TourMaG.com, le média spécialiste du tourisme francophone


Voyages : les résas redémarrent en trombe ! 🔑

Au niveau des réservations, Transavia a connu son plus haut historique



Nous sentons depuis quelques jours le doux refrain de la reprise. Vous savez, l'air guilleret fredonné par les patrons de Réseaux et les tour-opérateurs dès que le gouvernement lâche du lest, au niveau sanitaire. Avec la réouverture progressive des frontières et les allègements des protocoles, le tourisme retrouve des couleurs. Alors le voyage est-il vraiment de retour ? Eléments de réponses avec quelques observateurs éclairés.


Rédigé par le Lundi 7 Février 2022

De Misterfly à Transavia en passant par Visamundi ou Pierre&Vacacences, les acteurs en ligne ont connu un boom important des ventes de voyages - Depositphotos @wittaya2499
De Misterfly à Transavia en passant par Visamundi ou Pierre&Vacacences, les acteurs en ligne ont connu un boom important des ventes de voyages - Depositphotos @wittaya2499
Dans la presse, il y a un indicateur qui ne trompe pas pour savoir si le secteur du voyage va bien (ou pas).

Il suffit de jeter un œil à sa boîte mail. Si les emails se font rares, sans annonce, ni rapport avec l'actualité, alors l'industrie est au plus bas.

Si vous ne répondez plus à nos sollicitations, c'est que... tout repart !

Après avoir connu une sécheresse rappelant les plus mauvais moments de l'épidémie, nos boîtes mails regorgent de nouveau d'invitations à des visioconférences, des présentations de nouvelles brochures, destinations, etc.

Le voyage est bel et bien de retour ça se voit et ça fait plaisir !

"C'est aujourd'hui, le meilleur jour (jeudi 3 février 2022, ndlr) en prise de commande depuis le début de l'ère Covid ! Nous dépassons les volumes journaliers de début juin 2021, le dernier pic de résa du secteur," s'enthousiasmerait presque Frédéric Pilloud, après deux ans de galères.

Le directeur digital de Misterfly attendait cette bonne nouvelle depuis quelques jours. Ceci alors que les ventes sont en pentes ascendantes comme un tremplin de ski remonté à l'envers.

Pour l'agence de voyages en ligne, le business redémarre fort. Mais qu'en est-il pour les autres ?

Transavia : un jour tout simplement... historique !

Pour les autres acteurs digitaux, la dynamique semble être assez forte aussi.

Pour Transavia, la petite soeur à bas prix d'Air France, le mois en cours sent bon les records et les vacances. Jeudi 3 février 2022 a tout simplement été une journée historique pour la compagnie.

"Hier (le 3 février 2022) a même été la plus grosse journée de ventes jamais enregistrée chez nous, avec une explosion des réservations sur les vacances de Février," nous explique Nicolas Henin, le directeur général de Transavia.

Une euphorie générale ressentie par de nombreux acteurs en ligne, des plus petits aux plus grands.

Maintenant sauvé, Pierre&Vacances connait un dernier semestre dynamique, avec en ce moment une vague de réservations de dernière minute.

"La dernière minute continue de très bien fonctionner. Nous nous dirigeons vers des taux de remplissages records, pour les vacances de février," analyse Grégory Sion, son directeur.

Et c'est là, la limite des redémarrages successifs de cette ère covid.

Les voyageurs profitent d'un relâchement de la part du gouvernement pour partir presque immédiatement en vacances.

Le phénomène s'observe un peu partout et même, ou surtout, pour les spécialistes de la France.


"Le tourisme local est aussi au rendez-vous, avec d'excellentes journées de ventes, et qui portent pour 53% sur la Saint-Valentin.

Le panier moyen quant à lui a augmenté de +12% en 2022, passant de 217 euros en 2022 à 243€ en 2022,
" témoigne Brigitte Hidalgo, la directrice des opérations de Weekendesk.

Voyage : le long-courrier fait lui aussi son retour (progressif)

Les Français ont retenu une chose de l'épidémie : vérité d'un jour n'est pas toujours celle du lendemain.

En somme, ils ne réservent, la prise de décision est de plus en plus courte, que lorsqu'ils sont sûrs de pouvoir partir.

"Le comportement d'achat reste très tardif, mais nous observons une accélération progressive des réservations sur les périodes clés de l'été prochain, avec des niveaux de prises de réservations supérieurs à ceux d'avant crise," explique le responsable de Transavia.

Et c'est là aussi, l'un des changements de l'année 2022. La vaccination apparaît comme le nouveau sésame pour voyager.

Chez Visamundi, l'agence de visa BtoB et BtoC, l'activité atteint depuis janvier des niveaux assez impressionnants et encore plus depuis que la décrue des cas de covid a été enclenchée.

"Les voyageurs n'ont plus peur de se lancer dans le long-courrier.

Ils maintiennent leurs départs coûte que coûte. Ils partent du principe qu'en étant vaccinés, ils pourront tout de même partir,
" rapporte Sébastien Couix, le PDG de l'agence.

La 3e dose n'y change rien pas plus que l'avènement du pass vaccinal : les Français veulent partir, et le font savoir.

Quant aux destinations privilégiées par nos compatriotes, pour le moment il n'y a pas de miracle.

Les clients de Visamundi sont des aventuriers des temps modernes, puisqu'ils plébiscitent des destinations encore fermées, telles la Corée du Sud et la Russie, ou avec de nombreuses contraintes, comme la Thaïlande.

"La Tanzanie et l'Arabie saoudite connaissent des booms incroyables. Les gens ont appris à vivre avec les mesures, les tests ou même les quarantaines.

Ils sont éduqués sur ces problématiques. Cela ne pose plus autant de problèmes,
" poursuit Sébastien Couix.

Mexique, USA, Maroc : le Trio gagnant de Bourse des Vols

Du côté des Parisiens de Misterfly, les pays lointains se font encore attendre. Même si la part de marché de la France décroît fortement.

"La première destination vendue reste notre pays, avec 27% des réservations. Mais attention, ça baisse fortement. On est plutôt à 40%, habituellement. Ensuite c'est l'Europe qui truste les meilleures places avec l'Espagne (2e place), Italie (3e) et le Portugal (4e)."

Les Etats-Unis repointent malgré tout le bout du nez (5e, avec 6% du volume), tandis que le Maroc retrouve les 10 pays les plus vendus, avant de se rapprocher très rapidement du top 5.

Le Royaume hachémite est un vivier rempli d'espoir pour bon nombre de professionnels, en ligne ou en physique.

"Nous observons une hausse des prises de commande significative, depuis le début de la semaine. Dans ce contexte de reprise, les destinations les plus recherchées sont le Mexique, les USA et le Maroc," rapporte Fabrice Dariot, fondateur et président de Bourse des Vols.

C'est aussi tout naturellement sur le Maroc que Transavia mise pour réaliser un bel été. La compagnie a récemment renforcé son programme de vols avec près de 600 000 sièges disponibles pour les beaux jours.

"L'ouverture du Maroc déclenche un fort afflux à court terme.

Sauf événement imprévisible, jamais à exclure, nous sommes confiants. La réduction progressive de l'incertitude, combinée à une forte envie de voyage, devrait continuer à booster la demande pour l'été à venir,
estime Nicolas Henin.

Et comme à chaque jour suffit sa peine, les professionnels profitent de cette bouffée d'oxygène après des semaines et des mois de disette. L'été et ses volumes affriolants viendront quand ils viendront.

Cette reprise, vous l'aurez compris, masque presque une victoire à la Pyrrhus.

Car si les volumes atteignent des niveaux significatifs, les recettes des vols franco-français ou européens, ne rivalisent pas avec ceux des destinations lointaines.

Le retour sur une rentabilité proche de celle de 2019, attendra encore un peu.

Google : le volume des recherches équivalent à mai 2021

Il y a eu assez peu de gagnants dans le secteur du tourisme pendant la pandémie. Sauf... Google !

La firme de Mountain View a publié un bilan comptable astronomique avec un bénéfice net atteignant 67 milliards d'euros. Soit le double de celui de 2020. Cette croissance exponentielle s'explique par le boom de la publicité en ligne, alors que le monde se retrouvait confiné.

Google lui dit merci, au voyage.

"Le moteur de recherche a tout simplement vu les recherches sur les voyages bondir de six fois, à cause des exigences d'entrée dans les pays, en un an," rapportent nos confrères de Skift.

Avec des règles assez peu lisibles, un passage des frontières hétérogènes, les voyageurs avaient un important besoin en information.

Si votre journal préféré en a bénéficié en matière d'audience, ce n'est malheureusement pas lui qui en a le plus tiré profit.

"Les voyages ont contribué à la croissance de nos annonces en glissement annuel au quatrième trimestre. Nous avons constaté que le comportement des utilisateurs a tendance à refléter ce qui se passe dans le monde", a déclaré Philipp Schindler, directeur commercial d'Alphabet.

La dynamique semble se poursuivre, avec notamment une belle reprise des recherches autour du mot "voyage".

Les volumes, toujours selon Google, atteignent des niveaux proches de ceux enregistrés en mai 2021. Dans les sujets associés, nous retrouvons en forte progression "Zanzibar", "Turquie", "Tanzanie", "Tenerif".

Ne croyez pas que les internautes sont à la recherche de bons scores au Scrabble, car ils ont aussi plébiscité "iles canaries", "club med" et l'inoxydable "conditions voyage maroc" (+1900%).

En se penchant sur les destinations recherchées par les Français, depuis le 1er janvier 2021 nous retrouvons, un peu comme pour Misterfly, en première position la France, devant l'Espagne, l'Italie et les Etats-Unis.

A noter que l'Hexagone est de loin le pays le plus sollicité, avec un volume de 100, contre 13 pour son dauphin et de 10 pour la médaille de bronze
. Au niveau des villes, Paris retrouve sa 1ère place devant, Nice, Dubaï, New York et Ajaccio.

Par contre, si l'étranger reste encore assez peu représenté dans les classements, il en est autrement quand nous nous penchons sur les destinations
ayant les plus fortes hausses de demande, toujours sur le moteur de recherche.

Sans surprise, la Grèce caracole en tête. Suivent deux surprises : le Mali et l'Indonésie (pays avec de fortes restrictions), puis vient la Croatie et Israël.

Les Emirats arabes unis suivent la même tendance que la France. Avec la réouverture des pays, ces destinations de refuges vont retrouver peu à peu leur rang.


Romain Pommier Publié par Romain Pommier Journaliste - TourMaG.com
Voir tous les articles de Romain Pommier
  • picto Facebook
  • picto Linkedin
  • picto email

Lu 5346 fois

Notez

Commentaires

1.Posté par Toto le 07/02/2022 12:26 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Mouais...

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.
Signaler un abus














































TourMaG.com
  • Snapchat
  • Instagram
  • Twitter
  • Facebook
  • YouTube
  • LinkedIn
  • GooglePlay
  • appstore
  • Google News
  • Nos Médias
  • DMCmag
  • Brochures en ligne
  •  La Travel Tech
  • Welcome To The Travel
  • AirMaG
  • Futuroscopie
  • CruiseMaG
  • Voyages Responsables
  • #PartezEnOutreMer
  • Partez en France
  • TravelManagerMaG
 
Site certifié ACPM, le tiers de confiance - la valeur des médias