TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone


Métiers de l'aéronautique : du bon usage de l'apprentissage



Le musée de l'air et de l'espace du Bourget accueillait le week-end dernier le 19e salon des formations et métiers aéronautiques. L'occasion de faire le point sur cette filière qui sait parfaitement anticiper ses besoins professionnels grâce à l'apprentissage.


Rédigé par Laury-Anne CHOLEZ le Mardi 22 Février 2011

DR- ADP
DR- ADP
Les agences d'intérim s'affolent. Le Pôle Emploi de Roissy ne reçoit presque plus de CV alors que les entreprises recrutent des nouveaux candidats.

Pas de doutes, l'emploi repart dans le secteur de l'aéronautique.

Les offres sont en effet de plus en plus nombreuses, notamment dans les domaines de la maintenance, de la préparation de commandes, mais aussi pour les agents de transit, de sureté, de fret.

Pour Laurent Couppechoux, le responsable relations extérieures du CFA des métiers de l'aérien, la crise n'a pas eu d'impacts sur les métiers techniques et de maintenance.

« Les compagnies n'ont pas fait d'économies sur la sécurité. Par contre, le commercial a souffert ».

Toutefois, il se murmure dans les couloirs du salon qu'Air France recruterait très bientôt près de 1200 hôtesses et stewards. Mickaël le Guen, conseiller transport aérien chez AirEmploi met toutefois une condition à cette reprise : l'évolution de la situation en Egypte et en Tunisie.

Métiers d'avenir

Laurent Couppechou assure être contacté chaque jour par les DRH à la recherche de candidats. Son centre couvre en effet 30% des besoins nationaux de la profession, avec 80 entreprises partenaires.

Toutes ses formations débouchent obligatoirement sur un emploi. Sans quoi elles sont fermées. «  Suite à la crise, il n'y avait plus d'embauches pour le métier d'agent d'escale.

Nous avons donc réorienté nos cours pour former des agents de la SNCF qui a de gros besoins actuellement 
» assure Laurent Couppechoux.

Il vient d'ouvrir une classe d'une douzaine d'élèves handicapés qui deviendront agents de vente à distance dans les call-center d'Air France.

Le CFA des métiers de l'aérien privilégie les formations en apprentissage. « Le secteur aéronautique est très en avance sur la gestion prévisionnelle de l'emploi.

Il utilise à bon escient l'outil d'apprentissage pour recruter les futures compétences de demain et palier les départs à la retraite
 » explique Laurent Couppechoux.

En effet, l'alternance est un formidable modèle d'insertion professionnelle avec près de 75% d'emploi à la sortie. « Ce n'est pas une voie de garage mais une filière d'excellence ! »

Lu 3003 fois

Notez











































  • Snapchat
  • Instagram
  • Twitter
  • Facebook
  • GooglePlay
  • appstore
  • DMCmag
  • Brochures en ligne
  •  La Travel Tech
  • Welcome To The Travel
  • AirMaG
  • Futuroscopie
  • CruiseMaG
  • Voyages Responsables
  • #PartezEnOutreMer
  • Partez en France
  • MontagneMaG
  • TravelManagerMaG
  • Ditex
 
Site certifié ACPM l'Alliance