TourMaG.com, le média spécialiste du tourisme francophone


La NDC est-elle une arnaque pour les agences de voyages ? 🔑

l'Ă©dito de Jean da Luz



Le sujet revient comme une antienne dans la bouche des voyagistes mais surtout dans celle des distributeurs. La NDC voulue par IATA pour couper l’herbe sous le pied des GDS, reste un tigre de papier. En revanche, la Distribution qui en fera les frais trùs bientît sera, elle, le dindon de la farce. A moins que



Rédigé par le Dimanche 3 Avril 2022

La NDC pose un véritable problÚme aux professionnels /crédit DepositPhoto
La NDC pose un véritable problÚme aux professionnels /crédit DepositPhoto
Sauf sursis de derniÚre heure, Air France-KLM appliquera, à partir du mois de mai un malus avec une surtaxe de 13 euros par aller simple aux réservations lorsqu'elles ne seront pas activées via NDC (Nouvelle capacité de distribution.)

Une décision emballée dans du joli papier-cadeau (?) pour bypasser les GDS, au nom de l'évolution technologique. Ben voyons !

Sauf que cela ne fait pas vraiment les affaires de la grande majorité des agences de voyages...

Censé faciliter la vie de la distribution comme des compagnies aériennes, aprÚs des décennies passées sous le rÚgne des GDS, les avanies du systÚme ont ralenti le process.

Air France-KLM, principal promoteur du process, a été contrainte de conclure des accords de canal indirect avec Amadeus et Travelport, moyennant une "petite surtaxe", dont on ignore le montant.

Mais un porte-parole de la compagnie prétendait derniÚrement que les agences de loisirs avaient progressivement transféré leurs activités vers les canaux NDC et qu'actuellement, 80 % du volume des OTA de loisirs étaient compatibles avec les NDC.


Un vĂ©ritable casse-tĂȘte chinois pour les agences

Pourtant, beaucoup de voyagistes sont vent debout contre ce nouveau canal de réservation.

Certains (et non des moindres) crient mĂȘme Ă  l’”escroquerie”. Pourquoi cette virulence ?

Simplement parce qu’ils estiment faire les frais d’une gueguerre commerciale entre compagnies et GDS, pour le dĂ©ploiement d’une solution informatique qui n’est pas aboutie.

Une solution dont le manque de “normalisation” dans le transport aĂ©rien pourrait devenir un vĂ©ritable casse-tĂȘte chinois pour les agences.

Et force est de constater que NDC ça ne manque pas de bugs, alors que l’investissement financier et technologique reste consĂ©quent.

Les professionnels citent le manque de souplesse de l’outil et ses fonctionnalitĂ©s limitĂ©es (rĂ©sa Groupes notamment) ainsi que des problĂšmes de fiabilitĂ© voire de sĂ©curitĂ© et les aprĂšs-vente qu’il gĂ©nĂšre.

L’ensemble est Ă  l’origine d’énormes pertes de productivitĂ© lors de la rĂ©servation, selon eux.

MĂȘme les spĂ©cialistes du dĂ©veloppement reconnaissent que l’outil n’est pas abouti et Ă©voquent une pĂ©riode de “transition technologique”.

Avec NDC on propose aux pros de jouer les apprentis-sorciers

Contrairement Ă  d’autres compagnies qui ont mis les pouces, Air France veut passer en force. Pour le transporteur, spĂ©cialiste de la mĂ©thode CouĂ©, “Cela passe ou ça casse”.

Une réunion de la derniÚre chance est programmée prochainement par les EDV, avec Air France. Objectif : repousser à septembre la surcharge NDC de 26 euros pour deux segments, à partir du 1er mai 2022.

De quel combat s'agit-il ? La diligence contre le chemin de fer ? Le progrÚs contre l'immobilité ? La Distribution qu'on pousse vers la sortie a peur, à juste titre, d'un grand saut dans le vide. Qui l'en blùmerait ?

Aujourd'hui elle dispose d'un outil (GDS) de réservation, certes perfectible, mais qui fonctionne. Avec NDC on lui propose de jouer les apprentis-sorciers.

Selon les spécialistes, ce canal ne sera pas complÚtement opérationnel avant 3 ou 5 ans. Aujourd'hui, clairement, nous sommes face à un outil davantage taillé pour le B2C.

Autrement dit, Air-France-KLM veut faire financer par professionnels le pistolet et les munitions pour qu'ils se tirent eux-mĂȘmes une balle dans le pied.

La grogne ne suffira probablement pas Ă  stopper le transporteur. La profession a son destin en main. A elle de jouer...

Jean Da Luz L'éditorial de Jean Da Luz Directeur de la rédaction - TourMaG.com
Voir tous les articles de Jean Da Luz
  • picto Facebook
  • picto Twitter
  • picto Linkedin
  • picto email


Lu 2799 fois

Notez

Commentaires

1.Posté par Vincent le 04/04/2022 10:34 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
C'est l'histoire d'une compagnie qui voulant rĂ©duire ses couts de distribution inventa le NDC, elle dĂ©cida donc d'infliger au mĂ©chant agent de voyage une surcharge GDS de 13€ par segment. Le MĂ©chant agent de voyage rĂ©fractaire Ă  la nouveautĂ© se dit que finalement il allait devenir gentil. Il dĂ©cida donc de cliquer sur l'infĂąme bouton " afficher en mode graphique" et aprĂšs une grande perte de temps quelle ne fut pas sa surprise que de voir apparaitre une mĂ©chante surcharge NDC!!!!.....Sans possibilitĂ© d'aprĂšs-vente, de queues ou de spliter, le gentil agent de voyage jura qu'on ne l'y reprendrai plus.
Il partit donc rĂ©server directement sur le site de la mĂ©chante compagnie aĂ©rienne en s'Ă©vitant les surcharges et se dit que tout ça pour en arriver lĂ  c'est quand mĂȘme beau le progrĂšs!


2.Posté par Fredo le 04/04/2022 12:27 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
C'est Ă©tonnant tous ces changements que l'on nous vend comme Ă©tant la modernitĂ©, que c'est pour notre bien et que s'en mĂ©fier ou s'en dĂ©fier c'est ĂȘtre rĂ©ac, voir limite facho... Toute ressemblance avec un autre sujet d'actualitĂ© ne peut ĂȘtre que le fruit du hasard, ou pas...

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitÎt supprimés par le modérateur.
Signaler un abus














































TourMaG.com
  • Snapchat
  • Instagram
  • Twitter
  • Facebook
  • YouTube
  • LinkedIn
  • GooglePlay
  • appstore
  • Google News
  • Nos MĂ©dias
  • DMCmag
  • Brochures en ligne
  •  La Travel Tech
  • Welcome To The Travel
  • AirMaG
  • Futuroscopie
  • CruiseMaG
  • Voyages Responsables
  • #PartezEnOutreMer
  • Partez en France
  • TravelManagerMaG
 
Site certifié ACPM, le tiers de confiance - la valeur des médias