TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e TourMaG.com, 1e






Transport de voyageurs : Tictactrip surfe sur l'intermodalité de la loi Macron

La start-up e-tourisme de la semaine


le Vendredi 25 Août 2017

La "Start-up de la semaine" braque chaque vendredi ses projecteurs sur une jeune pousse innovante, proposant un concept nouveau et/ou une nouvelle approche d'une thématique tourisme ou loisirs. Aujourd'hui, TicTacTrip, un comparateur de voyages qui combine les différents moyens de transport, pour fournir les trajets les moins chers possibles.



Quel est le concept initial ?

TicTacTrip est un comparateur de voyages qui combine les différents moyens de transport, pour fournir les trajets les moins chers possibles. (c) TicTacTrip
TicTacTrip est un comparateur de voyages qui combine les différents moyens de transport, pour fournir les trajets les moins chers possibles. (c) TicTacTrip
Tictactrip est un moteur d'itinéraires qui compare et combine bus, train et covoiturage, et permet de desservir des villes normalement non reliées entre elles, à des prix imbattables.

La vision ? Être le premier acteur du e-tourisme à développer l'intermodalité terrestre en Europe.

Quel est votre « plus » pour le tourisme ?

Comme porte d'entrée sur le e-tourisme, nous nous sommes lancés sur le marché du bus, libéralisé en 2015 par la loi Macron. Depuis, ce sont plus de 8 millions de passagers, dont 20% qui ne voyageaient pas auparavant.

Avec l'augmentation du nombre de dessertes et des offres toujours plus abordables, Tictactrip surfe sur ce marché et va encore plus loin : en reliant des villes normalement non accessibles entre elles, grâce à nos combinaisons, nous diversifions et augmentons la population touristique d'une ville en simplifiant sa desserte.

Par exemple, les stations de ski, où l'on doit prendre un train puis une navette, ou la majorité des voyages transversaux en France tels que Perpignan -Bayonne, compliqués et chers.

Grâce aux trajets combinés, nous faisons économiser au voyageur jusqu'à 50% sur son trajet.

Quel est votre coeur de cible ?

Notre service est utile à toute personne désireuse de voyager au meilleur prix de la manière la plus simple possible.

Notre coeur de cible est représenté par l'ensemble des personnes vivant ou voyageant vers une ville plus ou moins isolée.

Hormis les 5 plus grandes villes françaises, le maillage de l'Hexagone est souvent mal optimisé et nous comptons y remédier.

Travaillez-vous en BtoB ?

Nous avons effectivement de belles opportunités B2B qui émergent.

Quel est le marché potentiel ?

Tictactrip surfe sur 3 marchés :

- le bus : 130 000 voyageurs en 2013, 8 millions en 2017 et pas moins de 25 millions de voyageurs attendus d'ici 2025.

- le train: plus de 25 milliards d'euros en France en 2013 et le marché français va se libéraliser et donc voir la concurrence arriver d'ici 4 ans.

- le covoiturage avec Blablacar : en plein boom depuis 5 ans avec plus de 10 millions d'utilisateurs actifs.

Notre marché, comprenant uniquement notre cœur de cible, basé sur l’intermodalité, se chiffre rien qu'en France à plus de 400 millions d'€ pour plus de 8 millions de personne touchées.

Quel est votre business model ?

Nous fonctionnons aujourd'hui par rétrocommission, versée par la compagnie partenaire.

En aucun cas l'utilisateur ne paye de frais de dossier ou de commission.

Quels sont vos concurrents ? Votre élément différenciant ? Vos points forts ?

Il existe des comparateurs allemands de bus et multimodaux (un comparateur multimodal va comparer différents moyens de transport pour un trajet mais ne va pas les combiner). Mais ceux-ci n'arrivent pas à s'imposer en France et aucun ne développe l'intermodalité.

Ce qui nous différencie est justement l'intermodalité. Nous l'avons testée sur le bus.

Aujourd'hui sur www.tictactrip.eu, vous pouvez réserver des trajets uniques combinant plusieurs compagnies de bus. Nous voulons l'appliquer au train et au covoiturage, pour obtenir un maillage unique de la France et l'Europe.

Nous surfons sur un marché en pleine émergence en France, celui du bus, pour en construire un encore plus novateur basé sur l'intermodalité.

Quel accompagnement ?

Nous sommes actuellement incubés au Welcome City Lab par Paris&Co, incubateur du tourisme de la ville de Paris, qui nous ouvre de nombreuses portes.

Nous sommes lauréat Petit Poucet et gagnant du prix NTIC fin 2016.

Nous avons également intégré Mov'eo, pôle de compétitivité Normandie/Île-de-France.

Enfin, nous sommes jeunes pousses SNCF Développement et faisons partie de leur programme de suivi.

Combien cherchez-vous de financement ?

Nous avons déjà un produit viable et vendons plusieurs tickets/jour, sans avoir réalisé de levée de fonds, en auto-financement.

Que ce soit l'acquisition client, le développement du moteur d'itinéraire et les algorithmes, nous n'avons rien externalisé.

Avec pas moins de 22% de returning visitors, nous avons la preuve que notre service séduit.

Où en est le lancement?

Notre plateforme est en ligne depuis septembre 2016.

Nous voulons clôturer une levée de 250k€, une partie étant déjà sécurisée, pour consolider notre équipe.

Une actualité à annoncer ?

Les combinés train/bus seront bientôt disponibles sur notre plateforme.

Une véritable amélioration de la desserte de nombreuses villes françaises à une échelle nationale et européenne est en marche.

L'équipe

Simon Robain et Hugo Bazin - DR
Simon Robain et Hugo Bazin - DR
Simon Robain, CEO et co-fondateur
Après un diplôme d'ingénieur de l'UTC de Compiègne et un stage chez Dataïku, il enchaîne avec un master en entrepreneuriat à l'ESCP Europe.

Hugo Bazin, COO & Co-fondateur
Diplômé du bachelor de l'ESSEC, et après plusieurs stages (Pur projet lancé par Tristan Lecomte, La Marocaine des Jeux et des Sport, Sony), il rencontre son associé Simon Robain au sein du master en entrepreneuriat de l'ESCP Europe.

Thomas Recouvreux, associé
Également diplômé de l'UTC, il a lancé sa startup Nemopay rachetée au bout de 6 mois par Weezevent.

Le « + » de l'info

(c) TicTacTrip
(c) TicTacTrip
i-tourisme - Qu'est-ce qui vous a donné l'envie d'entreprendre ?

Hugo Bazin :
L'envie de mettre les mains dans le cambouis pour résoudre un problème que j'ai rencontré de nombreuses fois et qui est vécu par des millions de français aujourd'hui.

Travailler dans des grands groupes m'a également fait comprendre que je n'aspirais pas à ce style de vie, que je trouvais peu challengeant.

i-tourisme - Quelles qualités doit avoir un entrepreneur ?

Hugo Bazin :
La détermination et ne pas avoir peur de l'échec. Savoir s'entourer de personnes pertinentes est également vital. Savoir encaisser sans pour autant pouvoir rendre la pareille je dirais.

i-tourisme - Quelle ambition ?

Hugo Bazin :
Devenir le comparateur terrestre de référence en Europe et être le premier acteur du e-tourisme à développer l'intermodalité.

Personnellement, j'ai comme projet de vie de monter un centre océanographique spécialisé "espèce marine en danger", dans le but de sensibiliser les populations et de réintroduire ces espèces dans leur milieu naturel.

Lu 2709 fois

Notez

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.

Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 14 Décembre 2017 - 23:00 The Travelearner : l'Airbnb du tourisme créatif


PUBLICITÉ
Elodie RIBEIRO
publicite@i-tourisme.fr
+33 1 85 74 23 33









Dernière heure











Le groupe TourMaG.com publie également Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages
et DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies.

TourMaG.com Légal Utiles
Emploi
I-tourisme
Groupes / CE
Travel in France
Brochuresenligne.com
DMCmag.com TourMaGEVENTS.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
Contact
Publicité
La presse en parle

cookieassistant.com