TourMaG.com, le média spécialiste du tourisme francophone


Les vacances à la montagne en hiver, ça les gagne !

Passe sanitaire obligatoire à partir du 4 décembre 2021



Les stations françaises commencent à ouvrir leurs domaines skiables. L’annonce discrète de l’obligation du passe sanitaire, selon les conditions énoncées par le gouvernement, n’a pour le moment pas entaché les réservations des adeptes des vacances à la montagne. Après deux années compliquées, les professionnels du tourisme se veulent confiants.


Rédigé par le Jeudi 2 Décembre 2021

La station Avoriaz (Haute-Savoie), et sa résidence Pierre & Vacances Atria Crozats, accueilleront les premiers vacanciers de la saison le 10 décembre 2021. – DR Imaginera/Pierre & Vacances.
La station Avoriaz (Haute-Savoie), et sa résidence Pierre & Vacances Atria Crozats, accueilleront les premiers vacanciers de la saison le 10 décembre 2021. – DR Imaginera/Pierre & Vacances.
Place à la glisse... La saison est officiellement lancée !

Après l’ouverture de Val Thorens le 20 novembre, Tignes, Val d’Isère et les Deux Alpes ont ouvert leurs pistes enneigées, ce week-end.

Les autres stations suivront progressivement jusqu’à mi-décembre.

Le succès devrait être au rendez-vous, favorisé par une météo ensoleillée et un enneigement optimal. Une bouffé d’air frais pour les professionnels du tourisme qui veulent tourner la page des deux dernières saisons sérieusement impactées par la crise sanitaire.

L’instauration du passe sanitaire ne semble pas freiner les vacanciers. En effet, le cap des 200 nouveaux cas pour 100 000 habitants en France est franchi depuis jeudi, le passe s'impose donc aux clients et employés des remontées mécaniques.

Il sera obligatoire, comme le masque, à partir du samedi 4 décembre 2021, a expliqué le préfet de la Haute-Savoie, vendredi 26 novembre, à l’issue d’un point presse sur la situation sanitaire dans le département.

Des réservations sur la pente ascendante

En plus des flocons de neige qui recouvrent les stations, les clients, eux aussi, sont de la partie !

« La saison s'annonce bien ! Nos clients veulent skier et cela se ressent. Ils sont rassurés par nos protocoles sanitaires et la garantie confinement que nous offrons », se réjouit Rémi Chrétien, directeur commercial de Villages Clubs du Soleil.

« Nous avions cumulé du retard au démarrage, dû à un décalage des réservations, les clients avaient besoin d'être rassurés quant à l'ouverture des stations cet hiver, mais nous l'avions anticipé.

La tendance de ces trois dernières semaines est bonne, nous avons rattrapé 70% de notre retard et sommes quasiment en ligne avec nos objectifs »
, poursuit le directeur commercial de Villages Clubs du Soleil.

Même tendance chez les autres opérateurs du tourisme en montagne. Chez Pierre & Vacances, le taux d'occupation aux sports d'hiver est le même qu'en novembre 2019. « Pour le mois de décembre, les signaux sont plutôt positifs, sous réserve de l'évolution de la situation sanitaire », précise-t-on en interne.

mmv enregistre une progression sensible avec, à date, une croissance de 25% vs 2019 et un taux d'atteinte de ses objectifs de 75%.

« La dynamique est bonne que ce soit sur les clients français ou européens, ils ont envie de partir et nous sommes prêts à les accueillir. Nous avons d'ailleurs ouvert ce week-end Val Thorens et nous inaugurons deux nouveaux hôtels club à la Plagne le 11 décembre », précise Bryce Arnaud Battandier, directeur général opérationnel de mmv.

Privés de l’air de la montagne, les vacanciers ont hâte de renouer avec les pistes. Trois millions de Français supplémentaires envisageaient de partir pendant les vacances de Noël, selon les résultats d’une étude du cabinet Protourisme réalisée fin octobre 2021.

« En revanche, ils sont en baisse pour le reste de la saison hiver, de -6%, du fait de l’absence d’étrangers. Mais le marché français, lui, est en croissance de 15%. C’est considérable », souligne Didier Arino, directeur général associé de Protourisme.

De son côté VVF envisage d'accueillir environ 100 000 vacanciers, cet hiver, ce qui représente 27% du CA annuel de l’hébergeur.

« Au regard de ce chiffre, il est facile de comprendre l'enjeu de cette saison pour VVF, mais aussi pour tous les acteurs de la montagne. Après une année blanche liée au COVID, cette saison d'hiver est vitale pour tout l'écosystème », tient à rappeler Stéphane Le Bihan, directeur général de VVF.

La cinquième vague de covid-19 et la découverte d’un nouveau variant n’ont pour l’instant pas entaché les réservations.

« Les passionnés de ski, frustrés par la fermeture des remontées mécaniques en 2020 et par une saison 2019 amputée des vacances de Pâques pour cause de confinement, attendaient celles-ci avec impatience et ont réservé en masse », observe le directeur général de VVF, qui enregistre une augmentation de 10 % des réservations en Auvergne-Rhône Alpes.

Des réservations au beau fixe pour les vacances de Noël

Après une saison 2020/2021 bousculée par la situation sanitaire, plus d’1 Français sur 2 (57%) déclare aujourd’hui être attiré par un séjour à la montagne l’hiver, selon les résultats de l’étude annuelle commandée par le Club Med sur les attentes des Français pour leurs vacances d’hiver à la montagne.

« Nous avons des niveaux de réservations exceptionnels pour la période de Noel et du nouvel an, avec une grande partie de nos villages complets, notre taux d'occupation global dépasse les 95 % ! », sourit le directeur commercial de Villages Clubs du Soleil.

« Nous sommes très contents de la tendance des réservations pour cette période, dans un contexte difficile puisque Noël tombe un samedi. Les deux semaines se remplissent bien, avec un léger avantage à ce jour sur le Nouvel An. Au final, nous serons presque complets avec un taux d'occupation supérieur à 90% sur la période », observe Bryce Arnaud Battandier, DGO de mmv.

« Les réservations pour les destinations de haute montagne ont commencé plus tôt qu’en 2019 que ce soit pour la période de Noël ou pour celle de février. Pour cette fin d’année, nous risquons de manquer de stocks.

Par exemple en AURA, les sites de Montchavin la Plagne (73) dans la vallée de la Tarentaise et de Prapoutel les 7 Laux (38) sont remplis à plus de 90% »
, explique Stéphane Le Bihan, directeur général de VVF.

Les VVF de moyenne montagne en AURA, des Pyrénées et du Massif Central présentent des taux de réservation similaires à 2019. « Ils sont satisfaisants mais on s’attend, en fonction de l’enneigement, à des pics de réservation 10 jours avant le départ. Comme chaque année, la météo est un facteur déterminant », poursuit Stéphane Le Bihan, directeur génral de VVF.

Les domaines skiables des Portes du Soleil, de la Plagne et des Trois-Vallées font la course en tête pour les vacances de Noël, fait savoir Pierre & Vacances.

Snowbike, chiens de traineaux… Profiter de la montagne autrement

Le Club Med Ski Report 2021-2022 montre aussi l'importance des activités : pour plus d’un vacancier sur deux, la montagne en hiver rime avant tout avec randonnées (à pied, en raquettes ou en ski de fond) tandis que près de 1/3 d’entre eux retrouvent les pistes en ski alpin (27%).

« Les clients cherchent à pratiquer le ski autrement. Avec la fermeture des remontées mécaniques l’an dernier, ils ont découvert que la montagne offrait de nombreuses animations.

Certaines activités comme le snowbike et la conduite de traineaux avec des chiens sont plébiscitées. Cette recherche d’alternatives au ski alpin peut également s’expliquer par une forte augmentation des forfaits des remontées mécaniques dans les grands massifs »
, avance Stéphane Le Bihan, DG VVF.

D’autres, à l’instar de Méribel propose du yoga en pleine nature, au bord du Lac de Tuéda, des balades "raquette et qi-gong" ou encore l'Explor Games un concept à la frontière entre l'escape game et le géo-caching.

Le tourisme de montagne bientôt rattrapé par le covid-19 ?

Alors que les frontières se referment en Europe et à l’international, comment va évoluer la situation sanitaire en France ? Si un nouveau confinement est pour l’instant exclu, les clients restent attentifs aux annonces.

« Néanmoins, avec l’arrivée de la 5e vague, on assiste sur l’ensemble des destinations, à un net ralentissement des ventes et une préférence marquée pour les séjours en location seule (hors pension complète et demi-pension) ayant pour résultat de faire baisser le panier moyen.

L’autre conséquence du retour de la pandémie est un attentisme par rapport aux vacances de février avec des réservations qui n’ont pas encore commencé (hors haute montagne) »
, observe Stéphane Le Bihan, DG VVF.

Ainsi, la sécurité sanitaire s’invite dans la décision de partir ou pas cet hiver. Elle préoccupe 26% des personnes interrogées, selon l’étude commandée par le Club Med.

De quoi décourager les Français ? Selon une enquête, menée en septembre par l'agence Savoie Mont Blanc, 75 % d'entre eux assuraient maintenir leur séjour, si le passe sanitaire était imposé aux remontées mécaniques.

Confirmation dans les semaines à venir...

Caroline Lelievre Publié par Caroline Lelievre Journaliste - TourMaG.com
Voir tous les articles de Caroline Lelievre
  • picto Twitter
  • picto Linkedin
  • picto email

Lu 1692 fois

Notez

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.
Signaler un abus

Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 26 Janvier 2022 - 09:29 La plateforme Alentour gagne un nouveau partenaire













































TourMaG.com
  • Snapchat
  • Instagram
  • Twitter
  • Facebook
  • YouTube
  • LinkedIn
  • GooglePlay
  • appstore
  • Nos Médias
  • DMCmag
  • Brochures en ligne
  •  La Travel Tech
  • Welcome To The Travel
  • AirMaG
  • Futuroscopie
  • CruiseMaG
  • Voyages Responsables
  • #PartezEnOutreMer
  • Partez en France
  • TravelManagerMaG
 
Site certifié ACPM, le tiers de confiance - la valeur des médias