TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e




Emploi : être présent sur les réseaux sociaux, est-ce indispensable ?

Un mode de recrutement incontournable



Pour optimiser ses chances de trouver un emploi, assurer une veille ou pour recruter le meilleur profil, les réseaux sociaux font partie intégrante du monde professionnel. Dans quelle mesure ? Quelles sont les bonnes pratiques ? Le point avec Laurence Charneau, consultante Développement Professionnel à l’Apec de Nantes.


Rédigé par le Lundi 25 Juin 2018

- Photo libre de droit.
- Photo libre de droit.
TourMaG.com - Est-ce indispensable d'être présent sur les réseaux sociaux professionnels ou non ?

Laurence Charneau :
La dernière étude Apec, sur le sourcing parue il y a quelques semaines, montre que dans les entreprises de plus de 50 salariés, 49% des recruteurs disent utiliser les réseaux sociaux professionnels dans leur processus de recrutement.

Si on vise des entreprises plus petites, la place du numérique prend de plus en plus d’importance, même s’il ne fait pas toujours partie de leur processus de recrutement.

Ne pas les utiliser aujourd’hui dans certains secteurs est une erreur professionnelle !

TourMaG.com - Et pour les personnes déjà en poste ?

LC :
Oui, il faut être présent pour deux raisons. Le numérique est l’occasion, à peu de frais, de rester en veille. Cela permet de cerner les compétences, les tendances de nos métiers, repérer des entreprises que l’on n’aurait pas eu l’occasion d’aller rencontrer autrement.

Être sur les réseaux sociaux peut permettre de sécuriser son propre poste.

Et puis, si le poste que l’on occupe n’est plus aussi pertinent pour nous, c’est aussi l’occasion d’aller à la pêche à de nouvelles opportunités.

Nous incitons les personnes que l’on accompagne a minima à faire de la veille et garder la main sur leurs contacts.

Laurence Charneau, consultante Développement Professionnel à l’Apec de Nantes. Apec
Laurence Charneau, consultante Développement Professionnel à l’Apec de Nantes. Apec
TourMaG.com - Quels réseaux privilégier ?

LC :
Une majorité de nos clients (entreprises, cadres, jeunes diplômés) utilisent LinkedIn. Mon conseil est de choisir le réseau utilisé par les personnes que l’on cherche à contacter.

Se créer un profil sur Viadeo est intéressant pour un cadre, car c’est un réseau très prisé des petites entreprises.

L’idée est de dupliquer sa présence. On peut avoir une présence plus importante sur un réseau, et le signaler sur un autre, pour encourager nos contacts à y aller, à partir d’un lien.

TourMaG.com - Comment rendre son profil attrayant ?

LC :
Il faut se mettre dans l’œil du recruteur, écrire pour son lecteur.

La première étape pour rendre son profil attractif est de bien étudier les offres d’emploi que vous trouvez intéressantes, leur ADN, leurs valeurs et de les valoriser dans son profil.

Il faut donner un titre slogan à son profil. Par exemple, si je vise une fonction commerciale, je vais éviter de mettre « commercial/directeur commercial/grands comptes », parce que le recruteur va se demander ce que je cherche, mais préférer ce titre : « Vous accompagner dans votre développement commercial ».

Dans la présentation, il est important de répondre à ce slogan, expliquer pourquoi on peut vous faire confiance à vous, plutôt qu’à un autre.

On va mettre en scène des atouts et des éléments qui sont déjà dans nos bagages, tels que la motivation, nos valeurs, l’intérêt pour une certaine typologie d’entreprises, etc.

Et pour continuer à être attractif, on va penser aux mots. Le recruteur va faire une recherche textuelle sémantique. Il est donc primordial de s’adapter au vocabulaire utilisé. Pour cela, une veille sur le vocabulaire dans le secteur qui nous intéresse est indispensable.

TourMaG.com - Comment le recruteur utilise-t-il les réseaux ?

LC :
Souvent il va s’inspirer de son offre, il a un besoin, alors il va utiliser les éléments clés de son poste ou de la formation qu’il propose pour lancer une recherche.

Les réseaux font un classement de profils selon le nombre de mots clés en commun. Il y a également une logique de réseau qui s’applique. Les profils du même secteur et l’existence de contacts en commun font remonter la recherche.

Ensuite, il va regarder ce que la personne a renseigné sur son profil en entrant dans le détail de ses missions. On va amener des éléments positifs, jouer sur le « faire-savoir ce que l’on sait faire ». Ecrire des évidences, ça rassure le recruteur et donne envie d’aller voir.

Un jeune diplômé peut faire valoir son travail en équipe, sa capacité à tenir des délais, s’adapter à des contraintes, etc.

TourMaG.com - Comment entrer en contact avec un recruteur ?

LC :
S’il s’agit de répondre à une offre parue par un biais réseau, on peut lui envoyer un message privé pour faire part de son intérêt pour le poste et y ajouter un lien vers son profil. C’est la meilleure façon de s’y prendre. Il faut être simple, car on n’est pas sur une candidature habituelle.

S’il n’y a pas eu d’offre publiée, on peut de la même façon envoyer un message privé. Ca fait la différence par rapport à une candidature spontanée. La précaution que je donnerais, est de vérifier l’activité de la personne que vous contactez. Si elle n’a pas été active depuis plusieurs mois, mieux vaut envoyer un mail avec un lien vers son profil ou son CV.

TourMaG.com - Comment se comporter sur les réseaux ? Faut-il accepter toutes les invitations ? Publier des articles, son humeur, etc.

LC :
La règle est d’accepter toutes les demandes de mise en relation, sauf si vous avez une bonne raison de ne pas le faire. A chacun sa définition.

On peut avoir une stratégie de gain de visibilité en acceptant tout le monde. Dans un premier temps, il faut mieux avoir une stratégie d’accepter les profils de son domaine d’activité rapidement et traiter les autres une fois tous les quinze jours, de façon à faire comprendre à l’algorithme du réseau que vous préférez les profils de votre secteur, pour qu’il vous les propose en priorité.

Il faut appliquer une stratégie claire sur son utilisation des réseaux : sur quoi je veux être visible.

La règle dans tous les médias et celle du 80/20. 80% de nos publications doivent être orientées pour rendre visible le secteur, fonctions, missions sur lesquelles on se positionne. Et puis, je vais me réserver des moments où je vais partager, commenter des publications qui m’intéressent mais ne sont pas stratégiques. Ça va vous permettre d’être mieux référencé et de gagner en compétence, sans vous en rendre compte.

TourMaG.com - Quels sont les pièges à éviter ?

LC :
Mentir ! D’un côté, il y a le syndrome de l’imposteur où l’on se sous-évalue, mentir c’est pire. L’autre piège est de ne pas oser faire savoir. Les gens pensent se vanter. Si on est persuadé de faire de la qualité, le dire c’est donner une information.

TourMaG.com - Quelle est la limite à l’utilisation des réseaux sociaux ?

LC :
Il ne faut pas en attendre qu’ils vous trouvent automatiquement un job ! Si on ne les entretient pas de manière récurrente, ça ne marchera pas. Ce n’est pas une baguette magique.

Lu 2936 fois

Notez

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.

Dans la même rubrique :
< >


PETITES ANNONCES
Valérie DUFOUR
valerie.annonces@tourmag.com
+33 6 99 07 16 66


CV DU MOIS
Faites parvenir votre CV texte ou vidéo
à valerie.annonces@tourmag.com.
Le CV le plus original sera mis en avant dans notre newsletter emploi du mois.













 

Le groupe TourMaG.com publie également Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages; DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies et TourMaGEVENTS, l'agenda des événements du tourisme.
Partenaire de Depositphotos.

TourMaG.com Légal Utiles
Emploi
Groupes / CE
La Travel Tech
Travel in France
Brochuresenligne.com
DMCmag.com TourMaGEVENTS.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
Contact
Publicité
La presse en parle