TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone


Amadeus : les syndicats ratifient à contrecœur la rupture conventionnelle collective

La direction souhaite atteindre un objectif de 35 départs volontaires sur 199 avant le 31 décembre 2020



Dans les rangs parisiens et alsaciens d'Amadeus l'humeur n'est pas à fêter l'accord ratifié avec Air France. Sur les 199 salariés, près de 35 sont concernés par un plan de départs volontaires. A contrecoeur, les organisations syndicales ont signé la rupture conventionnelle collective et s'attendent au pire en 2021...


Rédigé par le Jeudi 10 Septembre 2020

La direction souhaite atteindre un objectif de 35 départs volontaires sur 199 avant le 31 décembre 2020 - Crédit photo : Google Maps
La direction souhaite atteindre un objectif de 35 départs volontaires sur 199 avant le 31 décembre 2020 - Crédit photo : Google Maps
L'annonce de la direction d'Amadeus, vantant l'accord arraché avec Air France qui va à l'encontre même des intérêts des agents de voyages, n'a pas été fêtée dans les bureaux parisien du GDS.

En effet, que ce soit au siège à Paris et/ou sur le site de Schiltigheim, les mines sont graves. La direction souhaite atteindre un objectif de 35 postes à supprimer sur 199 avant le 31 décembre 2020. Les négociations entre les organisations syndicales et les responsables d'Amadeus sont terminées.

Et celles-ci laissent un goût amer aux représentants du personnel. "Ils nous ont proposé des conditions de départ qui affichant ouvertement le manque de respect qu’ils portent aux salariés des deux sites.

Les négociations ont été totalement déloyales, car tout était déjà dicté par les négociations effectuées à Sophia Antipolis durant l’été. Nous n’avions donc aucune marge de manœuvre,
" déplore un élu du CSE.

Et pour les syndicalistes, le compte n'y est pas. "i[Pourquoi Amadeus n’a pas mis les mesures d’accompagnement et les moyens financiers qui auraient incité les salariés à adhérer au dispositif de départ ?

Les syndicats craignent un PSE pour 2021

Un congé de mobilité de 6 mois payé à 65% en ces temps incertains est totalement inadmissible.

Comment Amadeus ose penser remercier ses collaborateurs ayant pour la plupart plus de 10 ans et 20 ans d’ancienneté avec de telles propositions, bien loin des moyens du Groupe qui dispose de liquidités astronomiques en réserve ?,]i" questionne le représentant du personnel.

Après une longue phase d'information auprès des salariés, les résultats reflètent un faible taux de volontaires au départ, sauf que la direction aurait persévéré dans sa volonté d’appliquer des conditions de départ jugées comme "non incitatives et dégradantes."

Pour les organisations syndicales, l'objectif serait de licencier beaucoup plus de salariés et de pouvoir les cibler.

"La négociation d’un accord de rupture conventionnelle collective n’était qu’un leurre, puisqu’avec de telles conditions, le nombre de volontaires ne sera jamais atteint. Aussi bien à Paris qu’à Sophia Antipolis !

Nous sommes donc contraints de signer et de nous protéger ainsi jusqu’au 31 mars 2021 de tout licenciement économique.

Mais que se passera-t-il le 1er avril 2021 ?
Dans quelles conditions de travail et de pression vont vivre ceux qui ne peuvent pas se porter volontaires ?
"

Seul l'avenir nous le dira, mais en ces temps difficiles, l'inquiétude ne peut être que grande...

Romain Pommier Publié par Romain Pommier Journaliste - TourMaG.com
Voir tous les articles de Romain Pommier
  • picto Facebook
  • picto Linkedin
  • picto email

Lu 6326 fois

Notez

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.
Signaler un abus











































TourMaG.com
  • Snapchat
  • Instagram
  • Twitter
  • Facebook
  • YouTube
  • LinkedIn
  • GooglePlay
  • appstore
  • TourMaG Travel Media Group
  • DMCmag
  • Brochures en ligne
  •  La Travel Tech
  • Welcome To The Travel
  • AirMaG
  • Futuroscopie
  • CruiseMaG
  • Voyages Responsables
  • #PartezEnOutreMer
  • Partez en France
  • MontagneMaG
  • TravelManagerMaG
  • Ditex
 
Site certifié ACPM, le tiers de confiance - la valeur des médias