TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone

SpaceX : Inspiration4, le véritable envol du Tourisme Spatial



Lancement parfaitement réussi à 2 heures 02 (heure française) de la mission Inspiration 4. Après SpaceX, Virgin Galactic de Richard Branson et Blue Origin de Jeff Bezos, c'est véritable SpaceX de Elon Musk qui ouvre véritablement le tourisme spatial au grand public.


Rédigé par Michel Messager le Jeudi 16 Septembre 2021

SpaceX : les passagers au nombre de quatre ne sont pas des cosmonautes professionnels - Photo SpaceX twitter
SpaceX : les passagers au nombre de quatre ne sont pas des cosmonautes professionnels - Photo SpaceX twitter
Comme l’écrit Rémy Decourt sur le site Futura science : « SpaceX pourrait bien relancer le tourisme spatial. Le vrai. Celui qui, de 2001 à 2009, a permis à sept touristes fortunés d'embarquer à bord de capsules Soyouz à destination de la Station spatiale internationale ».

En effet, ce voyage est vraiment le premier véritable voyage spatial, car non seulement les passagers au nombre de quatre ne sont pas des cosmonautes professionnels, mais ils seront à plus de 500 kms de la terre, bien au-delà de la station spatiale (400 kms), et restant en orbite autour de la terre pendant au moins trois jours à une vitesse de 28.000 km/h.

Cerise sur le gâteau, la capsule Dragon (8m de haut, 4m de diamètre) ne s’arrimant pas à l’ISS, Space X a modifié son système d’arrimage pour le remplacer par un immense dôme en verre pour offrir aux passagers une vue à 360° sur le vide spatial.

Rappelons que cette mission est entièrement automatisée et pilotée depuis le sol. Néanmoins les quatre astronautes, Jared Isaacman - Hayley Arceneaux - Chris Sembroski - Sian Proctor, ont été formés par SpaceX pour pouvoir prendre le contrôle de la cabine en cas de situation d'urgence. Ces quatre astronautes ont d’ailleurs subi un entrainement d’environ six mois, comprenant entre autres : des passages en centrifugeuse pour se tester et se former aux effets de la force G, des vols en jet, des vols paraboliques pour s’initier à l’apesanteur.

On est donc loin de la préparation de quelques jours des vols Virgin Galactic et Blue Origin.

La véritable ouverture du tourisme spatial au grand public

Le but affiché de la mission par Elon Musk étant « d'ouvrir les portes de l'espace à un plus grand nombre », les cosmonautes au cours de leurs trois jours en orbite verront des analyses s’effectuer sur leur sommeil, leur rythme cardiaque, leur sang ou encore leurs capacités cognitives.

Avec ce lancement, c’est vraiment l’ouverture du tourisme spatial au grand public. A l’image de la série de Netflix, Countdown : mini-série diffusée sur Netflix sur le 1er vol touristique opéré par SpaceX, le tourisme spatial entre désormais de plein pied dans les foyers.

Créée en 2002, forte aujourd’hui de plus de 6 000 collaborateurs, on peut apprécier ou non Elon Musk, on ne peut quand même que rester admiratif sur son parcours entrepreneurial.

Il est à noter que ce lancement de Space X et troisième voyage spatial après ceux de Virgin Galactic et Blue Origin, semble avoir eu moins d’impact médiatique que ses prédécesseurs, du moins en France, voire en Europe.

Prochaine étape du tourisme spatial prévue en 2022

Ce n’est évidemment pas le cas dans les autres continents, notamment en Amérique du Nord et en Asie ou la population a été incroyablement réceptive à ce lancement qui marque les "vrais débuts du Tourisme Spatial".

Ceci ne vient que confirmer le retard de l’Europe et de la France pour le tourisme spatial.

Prochaine étape du tourisme spatial prévue en 2022, avec l’envoi de trois touristes spatiaux (mission AX-1) qui passeront une semaine dans l'espace, à 400 kms au-dessus de la Terre à bord du module hôtelier d’Axiom Space, hôtel de huit couchettes individuelles dessiné par le Français Philippe Starck et co-construit par Thalès. Coût du séjour 55 millions d'euros, auxquels il faut ajouter 35.000 dollars par jour pour accéder aux équipements de l'ISS (sanitaires, électricité, air...)

Dernière Minute Steve Wozniak, cofondateur d'Apple, et Alex Fielding, fondateur de Ripcord Inc., ont annoncé la création d'une nouvelle société dédiée à la conquête spatiale, Privateer, dont l'objectif fixé est de "maintenir l'espace sûr et accessible à toute l'humanité".



Lu 2996 fois

Notez

Commentaires

1.Posté par Loic le 17/09/2021 12:45 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Petite précision :le but d'Elon Musk n'est que de se faire de l'argent et flatter son ego. Merci encore pour votre aide de la destruction de notre planète, maintenant l'espace.

2.Posté par Olivier le 21/09/2021 05:31 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Petite précision, le commentaire de Loïc n’a qu’un seul but : poster un commentaire inutile pour alourdir les serveurs informatiques. N’oublions pas qu’internet pollue 1,5 fois plus que le transport aérien en terme de CO2…

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.
Signaler un abus

Dans la même rubrique :
< >








































TourMaG.com
  • Snapchat
  • Instagram
  • Twitter
  • Facebook
  • YouTube
  • LinkedIn
  • GooglePlay
  • appstore
  • Nos Médias
  • DMCmag
  • Brochures en ligne
  •  La Travel Tech
  • Welcome To The Travel
  • AirMaG
  • Futuroscopie
  • CruiseMaG
  • Voyages Responsables
  • #PartezEnOutreMer
  • Partez en France
  • TravelManagerMaG
 
Site certifié ACPM, le tiers de confiance - la valeur des médias