TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e TourMaG.com, 1e


Performance, engagement, fidélité : comment améliorer l'expérience collaborateur ?

Un capital expérience qui se développe jour après jour



Inspirée de l’expérience client, l’expérience collaborateur désigne l’ensemble des interactions et événements vécues par un collaborateur au sein de son entreprise : de son recrutement à son départ. Au-delà de la notion de favoriser le bien-être et l’attention, améliorer l’expérience vécue par les salariés a un impact sur la performance, l’engagement et la fidélité de ces derniers. Le point avec Emmanuel Richard, directeur général d’Extens Consulting, cabinet de conseil spécialisé qui accompagne les entreprises dans l’amélioration de leur expérience collaborateur.


Rédigé par le Dimanche 8 Septembre 2019

L'expérience collaborateur a un impact sur l’engagement et la fidélité de ce dernier - DR Depositphotos
L'expérience collaborateur a un impact sur l’engagement et la fidélité de ce dernier - DR Depositphotos
TourMaG.com - Qu’est-ce que l’expérience collaborateur ?

Emmanuel Richard :
C’est ce que l’employé d’une entreprise garde en mémoire de ce qu’il réalise au quotidien.

L’expérience collaborateur se nourrit par l’exercice de son activité au quotidien, qui devient souvenir dans sa mémoire. Elle contient des éléments objectifs et émotionnels, aussi bien agréables que désagréables.

Lorsqu’on va la sonder à travers un indicateur, cela va nous permettre de voir jusqu’où le collaborateur éprouve de la facilité et donc de l’agrément ou, à l’inverse, de la difficulté, ce qui engendre du désagrément.

Ce n’est pas quelque chose d’éphémère, on pourrait même parler d’un capital expérience qui se développe jour après jour.

TourMaG.com - Comment mesurer la qualité de l’expérience collaborateur offerte ?

E.R. :
Nous avons trouvé une clé permettant de travailler l’expérience collaborateur, c’est celle de la facilité à réaliser son travail, à accomplir la mission qui lui est confiée.

Elle se décline en six grandes dimensions d’influence. La première est la compréhension des instructions de travail, vient ensuite la navigation, c’est-à-dire le fait de discerner son rôle, sa place dans l’organisation. Pour y répondre, il est important de redéfinir les missions de chaque service.

La troisième est relationnelle. Est-ce que je suis à l’aise dans mes échanges avec les autres ?

Une autre dimension renvoie à l’aspect physique et au fait de devoir réaliser des tâches éprouvantes dans le cadre de ses fonctions ou l’adaptation du poste.

Ensuite : le rapport au temps. Une difficulté est éprouvée quand on ne sait pas à quelle échéance on aura une réponse. Ce flou est vécu comme stressant.

Le dernier point touche le financier, par exemple, le coût pour me rendre au travail, ou des horaires étendus qui vont nécessiter une garde d’enfants.

On peut très vite arriver à des zones de souffrance lorsqu’on ne comprend pas ce que l’on attend de soi, ce que l’on nous dit, le sens de ses actions. Ce mal-être aura un impact sur la relation avec le client.

La facilité est un outil qui permet, de façon fine, de repérer une situation. Il permet également d’obtenir des renseignements sur le management.

Emmanuel Richard, directeur général d’Extens Consulting - DR Extens Consulting
Emmanuel Richard, directeur général d’Extens Consulting - DR Extens Consulting
TourMaG.com - Quels sont les bénéfices d’une bonne expérience collaborateur ?

E.R. :
L’expérience collaborateur a un impact sur la relation client et de fait sur la performance. On peut faire un lien entre une efficacité, une rentabilité, une performance d’entreprise et une dimension d’organisation interne et de ressources humaines.

Il y a également un impact sur l’engagement collaborateur et la fidélité de ce dernier.

TourMaG.com - Comment optimiser l’expérience collaborateur ?

E.R. :
Dans un premier temps, il faut travailler sur le sens de la mission du collaborateur dans l’entreprise : quel est son rôle ? Quelle est sa valeur ajoutée dans l’entreprise ?

Le deuxième point important est le rapport au temps. Pour ne pas engendrer de souffrance, le collaborateur doit être en mesure de savoir quand on reviendra vers lui, avec une réponse, dont il a besoin. On est vraiment là dans la notion d’engagement et de considération de l’autre.

Si la personne a conscience de sa valeur, sait qu’elle a la possibilité de s’exprimer et que lorsqu’elle fait une demande, elle sait qu’elle aura une réponse dans un délai raisonnable, je crois que l’on a déjà fait un grand pas.

Selon moi, les outils principaux dans cette démarche sont la communication, la formation, la mise en place de rituels et l’exemplarité de la direction.

Caroline Lelievre Publié par Caroline Lelievre Journaliste - TourMaG.com
Voir tous les articles de Caroline Lelievre
  • picto Twitter
  • picto Linkedin
  • picto email

Lu 1350 fois

Notez

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.

Dans la même rubrique :
< >


PETITES ANNONCES
Valérie DUFOUR
valerie.annonces@tourmag.com
+33 6 99 07 16 66



CV DU MOIS
Faites parvenir votre CV texte ou vidéo
à valerie.annonces@tourmag.com.
Le CV le plus original sera mis en avant dans notre newsletter emploi du mois.













TourMaG Travel Media Group Légal Utiles
Emploi
La Travel Tech
Businesstrips
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
MyEventStory.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
RGPD
Contact
Publicité
La presse en parle

Tourmag Travel Media Group
Le groupe TourMaG Travel Media Group publie également :
Businesstrips, application mobile pour les voyageurs d'affaires; Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages; DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies et MyEventStory.com, créateur d'émotions.

TourMaG.com DMCmag.com La Travel Tech Brochuresenligne.com BusinessTrips