022

Le bon moment

Attendre pour lancer la recapitalisation s’est donc révélé la bonne stratégie. Le groupe a meilleure mine et inspire la confiance.

L’opération, annoncée quelques heures avant l’assemblée générale, a pour ambition de lever 2,256 Md€ pour permettre au groupe de rembourser les aides d’Etat et renforcer ses fonds propres qui restent, et ce n’est pas rien, en négatif de quatre milliards d’euros.

Il faudra donc encore d’autres mesures à prévenu Steven Zaat, directeur financier pour renforcer le bilan.

L’heure est cependant à la reconquête et l’on sent chez les dirigeants d’Air France – KLM, l’ envie de tourner définitivement la page du Covid. Quitter le mode défensif pour se lancer dans une phase de conquête et de croissance.

Être un acteur clé sur un marché en pleine transformation.

La confiance est là, et comme pour joindre les paroles aux actes, quelques minutes après la clôture de l’Assemblée Générale une dépêche AFP tombait pour annoncer que le fonds d'investissement américain Certares associé à Air France-KLM avait déposé une offre pour le rachat d’ ITA Airways venant ainsi défier le groupe Lufthansa associé au groupe MSC et lui aussi intéressé par le rachat de la compagnie publique italienne.

D’où l’intérêt de pouvoir très vite être en capacité d’avoir remboursé les aides publiques à hauteur de 75%, condition « sine qua non » fixée par Bruxelles pour pouvoir acquérir une entreprise.

Disposant de 10,8 Md€ le groupe va pouvoir s’affranchir de cette contrainte pour profiter d’autres opportunités à venir.

Fret, passagers, organisation interne, tout est en train de bouger chez Air France – KLM et si les objectifs de ce printemps ont été atteints, d’autres sont fixés comme le retour des capacités au niveau de 2019 en 2024, la baisse du coût unitaire de 4 à 6% à prix de carburant constant lorsque les capacités reviendront au niveau de 2019, et une marge d'exploitation de 7 à 8% à partir de 2024.

Montée en game chez Air France

Coté Air France, l’amélioration et la montée en gamme du produit est à l’honneur : menus de chefs étoilés sur le moyen-courrier, nouveaux sièges business sur le long, même La Première va être totalement repensée pour proposer jusqu'à 3 espaces de vie modulables et totalement privatifs : un siège, une méridienne et un lit entièrement plat.

Prévue d’être dévoilée durant la saison hiver 2023/2024, elle sera également disponible sur plus d’avions qu'actuellement.

Pour expliquer cette décision, Ben Smith, le PDG a précisé que l’attractivité de La Première n’avait jamais faibli, et, particulièrement sur l’axe nord atlantique, le taux d’occupation est aujourd’hui plus élevé qu'en 2019.

Intéressant également d’entendre le Directeur Général d' Air France - KLM évoquer un phénomène nouveau : « Il y a des clients fortunés qui, sensibles aux enjeux climatiques délaissent les jets privés pour réduire leur emprunte environnementale. »
une ébauche de ce que pourrait être la nouvelle Première chez Air France
une ébauche de ce que pourrait être la nouvelle Première chez Air France

Chaises musicales au conseil d'administration

C’est donc avec beaucoup d’optimisme, qu’Anne Marie Couderc a levé la séance et peut être aussi avec un peu d’émotion. En effet, atteinte par la limite d’âge qui avait déjà été repoussée pour ne pas opérer de changements en plein Covid, la Présidente du conseil d’administration devrait normalement quitter ses fonctions avant 2023.

Autre départ du conseil d’administration d’Air France, celui de Martin Vial qui devrait quitter l’Agence des participations de l’Etat au 1er juin prochain et par conséquence libérer sa place.

Quelques sources bien informées affirment qu’il s’agit ainsi de laisser cette place à son épouse Florence Parly qui vient de quitter le Ministère de la Défense.

Un retour chez Air France pour l’ancienne ministre qui espère prendre la présidence d’Air France à la place d’Anne-Marie Couderc.

Rappelons que Pieter Elbers Directeur Général de KLM quittera ses fonctions au 1er juillet et qu’il sera remplacé par Marjan Rintel, une ancienne de la maison. Quant à Ben Smith, son mandat de directeur général du groupe a été renouvelé, il y a quelques semaines pour une durée de cinq ans.

Un été en trompe l'oeil ?

Air France – KLM redécolle donc avec des atouts mais tout est encore fragile. L’été démarre bien sur les engagements mais l’aéroport de Schiphol en sous-effectif dramatique ne suit pas le rythme obligeant la compagnie néerlandaise à suspendre la vente de ses billets.

Voyons aussi quelle sera la situation cet automne, quand le rush de l’été sera passé, avec un prix des billets plus élevé et une inflation galopante qui pourrait impacter lourdement les budgets voyages des particuliers.

Lu 5492 fois

Tags : air france, klm
Notez

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.
Signaler un abus

Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 1 Juillet 2022 - 14:51 Airbus enregistre une super commande venue de Chine







































TourMaG.com
  • Snapchat
  • Instagram
  • Twitter
  • Facebook
  • YouTube
  • LinkedIn
  • GooglePlay
  • appstore
  • Google News
  • Nos Médias
  • DMCmag
  • Brochures en ligne
  •  La Travel Tech
  • Welcome To The Travel
  • AirMaG
  • Futuroscopie
  • CruiseMaG
  • Voyages Responsables
  • #PartezEnOutreMer
  • Partez en France
  • TravelManagerMaG
 
Site certifié ACPM, le tiers de confiance - la valeur des médias