TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e
Loading

Travel in France





Pour Pierre & Vacances, la neige est toujours synonyme d'or blanc !

Seule la consommation des vacances change


Rédigé par Romain Pommier le Jeudi 7 Décembre 2017

Alors que les premiers flocons sont tombés ces derniers jours sur les montagnes françaises. Les resorts Pierre et Vacances se préparent eux à accueillir leurs clients. Nous avons profité de cette actualité pour faire un point avec le directeur Montagne du groupe, Stéphane Lerendu.



Crédit photo : Pierre & Vacances
Crédit photo : Pierre & Vacances
Les journaux télévisés de France en font leurs choux gras, dans une période où l'actualité tend à se raréfier. La neige est de retour et cela occupe pas seulement les équipes télévisées. Au sein de Pierre & Vacances, le staff met la main aux derniers préparatifs pour la saison hivernale.

Petit coup d'œil dans le rétro. Le groupe a été fondé il y a 50 ans, par un homme, Gérard Brémond. En 1967, l'entrepreneur est chargé de la création de la station d'Avoriaz, en Haute-Savoie. Depuis des millions de coups de spatules ont été donnés pour en faire un géant des neiges.

En 2017, le chiffre d'affaires a atteint 1,506 milliard d'euros, et les résidences se comptent par centaines.

A en croire le fraîchement nommé directeur Montagne du groupe, Stéphane Lerendu la saison précédente a été "bonne d'un point de vue commercial, mais si on voit plus loin, elle fut surtout celle du lancement de projets d'envergure".

Celui qui a intégré à l'été 2017, Pierre & Vacances dans le but de s'occuper du développement du produit montagne, et surtout du marketing de l'offre, martèle que "nous avons vocation à raconter des histoires."

Un positionnement toujours plus orienté vers le luxe

Crédit photo : Compte Linkedin de Stéphane Lerendu
Crédit photo : Compte Linkedin de Stéphane Lerendu
Et des histoires, il va falloir en trouver pour se démarquer d'une concurrence de plus en plus dense, avec notamment l'arrivée d'un adversaire de poids à savoir le Club Med.

Le constructeur de resorts tout inclus, a fait des montagnes françaises un de ces principaux axes de développement, puisque chaque année une résidence sortira de terre.

Face à cette montée en puissance, Pierre & Vacances n'est pas en reste "nous allons construire un établissement 5 étoiles, sous notre enseigne premium à Méribel. Nous allons nous attaquer à une clientèle, encore un cran au-dessus de nos habitudes" explique Stéphane Lerendu.

Les 119 chambres du bâtiment doivent répondre aux attentes des skieurs les plus exigeants. Pour cela l'hôtelier a revu ses prestations à la hausse. "Les appartements proposeront des cheminées, des jacuzzis, et tout une gamme de services, afin de répondre au mieux aux besoins de nos futurs clients". Livraison prévue pour l'hiver 2019.

En attendant la sortie de terre de ce nouveau chalet toute option, les équipes vont devoir plancher "sur la requalification de la station d'Aime 2000 à la Plagne, c'est un projet unique." Bâtie au cœur des années 70, autour du gigantesque paquebot dessiné par le Corbusier, la station est peu à peu entrée en désuétude, en ne répondant plus aux envies des skieurs du XXIème siècle.

Mavea.com s'attaque à Airbnb sur les pistes

Au programme, de la restructuration : l’aménagement de l’espace public allant des voiries aux pistes de ski, et les ensembles de résidences pour lesquelles une cellule a été spécialement créée. Elle a pour but de réfléchir à ce que « doit être le tourisme de demain. »

« Aime 2000 sera le laboratoire, permettant de conceptualiser et théoriser sur la station du futur. Nous avons une seule consigne : éviter de faire un produit qui existe déjà. »

Entre belles paroles, et ambition, Pierre & Vacances s’évertue à intégrer les solutions du présent. La marque Maéva a abandonné la location d’appartements d’entrée de gamme, pour devenir une plateforme à mi-chemin entre Airbnb et une agence immobilière.

« On s’occupe de tout. Nous faisons la remise des clés, des petites réparations, et l’état des lieux » raconte le directeur.

Cela revient à créer un concurrent direct aux produits du groupe ? La réponse est négative selon la direction. Avec ce programme « nous allons chercher une clientèle avec des besoins différents. »

Maeva.com a aussi un intérêt complémentaire, elle doit permettre d’animer les villages, pour ne pas se retrouver avec des centre-villes aux volets fermés.

Au-delà du béton, c’est aussi le concept des vacances à la montagne que souhaite réinventer, les équipes de Stéphane Lerendu.



La montagne comme argument de vente des agents de voyages

Et cette révolution débarque dès cet hiver, avec la fameuse "expérience", déversée à coup de pelleteuse dans tous les secteurs de la communication contemporaine.

Et cette fois-ci « l'expérience montagne » doit permettre aux agents de voyages de pouvoir «raconter une histoire aux clients, de créer un lien avec eux, et du partage. »

De quoi parle Stéphane Lerendu ? Des nouvelles activités du programme « make my day », au travers une dizaine d’activités les hôtes pourront « fabriquer leurs propres souvenirs en-dehors des pistes ».

Au programme : initiation aux chiens de traîneau, luge sur grosse bouée gonflable, construction d'un igloo, et batailles de boules-de-neige endiablées. Et le ski dans tout ça?

Il est toujours bien présent, pour preuve les ventes de forfaits sont en hausse de 20% en novembre 2017. Toutefois " la mode de consommation du ski à changer, ce n'est plus du tout schuss pendant 10 heures, les clients veulent profiter des vacances tous ensemble. Le ski ne conditionne plus les vacances."

Et alors que les stations françaises ouvrent les unes après les autres, Pierre & Vacances met le cap à l'Est, vers la Chine.

Le nouvel eldorado des professionnels du tourisme. D'ici à deux ans, des milliers de lits et deux résidences sortiront de terre, avant ça " on finalise actuellement les produits, on a l'expérience certes, mais il faut adapter tout ça au marché chinois."

Alors que les touristes français modifient leurs habitudes de consommation, les professionnels tentent de s'adapter, les entreprises familiales aussi.

Lu 1661 fois

Notez


1.Posté par Alexandre Bustos le 08/12/2017 09:46 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Toutes mes félicitations Stéphane ! Je découvre tes nouvelles fonctions par cet article (ayant supprimé LinkedIn) et je trouve que cette nouvelle casquette te sied à merveille ! Ravi pour toi, et je pense que P&V a gagné un très bon élément ! Au plaisir de te croiser à Avo ou sur un autre sommet !

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.

Dans la même rubrique :
< >

PUBLICITÉ
Fabien DA LUZ
fabien@tourmag.com
+33 4 91 58 61 97
+33 6 43 65 15 92









Dernière heure






 

Le groupe TourMaG.com publie également Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages
et DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies.

TourMaG.com Légal Utiles
Emploi
I-tourisme
Groupes / CE
Travel in France
Brochuresenligne.com
DMCmag.com TourMaGEVENTS.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
Contact
Publicité
La presse en parle

cookieassistant.com