TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e TourMaG.com, 1e




Welcome City Lab : "il nous manque encore et toujours un TO comme partenaire"

Interview de Laurent Queige, directeur général du Welcome City Lab



Une promotion se termine et une autre arrive au Welcome City Lab. Après avoir couvé pendant 12 mois des jeunes pousses, l'incubateur du tourisme a renouvelé ses start-up. Nous avons profité de l'occasion pour demander à Laurent Queige, le directeur général du Welcome City Lab de nous présenter la nouvelle promotion, ses coups de cœur, et nous avons aussi discuté de l'actualité.


Rédigé par le Dimanche 26 Mai 2019

TourMaG.com - Avant de nous présenter les nouvelles start-up incubées, pouvez-vous nous faire un point sur la précédente promotion ?

Laurent Queige :
Dans l'ensemble, nous sommes satisfaits, car ils ont bien joué le jeu et certaines jeunes pousses commencent déjà à bien décoller.

Il n'y pas vraiment eu de fait marquant, car elles se situaient en phase d'amorçage de leur projet.

Toutefois, je voudrais mettre en lumière la montée en puissance de Monkey Kwest, un escape game mobile qui s'installe dans des lieux d’activités touristiques, des plages ou des résidences de type Pierre&Vacances.

Autre exemple positif : Points in the City. L'application permet d'identifier des points d'intérêts quand le voyageur découvre une ville.

Skydeals est une autre start-up qui a pas mal décollé.

Les autres ont aussi réalisé un travail remarquable et vont entamer leur phase d'accélération.

"Les hôteliers sont encore en retard sur la digitalisation"

TourMaG.com - Pouvez-vous nous présenter les start-up incubées ? (retrouvez la liste à la fin de l'interview)

Laurent Queige :
Les profils sont très variés, même parmi les 95 candidatures reçues. Cela va des mobilités douces, aux espaces de coworking dans les aéroports, en passant par la revente des nuitées d'hôtels entre touristes.

Je ferai un focus sur quelques-unes d'entre elles dont Questo. C'est une application qui permet de visiter de façon ludique une ville en étant soi-même le personnage de la balade digitale. Pour information la jeune pousse a reçu le prix du public au salon Phocuswright.

Patrivia est une solution intéressante pour valoriser le petit patrimoine, en digitalisant la billetterie.

Et enfin, j'aimerais mettre en avant Tabhotel, des bornes qui digitalisent l'accueil des clients en check-in et check-out, tout en permettant de réserver des services complémentaires.

Cette dernière solution est un peu mon coup de cœur, elle a d'ailleurs fait un réel carton à l'ITB, où nous étions exposants.

TourMaG.com - Quelles sont les évolutions dans les profils de start-up, depuis la 1ère promotion du Welcome City Lab ?

Laurent Queige :
Nous avons beaucoup moins de start-up dans l'univers de l'économie participative, car le segment est assez mûr. A contrario, nous avons reçu beaucoup de candidatures autour des places de marché, l'hyperpersonnalisation, mais aussi la gamification.

Ce dernier aspect monte en puissance, car les voyageurs ont besoin d'une dimension ludique dans leurs visites.

Dans le même temps, les recherches sur les smart hôtels prennent de plus en plus d'ampleur, car il y a beaucoup à faire. Les hôteliers sont encore en retard sur la digitalisation, c'est une profession lente à évoluer, ce qui laisse beaucoup de place pour les start-up.

"La meilleure idée du monde portée par une unique personne ça ne suffit pas"

Les grandes tendances dégagées auprès des 95 candidatures reçues - Crédit photo : Welcome City Lab
Les grandes tendances dégagées auprès des 95 candidatures reçues - Crédit photo : Welcome City Lab
TourMaG.com - En tant qu'observateur, nous avons l'impression que les jeunes pousses se tournent de plus en plus vers le BtoB...

Laurent Queige :
Exactement. Par le passé, nous avions énormément de solutions Btoc, mais cela évolue car le ticket d'entrée sur Google est très élevé.

Les entrepreneurs se sont rendus compte qu'une excellente idée ne suffit pas, car avoir de la visibilité sur le moteur de recherche est devenu l'enfer.

Ainsi, dans les candidatures que nous avons reçues, 54% sont BtoB, et seulement 10% BtoC, le reste étant BtoBtoC, cela démontre bien le changement radical.

TourMaG.com - Dans ces nouvelles jeunes pousses, avez-vous cherché des profils différents par rapport aux dernières promotions ?

Laurent Queige :
Il existe un mélange dans le critère de choix, le caractère innovant n'est plus suffisant. Nous sommes très attentifs à la qualité de l'équipe et à ce qu'elle ait des profils complémentaires, afin d'avoir tous les atouts de son côté.

Il nous arrive parfois de refuser des projets très intéressants, mais portés par une seule personne, la situation est alors trop fragile. Au début, un bon projet nous suffisait pour l'accepter, ce n'est plus le cas.

Avec l'expérience, nous avons conclu que la meilleure idée du monde portée par une unique personne ça ne suffit pas. Le taux de risque est trop important pour nous et l'entreprise.

Par le passé, "nous attendions pour plonger les jeunes pousses dans le bain"

Pour Laurent Queige les acteurs du tourisme doivent sortir de leur cocon - Crédit photo : Welcome City Lab
Pour Laurent Queige les acteurs du tourisme doivent sortir de leur cocon - Crédit photo : Welcome City Lab
TourMaG.com - En parlant d'expériences, les équipes ont-elles fait évoluer leur façon de travailler ?

Laurent Queige :
Nous sommes plus attentifs à l'accompagnement opérationnel, pour favoriser le déploiement d'un prototype.

Quand une start-up est chez nous, elle doit pouvoir trouver très rapidement l'opportunité de tester son produit en situation réelle, en trouvant dans nos 15 partenaires un terrain d'expérimentation.

Notre expérience nous amène à plonger les jeunes pousses dans le bain de la réalité beaucoup plus rapidement que par le passé. Tout le monde peut se tromper, il est possible d'avoir une intuition positive, mais que dans le monde réel, cela ne se concrétise pas.

Avant nous ne faisions pas ça, nous attendions plusieurs mois.

TourMaG.com - Quel profil vous manque-t-il parmi vos partenaires ?

Laurent Queige :
Je lance un appel au peuple, il nous manque encore et toujours un tour-opérateur. Il y a eu plusieurs approches par le passé, mais certains sont fragiles et d'autres font des mauvaises saisons depuis quelques années.

La problématique du budget se pose chez eux, mais c'est un manque important pour le Welcome CIty Lab.

"L'innovation est un processus qui naît de la rencontre"

TourMaG.com - Cela illustre bien l'absence des acteurs du tourisme à Viva Technology...

Laurent Queige :
A part Accor et Sodexo, le tourisme était totalement absent.

Je trouve ce constat totalement regrettable. Viva Tech est le lieu où il faut être, je trouve qu'il est bien de ne pas être présent que dans des lieux du tourisme.

L'innovation est un processus qui naît de la rencontre avec des gens différents et de divers horizons. Ce salon est un lieu pluridisciplinaire, regroupant plusieurs secteurs d'activité économique qui se nourrissent les uns des autres.

Les acteurs du tourisme devraient se mobiliser pour la prochaine édition de Viva Tech, plutôt que de se retrouver dans des salons axés 100% sur le voyage. Aujourd'hui leur intérêt est de sortir de leur cocon.

TourMaG.com - Le Welcome CIty Lab ne pouvait pas y être ?

Laurent Queige :
Avoir un stand là-bas est impossible pour nous, car les prix sont extravagants, avec plusieurs dizaines de milliers d'euros. Mais le Welcome City LAb était représenté par nos start-up.

L'essentiel pour notre entité étant que nos jeunes pousses soient exposantes, notre rôle consiste à les placer sur les espaces des grands comptes.

"Nous travaillons sur ce projet de réseau international"

TourMaG.com - Où en est la structuration de l'accompagnement international des start-up ?

Laurent Queige :
Nous travaillons sur ce projet de réseau international, car une fois que la start-up a décollé, elle doit absolument traverser les frontières.

Les jeunes pousses françaises doivent obligatoirement posséder des pied-à-terre et des correspondants à travers le monde, pour devenir des champions dans leur domaine.

Nous discutions actuellement avec MT Lab (incubateur de Montréal, ndlr) mais nous regardons aussi en Asie du Sud-Est et aux USA. Cela ne se fera pas avant 2020.

TourMaG.com - La taxe GAFA est-elle un frein pour nos start-up ?

Laurent Queige :
Il est tout à fait normal de payer des taxes quand on fait des bénéfices. Il est impossible d'imaginer un monde dans lequel les sociétés qui réussissent n'ont aucun compte à rendre.

Je suis totalement favorable, le non-paiement des taxes par les GAFA est un scandale.

Puis il faut savoir que l'impôt sera apposé sur les bénéfices, donc il vient valider la croissance économique de l'entreprise.

"Les clients des auberges de jeunesse pourraient payer autant que ceux des 4 étoiles"

TourMaG.com - Avez-vous des préoccupations pour vos jeunes pousses ?

Laurent Queige :
Un sujet nous inquiète fortement : l'histoire de la taxe de séjour.

Pour faire payer les clients d'Airbnb, le gouvernement a décidé d'étendre le paiement de la taxe à tous les établissements non classés, dont les auberges de jeunesse.

Si la loi passe, un jeune se rendant dans une auberge de jeunesse se retrouvera à payer autant que les clients des hôtels 4 étoiles.

Cela sera un frein au développement de ce genre de structures et pèsera sur l'innovation, mais aussi sur l'attractivité de la France auprès des nouvelles générations.

La nouvelle promotion du Welcome CIty Lab :

- Andyamo (itinéraires touristiques selon l’accessibilité des lieux),

- Bonport (espace de coworking dans les aéroports),

- Dilotel (revente de réservations d’hôtels non annulables),

- Memories Magic Selfies (vidéos souvenirs),

- Questo (visite gamifiée),

- Vizeer (notoriété des lieux nocturnes),

- Patrivia (billetterie en ligne dédiée au patrimoine),

- Tabhotel (bornes de digitalisation pour l’accueil hôtelier),

- Urban Expé (expériences interactives scénarisées dans le domaine des loisirs),

- Tookki (applications des bonnes adresses durables en milieu urbain),

- Weekome (la gestion de services pour les locations saisonnières),

- Sab Système (cloud pour numériser les hôtels),

- Eliro (plateforme sur les prestataires de loisirs et de voyage).

Romain Pommier Publié par Romain Pommier Journaliste - TourMaG.com
Voir tous les articles de Romain Pommier
  • picto Facebook
  • picto Linkedin
  • picto email

Lu 1655 fois

Notez


1.Posté par Jean-Jacques le 27/05/2019 11:18 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Entretien très intéressant.
Juste une remarque concernant Viva Technology. Il faut y être... mais nous n'avons pas les budgets pour être exposant. L'arbitrage auquel font face les acteurs de l'hôtellerie et du tourisme... Louer e aménager un espace, l'animer durant plusieurs jours a un coût, avec plus ou moins de retours sur investissements.

2.Posté par Étienne Pain le 27/05/2019 23:49 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Jamais compris les critères d entrée de cet incubateur. Nous sommes une start up dédiée au etourisme et contre toute attente (meme d organismes ou d institutions très sérieuses) nous n avons jamais été retenus. En phase d amorçage puis pré lancement il y a 3 ans. A ne pas prendre pour un commentaire de rageux mais d incompréhension (et non d incompris)...peut être aurons nous un jour la réponse de Laurent Queige justement ?

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.









Dernière heure











TourMaG Travel Media Group Légal Utiles
Emploi
Groupes / CE
La Travel Tech
Travel in France
Businesstrips
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
Hotel&LodgePRO.biz
TourMaGEVENTS.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
RGPD
Contact
Publicité
La presse en parle

Tourmag Travel Media Group
Le groupe TourMaG Travel Media Group publie également :
Businesstrips, application mobile pour les voyageurs d'affaires; Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages; DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies et Hotel&LodgePRO, Le trait d'union entre hôtelier et fournisseurs.

TourMaG.com DMCmag.com Hotel&LodgePRO La Travel Tech Brochuresenligne.com BusinessTrips