TourMaG.com, le média spécialiste du tourisme francophone


Espace : et six touristes de plus pour Blue Origin !

la chronique de Michel Messager



Covid ou non, guerre en Ukraine ou non, manque de composants électroniques ou non, le tourisme spatial trace sa route. Dans moins d’une semaine, Blue Origin le 20 mai 2022 procédera déjà à son 5ème vol de touristes spatiaux.


Rédigé par le Lundi 16 Mai 2022

Blue Origin va transporter ses six clients au-dessus de la ligne de Karman, qui marque le début de l'espace selon la convention internationale, à une altitude de 100 km. Le vol ne durera qu'une dizaine de minutes en tout. - DR Blue Origin
Blue Origin va transporter ses six clients au-dessus de la ligne de Karman, qui marque le début de l'espace selon la convention internationale, à une altitude de 100 km. Le vol ne durera qu'une dizaine de minutes en tout. - DR Blue Origin
La fenêtre de lancement s'ouvrira ce jour-là à 9h30 HAE (13h30 GMT) et l’on pourra regarder en direct le vol Blue Origin, la couverture médiatique commençant une heure avant le décollage.

Blue Origin va transporter ses six clients au-dessus de la ligne de Karman, qui marque le début de l'espace selon la convention internationale, à une altitude de 100 km. Le vol ne durera qu'une dizaine de minutes en tout.

Les passagers pourront se détacher de leurs sièges, flotter quelques instants en apesanteur et admirer la courbure de la Terre à travers de grands hublots.


Le prix payé par les touristes spatiaux pour monter à bord n'a pas été pour l’instant encore communiqué.

A lire aussi : Tourisme spatial : Plus Haut, Plus loin, plus Fort le 20 juillet, pour Jeff Bezos (Amazon)

Blue Origin creuse son avance sur Virgin Galactic

Les six passagers seront : Evan Dick, Katya Echazarreta, Hamish Harding, Victor Correa Hespanha, Jaison Robinson et Victor Vescovo.

Parmi ceux-ci, un brésilien Victor Correa Hespanha, Evan Dick qui sera la première personne à voler deux fois dans l'espace avec Blue Origin (il était membre d'équipage du NS-19, qui a été volé le 11 décembre 2021) et Katya Echazarreta, née à Guadalajara au Mexique, arrivée aux États-Unis à l'âge de sept ans.

Aujourd'hui âgée de 26 ans, elle deviendra du même coup la plus jeune Américaine à se rendre dans l'espace. Cette ingénieure a été commanditée par le programme « Space for Humanity », qui vise à démocratiser l'accès à l'espace et l'a sélectionnée parmi 7000 candidats.

Pour le moment Blue Origin a fait voler déjà une vingtaine de touristes dont 14 en 2021.

Par rapport à son concurrent direct Virgin Galactic, Blue Origin creuse son avance. En effet Virgin Galactic recommencera ses vols commerciaux avec équipage au début de l'année prochaine après avoir terminé les travaux de maintenance et d'amélioration de l'avion d'Unity, VMS Eve.

A lire aussi : Richard Branson en orbite : Messires les Anglais, tirez les premiers !

A cette occasion, rappelons que Blue Origin vient de mettre aux enchères un siège de sa fusée New Shepard pour une œuvre de charité : l'organisation de lutte contre la pauvreté "Robin Hood Foundation".

Le milliardaire Ken Griffin, fondateur du fonds spéculatif Citadel, a mis 8 millions sur la table et a offert le siège à un enseignant de New York !

Michel Messager
Michel Messager
Michel MESSAGER est directeur associé de Consul Tours, société de conseil travaillant pour une clientèle privée et institutionnelle dans les secteurs du tourisme.

Il est Membre Fondateur de l’Institut Européen du Tourisme Spatial et de l’AFST (Association Française des Seniors du Tourisme).

Il est l’auteur de deux livres sur le Tourisme Spatial, le premier publié en 2009 à la documentation française et le second sorti en 2021, "Histoire du Tourisme Spatial de 1950 à 2020" chez Amazon, ainsi que de nombreux articles sur le sujet.

Il est considéré actuellement comme l’un des spécialistes en la matière. Il intervient fréquemment sur ce sujet à la radio et à la télévision, ainsi qu’au travers de conférences dans de nombreux pays, notamment au Canada où il réside quelques mois par an.

Il conseille notamment des entreprises du "new space" et des fonds d’investissements sur les projets financiers en matière du Tourisme Spatial.


Lu 843 fois

Notez

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.
Signaler un abus






































TourMaG.com
  • Snapchat
  • Instagram
  • Twitter
  • Facebook
  • YouTube
  • LinkedIn
  • GooglePlay
  • appstore
  • Google News
  • Nos Médias
  • DMCmag
  • Brochures en ligne
  •  La Travel Tech
  • Welcome To The Travel
  • AirMaG
  • Futuroscopie
  • CruiseMaG
  • Voyages Responsables
  • #PartezEnOutreMer
  • Partez en France
  • TravelManagerMaG
 
Site certifié ACPM, le tiers de confiance - la valeur des médias